Comment écrire un tube : la structure

Il est temps de penser à l'arrangement de votre chanson

Le format de la chanson pop par excellence n'a quasiment pas changé depuis ces 50 dernières années. La formule couplet, refrain et pont reste efficace comme jamais.

Souvent écrite de cette façon ABABCBB, cette formule donne en pratique: intro/couplet1/refrain1/couplet2/refrain2/pont/refrain3/refrain out.

Grâce aux astuces de production actuelles, cet habituel squelette commence a changer de forme, devenant encore plus simple avec seulement le couplet et le refrain. Ce qui s'ajoute est simplement créé par les sons déjà existants plutôt que des morceaux totalement innovants.

Pour faire simple, il y a plus de modifications sonores que de variétés dans la musique. L'usage des filtres en particulier encourage la répétition de certaines parties qui autrement pourraient s'avérer être ennuyeuses.

Under The Bridge

Il existe plusieurs variantes à la structure classique pop. La plus répandue est celle-ci ABCABCBC, et elle comprend couplet1/pont1/refrain1/couplet2/pont2/refrain2/partie instrumentale (souvent basée sur le pont)/refrain3.

D'autres structures courantes sont totalement différentes. Somewhere Over the Rainbow par exemple se base sur cette structure AABA: couplet1/couplet2/pont/couplet1.

La structure AABA a ses variantes comme AABABA, ABAB et ABABA, où certaines sections sont ici instrumentales. Plus rare, la forme AAA dont on peut citer Bridge Over Troubled Water de Simon & Garfunkel comme exemple. Ici, le même couplet est subtilement utilisé de manière différente trois fois en créant un sentiment de montée tout de même.

Parmi les formes plus anciennes, on retrouve celle-ci ABAC (écoutez Moon River avec la dernière section qui enchaîne somptueusement sur une fin tragique) et la forme ABCD (comme dans le titre You'l Never Walk Alone de Rodgers and Hammerstein).

Bien évidemment, ce que cette composition ABABC signifie est qu'à l'image des cocktails, il y a toujours une base qui reste ouverte à l'imagination. Si vous n'êtes pas certain de ce que vous faites, restez d'abord dans les lignes tracées par ces formules, mais suivez toujours votre cœur pour ajouter vos propres ingrédients.

Ça ne prend qu'une minute

Peu importe la structure de votre chanson, si vous voulez qu'elle passe à la radio, le plus important est que votre refrain dure moins d'une minute et idéalement moins de 30 secondes.

Si vous voulez faire entendre vos chansons aux professionnels de l'industrie, vous perdez votre temps si votre refrain n'arrive qu'après une minute ou plus de la chanson. Beaucoup de personnes que vous devrez convaincre ne sont pas particulièrement ouverts d'esprit ou n'ont pas la même culture musicale que vous, et il faut savoir les convaincre pour obtenir le ticket pour enregistrer et distribuer son oeuvre. Ce qu'ils entendent est le son de la souris qui clique sur le bouton de téléchargement et le ronronnement de leur nouvelle Porsche Cayenne.

Si vous voulez alors augmenter vos chances d'être écouté, vous pouvez aussi commencer votre chanson par le refrain. Pas besoin de le placer en intégralité vu qu'il apparaitra encore durant la chanson, mais ça peut être un a cappella avec seulement les voix donc ou juste les voix et la batterie.

Le fait de commencer par le refrain ouvre de nouvelles perspectives pour un arrangement plus intéressant par la suite, avec l'ajout d'un pont ou d'un instrumental, voire une fin que l'on peut facilement développer.

Cependant, peu d'artistes réussiront aujourd'hui à proposer un Bohemian Rhapsody de 5mn30. D'ailleurs, nous n'aurions jamais pu l'entendre si le DJ Kenny Everett de Capital Radio ne s'était pas physiquement barricadé dans son studio pour braver les ordres de la BBC à ne pas passer le titre. Heureusement, le public a été de son côté.

Voici un exemple graphique de structures que l'on retrouve habituellement (cliquez dessus pour la voir en pleine taille).

song structure


Laisser un commentaire Facebook