10 trucs et astuces pour un meilleur mixage visuel

Apprenez à vous servir de vos analyseurs audio

Le mixage est un procédé au cours duquel on veille à équilibrer chacune des pistes du projet pour bien faire ressortir chaque élément. On regarde alors les niveaux, les conflits de fréquences, la dynamique, la panoramique, la stéréo et la cohérence globale. Le but ultime est d'obtenir un résultat final qui sonne sur quelque système d'écoute que ce soit.

Une mauvaise configuration ou de mauvaises enceintes de monitoring, une acoustique inadaptée ou une expérience insuffisante en mixage sont autant de facteurs pouvant affecter notre capacité à juger avec précision les caractéristiques des sons dans un mix. Heureusement, aujourd'hui, les adeptes de M.A.O. ont tout un tas d'outils d'analyse et de mesure visuels conçus pour les assister. Les studios utilisent depuis longtemps des VU mètres permettant de garder un oeil sur les niveaux des différents signaux, les plus à la pointe étant maintenant disponibles sous la forme de plug-ins.

Mais il y a en fait bien des éléments sur lesquels nous pouvons garder un oeil : nous pouvons regarder l'analyseur de spectre pour observer la répartition de la fréquence d'un signal en temps réel ; l'information stéréo d'une piste peut être affichée sur analyseur de phase pour considérer la largeur et la panoramique, les formes d'ondes peuvent être contrôlées à la volée via un oscilloscope, etc.

Quoi d'autre, ces outils peuvent être utilisés pour analyser les propriétés de pistes de référence qui, nous le savons, sonnent bien sur quelque lecteur que ce soit. Cela aide à recréer les caractéristiques que l'on trouve dans un bon mix.

Voilà 10 trucs et astuces conçus pour vous aider à mieux utiliser vos outils de mixage. Pour obtenir un guide complet sur le sujet, procurez-vous le numéro de juin de Computer Music (CM204) en vente dès à présent.


Importez vos mixs favoris

Les outils d'analyse visuels sont très pratiques comprendre le mixage de pistes de référence et pouvoir ainsi les prendre en exemple. Commencez par importer un fichier WAVE (pas un mp3) et utilisez un analyseur de fréquence, un VU-mètre pour vérifier la stéreo et le niveau RMS et effectuez une inspection basique des formes d'ondes pour avoir une petite idée de la manière dont vos mixs préférés fonctionnent. Vous pourrez dès lors prendre ces informations et caractéristiques et tenter de les reproduire dans vos propres mixages.

Utilisez deux analyseurs

Il est possible d'utiliser un plug-in pour afficher les courbes de niveaux des différents éléments de vos pistes avec un seul analyseur. Si votre analyseur de fréquences ne possède pas cette fonction, ouvrez tout simplement deux fois votre analyseur avec deux pistes séparées et comparez les courbes de l'une et de l'autre.

Utilisez des presets

Pour ne pas perdre de temps, effectuer des presets à partir de vos réglages favoris vous permettra de les rappeler instantanément dans différentes situations (comme une analyse rapide de fréquences pour la batterie, une analyse lente et plus approfondie pour le mastering, etc.) Votre plug-in de mesure possède peut-être déjà ses presets et y jeter un coup d'oeil pourrait vous réserver de belles surprises.

DMG equality

Combinez les outils

Les analyseurs de fréquences et les égaliseurs fonctionnent très bien ensemble. Il est très pratique de voir ce qu'il se passe sur le plan des fréquences alors même que vous sculptez votre son avec un égaliseur. Encore mieux, de nombreux plug-ins d'égalisation modernes tels que FabFilter Pro-Q, DMG Audio EQuilibrium et EQuality (image ci-dessus), Channel EQ dans Logic ou EQ Eigh de Live 9 combinent maintenant ces deux outils et un analyseur de spectre pour aider à ajuster les fréquences directement depuis l'analyseur de courbe.

Inspectez vos mélodies

Vous voulez apporter de nouvelles couleurs à votre mélodie ? Photosounder Spiral disponible dans la collection de plug-ins de Computer Music est fait pour ça. Cet outil de visualisation représente les fréquences d'un signal sur un graphique en spirale de manière à ce que chaque note soit bien représentée. Cela permet de choisir des notes, de répliquer des accords, etc.

iZotope insight

Exploitez votre écran

Il est très pratique de visualiser les fréquences, niveaux/dynamiques et les informations sur la largeur stéréo dans le même temps sur un seul écran. Une tâche rendue facile par des solutions d'analyse tout-en-un comme iZotope Insight (image ci-dessus). Si vous n'avez pas accès à des plug-ins de ce genre, utilisez un deuxième écran pour y répartir vos différents plug-ins d'analyse de façon permanente.

Aimez vos courbes !

Certains analyseurs de fréquences permettent de faire une capture d'écran de votre courbe pour vous permettre de la comparer a posteriori. Vous pouvez même élaborer une librairie de vos courbes favorites, de vos pistes préférées, de vos réglages idéaux pour des basses bien grasses ou pour un kick parfait ! Si votre analyseur ne possède pas cette fonction, vous pouvez toujours utiliser votre propre fonction de capture d'écran, c'est un peu punk dans l'esprit, mais cela fonctionne très bien !

Faites le ménage dans vos fréquences

L'analyseur gratuit Voxengo SPAN possède une fonction pratique pour éliminer les fréquences inappropriées. Pressez Ctrl sur PC et Cmd sur Mac, puis cliquez et laissez enfoncer la touche à n'importe quel endroit sur la fréquence de l'analyseur. Le plug-in appliquera un filtre passe-bande sur votre spectre de signal à la fréquence désirée. Parfait pour venir à bout des fréquences indésirables.

Brainworx bx_solo

Soyez au courant de ce qu'il se passe en mono et en stéréo

Beaucoup d'analyseurs offrent un mode mid/side pour vous permettre de comparer des courbes de fréquences séparées pour le mono et le stéréo sur le même graphique. Si votre analyseur ne possède pas cette fonction, utilisez simplement un plug-in d'isolation Mid/Side (comme le plug-in gratuit Voxengo MSED ou le Brainworx bx_solo) avant votre analyseur pour passer de votre signal mono à votre signal stéréo et voir ce qu'il se passe des deux côtés.

Regardez et écoutez

Enfin, voilà un point que nous ne pouvons remettre en cause lorsqu'il s'agit de méthodes d'analyse : utilisez vos oreilles ! L'audio est, bien sûr d'abord ce que vous entendez, et ces techniques ne fonctionnent que lorsqu'elles sont combinées en réaction au son qui sort de vos enceintes ou de votre casque ! Pour éviter de trop compter sur l'analyse visuelle, éteignez votre écran de temps en temps pour éviter que vos yeux ne distraient trop vos oreilles.

Vous Aimerez Aussi:


Laisser un commentaire Facebook