Comment programmer des parties de banjo réalistes dans Logic ?

Ajoutez un peu de sauce cajun à vos mix avec cette pédago !

Lorsque vous pensez au banjo, vous serez pardonné si vous considérez cet instrument comme le cousin plus claquant et country de la guitare. Cependant cet instrument a récemment secoué ses origines du Sud des États-Unis. Vous pouvez aujourd'hui l'entendre dans de nombreux morceaux pop, hip-hop et rock.

Bien qu'il existe différents types de banjo, avec des variantes à 4 et 6 cordes, concentrons-nous dans ce tutoriel sur le plus populaire : le banjo moderne à 5 cordes. Et avant toute chose sachez que l'accordage le plus courant d'un banjo est le suivant: Sol Ré Sol Si Ré. Dans le tutoriel suivant, nous utiliserons également un chiffre à côté des noms de cordes. Ce dernier a pour but de vous indiquer la hauteur/tonalité d'une corde par rapport à une autre. Exemple: la corde de sol (G2) est une octave plus basse que la première corde de sol (G3).

Même si les joueurs de banjo possèdent de nombreux styles de jeu à leur disposition, les techniques basiques peuvent être catégorisées en country, bluegrass ou rock. Avec le bluegrass, les cordes du banjo sont souvent jouées ensemble, mais attaquées individuellement dans des schémas qu'on appelle des 'rolls' ( à l'opposé donc d'un accord égrené où les cordes sont attaquées les unes après les autres.) Les rolls ont été perfectionnés et rendus populaires par un joueur de banjo appelé Earl Scruggs qui utilisa un style de jeu à 3 doigts pour interpréter des motifs rapides autour de la mélodie d'une chanson.

Lorsque vous programmez des rolls de banjo en MIDI, essayez de vous rappelez de quelles sont les cordes qu'un musicien attaquerez et avec quels doigts. Le majeur joue normalement la corde de Ré aigu (D3), l'index le Si (B2) et le pouce alterne entre les 3 autres cordes : Sol (G2), Ré (D2) et Sol (G3). Bien sûr, chaque corde peut être jouée sur les frettes pour jouer des notes plus aigües que leur accordage ne le suppose, mais pas plus bas. Utiliser ces quelques éléments théoriques pour que le sustain de vos notes MIDI soit plus réaliste.

Cela signifie par exemple qu'il est rare que vous puissiez entendre une succession rapide de deux des cordes basses jouées au pouce. Un individu normalement constitué ( et même talentueux) ne pourrait jouer ces notes si vites. Avec le banjo rock (pensez à Mumford & Sons), l'instrument est plutôt joué à la manière d'une guitare en strumming (accords grattés) qu'en fingerpicking (jeu aux doigts) avec des arpèges.

Tant que vous gardez à l'esprit le nombre de cordes et les limitations sur le plan de la hauteur/tonalité, programmer des séquences MIDI réalistes de banjo n'est pas difficile. Il suffit juste d'avoir en tête l'ordre des cordes et la bonne tonalité. Pour trouver les positions les plus utilisées pour n'importe quel accord de banjo, utilisez la fonction 'search' sur banjochords.net

Un autre élément que nous avons oublié de mentionner est que les joueurs de banjo tendent à utiliser beaucoup de slides, de pull-offs et de hammer'on lorsqu'ils jouent. Tout comme dans les styles de guitare classique, le joueur utilisera la touche pour embellir ses parties,. Dans de tutoriel, nous vous apprendrons comment imiter cela dans votre séquenceur comme un vrai pro du banjo ! Accrochez-vous, et allons-y !

Pour en savoir plus sur la manière de programmer des parties instrumentales réalistes en MIDI, procurez-vous le dernier numéro de Computer Music magazine (en anglais).


Étape 1. Nous avons composé un riff basique ici en utilisant un patch de banjo dans le sampler EXS24 de Logic. Nous avons ensuite utilisé la fonction de quantification pour que tout soit aligné sur le temps. Dans l'extrait audio ci-dessous, vous pouvez entendre que les samples ont déjà un son assez réaliste, mais il manque la programmation MIDI. Assurons nous de composer un riff en ayant en tête les cordes Sol Ré Sol Si Ré.

Étape 2. Si nous avions besoin d'un riff dédié à un morceau folk/rock, alors le rythme du sample pourrait quasiment faire l'affaire. Cependant, nous voulons que ce riff ait un feeling de style Bluegrass, il va donc nous falloir changer le timing et le feeling des notes. Dans Logic, il vous suffit de cliquer sur Quantize 8D Swing dans la fenêtre Groove. Ensuite, nous simulerons des slides entre les notes.

Étape 3. Nous ajoutons une nouvelle piste avec les mêmes samples issus du EXS24 mais l'on modifie le temps de l'enveloppe d'attaque à 45 ms, pour adoucir les transitoires (phénomène acoustique lié à l'attaque de chaque note). Nous ajoutons ensuite des notes supplémentaires sur la seconde piste (que l'on voit en vert ici) en utilisant ces samples de banjo modifiés. Les notes qui précèdent chaque note slidée sont allongées pour qu'aucune coupure ne se fasse entendre.

Étape 4. On peut maintenant exagérer l'effet de slide en appliquant un très léger effet de pitchbend aux notes MIDI les plus longues qui précèdent les notes de slide affichées en vert. Il suffit juste de déplacer ces notes dans une nouvelle piste (nous expliquerons pourquoi juste après) et on programme un léger pitchbend à la fin de chaque note dans la direction du slide. Dans les 4 premières mesures de la partie audio, ces notes sont jouées seules.

Étape 5. Nous disposons désormais de trois pistes pour un seul instrument. C'est grâce à cela que l'on va pouvoir allonger les notes non slidées pour émuler le sustain de notes qui aurait été attaquées aux doigts, sans que ce sustain soit affecté par le pitchbend. On fait bien attention à ne rallonger que les notes qu'un musicien pourrait laisser sonner avant de réattaquer la corde une nouvelle fois.

Étape 6. Enfin, tentons de rendre le feeling plus réaliste et humain en utilisant une dynamique différente pour les différents samples de l'EXS24. Pour ce faire, on utilise la fonction 'Humanize' de Logic qui va ajouter une dynamique aléatoire à nos différents samples. On l'utilise également au début de chaque note pour que la temporalité soit réaliste et ajoutons des bruits de déplacement de doigts sur la touche dans les interstices les plus longs entre deux notes.

Émuler les parties rapides du jeu au doigts d'un banjo bluegrass peut être un vrai challenge. Pour vous aider à identifier exactement ce qui se passe dans ces riffs très rapides, trouvez un extrait audio d'un banjo joué de la sorte et ralentissez-le dans votre séquenceur.

L'autre solution si vous êtes plus aventurier et que vous voulez créer vos rolls vous même est d'aller jeter un oeil sur les très bonnes ressources pédagogiques (souvent en anglais) du web.

L'un des sites de banjo les plus sympa se trouve ici, il met à disposition des rolls annotés accompagnés de leurs fichiers MIDI. Pour une sélection d'exemples plus complète, vous pouvez vous rendre sur banjohangout. Le site est géré par de véritables joueurs de banjo, mais un bon nombre des informations que vous y trouverez sont reproductibles facilement en MIDI dans votre séquenceur.

Il existe également quelques ROMplers réalistes qui incluent des samples de slides, des hammer-ons et pull-offs pour que la programmation soit plus facile et réaliste. Écoutez par exemple le Bluegrass Banjo sur boldersounds.net et le RealiBanjo sur realitone.com

Vous Aimerez Aussi:

Autour du web:


Laisser un commentaire Facebook