You're viewing an original article from MusicRadar.com. An English translation is coming soon.

La Sigma TM-12E

Une nouvelle guitare de voyage avec table en épicéa et acajou

La plus petite guitare de Martin qui répond au nom logique mais néanmoins précieux de… de 'Little Martin', est déclinée en différents modèles, avec une table en bois stratifié haute pression ou en épicéa de Sitka, un manche en Stratabond laminé (bois de qualité contrecollé) et des touches et chevalets Richlite.

Cette guitare d' « étudiant » ou « de voyage » a fait son entrée sous les feux des projecteurs ces deux dernières années, et cela grâce à Ed Sheeran (qui débuta sur une Little Martin) –en conséquence, Martin a eu du mal à satisfaire la demande. Mais où qu'aille Martin, Sigma suivra.

Récemment ressuscitée, la marque Sigma, auparavant une sous-marque de Martin, n'y est plus affiliée aujourd'hui. La marque s'est néanmoins invitée à la fête avec son modèle TM-12 (table en épicéa massif). Meilleur marché que Martin et fabriquée en Chine, elle possède un barrage en X, un manche acajou en queue d'aronde, une touche et un chevalet en palissandre ainsi qu'un dos et des éclisses en acajou laminé.

Sur le plan des dimensions, la TM est très proche de sa cousine, la 'Little Martin', avec une même échelle de 584 mm (23 pouces), 14 frettes, et une forme modifiée 0-14. Pour ce prix modeste, la TM-12E est de très bonne fabrication, bien que la table en épicéa ne soit pas la plus belle qu'il nous ait été donné de voir, et elle n'est pas unie de surcroît – les bords donnent un peu l'impression d'être tâchés comme le dos et les éclisses en acajou laminé.

Le manche, par contre, est en bois massif avec un bloc talon ajouté et une imitation très fine de palissandre sur la tête. La touche est en palissandre de teinte marron semi-foncée, avec des bords arrondis et des frettes très proprement positionnées.

C'est sûr, le manche fait petit quand on l'a en main, mais la profondeur est là et il n'est pas trop fin. On ne retrouve pas cette étroitesse au niveau du sillet, avec un écartement de cordes de 37 mm (1,46 pouces), ni au niveau du chevalet où l'écartement de 54 mm (2,13 pouces) est assez confortable.

Et ça sonne?

Comparée à une Dreadnought de taille standard, la TM-12E paraît plutôt petite. La nôtre souffrait également d'un bourdonnement dû à la configuration d'origine. On a aussi essayé l'option avec table en acajou : la TM-15E. Cette dernière se joue de manière beaucoup plus propre (bien que ses frettes n'aient pas cet éclat miroir que l'on trouve avec notre premier modèle à table en épicéa), et puis, selon nous, elle possède une sonorité plus crédible qui apporte un peu de pêche aux sonorités en acoustique par comparaison avec le son plus ouvert de la guitare en épicéa et de ses aigus légèrement plus cristallins.

Amplifiées, ces deux options se distancent l'une de l'autre. L'Isys T est un préampli de fabrication très soignée, avec un potard de volume, un accordeur facile à lire qui mute le signal, un bouton de contour (qui creuse les médiums et augmente légèrement les aigus et les basses) et un bouton phase, essentiellement pour limiter le larsen, mais aussi pour un réglage de son subtil des extrême basses. Et les extrêmes basses sont importantes ici, car la guitare en elle-même n'en possède pas beaucoup.

Ceci dit, on le répète, l'option TM-15E en acajou a un son plus imposant, avec des basses plus présentes. En solo, vous n'aurez pas grand-chose à faire pour créer un gros son riche, quant au jeu avec un autre guitariste ou pour de l'accompagnement en enregistrement, la Sigma fait très bien son boulot.

A ce prix, c'est une électro-acoustique de fabrication très soignée. Notre conseil serait néanmoins d'en essayer quelques-unes avant de vous décider, parce qu'au risque de se répéter, les tables en épicéa et en acajou impliquent un son et un confort de jeu très différents.

On pencherait plutôt pour l'option avec table en acajou, avec un petit coup de lustrage rapide sur les frettes pour l'esthétique. Côté son, on est plutôt convaincu, que ce soit en acoustique ou amplifiée. Mais bon, on n'a peut-être pas la même oreille.

Evidemment, la vraie question serait : « Avez-vous vraiment besoin d'une petite guitare « de voyage » ? » Coup de chapeau à Ed Sheeran, parce que, si on avait le choix, on utiliserait une guitare de taille standard pour nos performances solo ou nos séances d'enregistrement. Pour le jeu en groupe, par contre, ces mini guitares ont vraiment de la valeur – des sonorités basse, claires et brillantes qui, même si vous ne partez pas souvent en voyage, sont des guitares vraiment sympa pour le songwriting.

Et si vous avez des gosses, ce sont des guitares idéales pour les initier. Cette TM est un exemple de solidité à un bon prix pour une mini du genre, tout guitariste devrait en avoir une dans sa collection.

MusicRadar Rating

4 / 5 stars
Pros

Fabrication. Sonorité brillante. Style classique. Pré-ampli et housse.

Cons

Quelques problèmes d’accordage comme le bourdonnement.

Verdict

Du vrai fun mais avec un son crédible, l’une de ces Sigma doit faire partie intégrante de toute collection. Les guitares de petite taille sont officiellement valables !

Max Rim Depth

96

Scale Length (Inches)

23

Country of Origin

China

Hardware

Mini diecast, chrome-plated tuners; Fishman under-saddle pickup and Isys T preamp with volume, tuner, contour and phase control

Bridge

Rosewood with bone compensated saddle/ 54mm (2.13")

Weight (lb)

3.5

Options

he mahogany- topped TM-15E costs £289. All acoustic versions – the TM-12 (spruce) and the TM-15 (mahogany) – cost £299. The start-up full-size Sigma is the DM-1ST (£199)

Back Material

Laminated mahogany

Left Handed Model Available

No

Top Material

Solid Sitka spruce

Sides Material

Laminated mahogany

Scale Length (mm)

584

Weight (kg)

1.6

Fingerboard Material

Rosewood

Body Style

Travel-sized acoustic

Available Finish

Natural satin (as reviewed)

Review Policy
All MusicRadar's reviews are by independent product specialists, who are not aligned to any gear manufacturer or retailer. Our experts also write for renowned magazines such as Guitarist, Total Guitar, Computer Music, Future Music and Rhythm. All are part of Future PLC, the biggest publisher of music making magazines in the world.

Comment on Facebook