Comment créer un beat house rétro crunchy et groovy

Nous sortons ici nos samples et plug-ins de 909

Rangez vos boucles de percussion et vos kits de batterie scintillants au placard : nous retournons aux racines de la house avec les classiques boîtes à rythmes, du swing style garage et de la saturation à la pelle

Nous allons puiser dans les samples de notre TR-909 pour créer notre beat. Notez que notre kick est puissant mais que sa résonance est courte. Nous ajouterons une bonne partie basse un peu plus tard, un kick plus contenu laissera un espace suffisant dans les graves pour permettre au gros son de basse de créer l'essentiel de la puissance en arrière plan.

Les changements de vélocité ont été programmés et un template swing façon MPC a été mis en place pour assurer le groove shuffle style garage 90s. Cela a pour effet de décaler légèrement les seconde et quatrième croches en avant du temps. Sans cet effet, le son produit serait bien plus rigide et robotique : assurez-vous que vos parties soient verrouillées sur la grille de tempo si tel est l'effet que vous voulez obtenir.


Étape 1 : Afin de poser les fondations de notre groove de batterie initial, nous bouclons un sample de craquement de vieux vinyle pour créer l'illusion que notre piste provient d'un disque. Un peu de variation de volume grâce à un effet sidechain subtil apporte un certain mouvement rythmique à ce craquement.

Étape 2 : Un kick de TR-909, sur lequel on superpose un sample de click avec une attaque courte, va constituer la base puissante de notre mesure en 4/4 pour notre rythme house rétro. Sur le plan du traitement, nous ajoutons un peu de mordant avec un transient shaper, un peu d'égalisation pour supprimer les médiums, et un peu de saturation analogique pour un son un peu crade.

Étape 3 : Un sample de clap, issu encore une fois de notre TR-909, est ajouté sur les 2ème et 4ème temps de chaque mesure. Le transient shaper et la saturation à bande apportent craquement et son saturé; nous ajoutons également du delay sur la piste de notre séquenceur pour retarder les claps de 5ms et créer ainsi plus de groove.

Étape 4 : Nous programmons maintenant le reste de nos parties batterie issues de la 909. Les charleys ouverts se placent sur le contretemps, tandis que les charleys fermés, rimshots et les ghost notes des caisses claires viennent s'ajouter au kick. Nous appliquons ensuite le groove swing façon MPC aux notes MIDI pour donner au shuffle un feeling plus garage.

Étape 5 : Tout ça sonne un peu trop sec. Nous ajoutons donc de la réverbe sur une piste auxiliaire et nous envoyons les sons de charleys, de rim et de caisse claire vers cette piste. Nous ajoutons également une boucle de tambourin en shuffle à bas volume afin de combler les vides dans le rythme.

Étape 6 : Enfin, on regroupe toutes nos parties batterie (excepté le kick) au sein d'un même bus. Nous utilisons un égaliseur de style Pultec, nous compressons légèrement le tout et faisons appel à un peak limiter pour éliminer les aigus qui accrochent, ce qui apportera une chaleur 'old school' uniforme à ce beat.


Laisser un commentaire Facebook