10 choses à ne pas faire lorsque vous composez

Ne perdez plus de temps !

MusicRadar a toujours tendance à vous conseiller sur ce que vous devriez faire pour réussir dans la composition de musique, mais qu'en est-il de ce que vous devriez éviter de faire ?

Nous avons compilé une liste des mauvaises habitudes les plus courantes. Si vous tombez dans la catégorie des fautifs, ce qui est forcément le cas avec l'un des 10 points ci-dessous, peut-être serait-il temps de remédier à cette situation...On vous aide à franchir le pas !

1. Composer avec la télé/radio en fond

C'est effectivement très tentant de laisser iTELE vous tenir compagnie durant de longues sessions musicales pour être connecté au monde, mais vous devez maintenant l'éteindre sans plus attendre. Comme tous ceux qui sont déjà entrés dans un pub où se trouvait une télé allumée avec le son coupé le savent, le défilé des images sur l'écran représente une distraction vraiment importune.

Si vous ressentez le besoin de faire une pause, prenez-en une. Quittez la pièce, allez vous aérer, changez d'activité, éclaicissez-vous les idées avant de reprendre votre travail de composition. Vous serez plus concentré(e) et à l'abri des distractions.

2. Retravailler inlassablement une chanson

Si après deux trois tentatives votre nouvelle chanson n'aboutit pas au résultat espéré, pensez peut-être à la laisser de côté ! Temporairement au moins pour prendre du recul et revenir avec un regard plus neuf. Soit cette chanson n'a jamais été à la hauteur, soit votre approche artistique a pris entre temps une autre direction. En forçant les choses, vous courez le risque de vous y perdre, alors ne gaspillez plus votre temps et embrayez sur une nouvelle chanson.

Dans le cas où cette idée ne vous plaît pas (car ce n'est jamais agréable) et où vous êtes perdu(e) sur la direction à choisir, vous pouvez toujours prendre le temps de vous interroger : qu'est-ce que vous cherchez vraiment à accomplir avec votre musique ? Pourquoi est-ce que vous n'y êtes pas encore parvenu ? Qu'est-ce que vous pouvez faire pour éviter que cette spirale infernale ne se reproduise ? Cela devrait vous aider.

3. Trop en faire

De trop nombreuses chansons ont été gâchées par l'enthousiasme prolifique d'un programmeur / musicien qui s'attache à combler chaque petit espace sonore avec une profusion de sons injustifiée. Ce problème survient souvent suite à la perte de perspective des besoins réels d'une chanson.

Less is more. Si votre chanson, débarrassée de tout effet et réduite à un simple chant et à une musique d'accompagnement (un pad ou une guitare, par exemple) n'est pas géniale, c'est probablement parce que ce n'est pas une bonne chanson. Cessez de vous reposer sur la programmation et redevenez plutôt le musicien qui ne demande qu'à s'exprimer en vous.

4. Bidouiller sans but

On n'obtient guère de satisfaction à plaquer des accords sans autre but que de tuer le temps. On finit même par associer les heures passées à composer de la musique avec le sentiment peu valorisant de n'arriver à rien. Pour pouvoir travailler efficacement sur une nouvelle chanson, il faut ressentir et dégager de l'inspiration. Ne branchez votre séquenceur que pour le travail sérieux ou pour vous amuser, mais pas pour être entre les deux ! Pour tuer le temps, optez plutôt pour des jeux en ligne, mais surtout pas pour la musique... c'est beaucoup trop important.

5. Penser que vous pouvez produire n'importe quelle musique

Le meilleur conseil qu'il nous a été donné d'entendre venait de William Orbit qui a affirmé que "Pour devenir un excellent producteur, il ne faut travailler qu'avec des artistes dont on aime les oeuvres". Comment peut-on produire un groupe ou une chanson que l'on n'aime pas ? Comment savoir où s'arrête la chanson quand on en a horreur ? Ne gaspillez pas votre temps. Ne travaillez que sur la musique que vous aimez.

6. Travailler quand on est fatigué(e)

C'est parfois inévitable, surtout si vos délais sont courts, mais le bon boulot requiert 5 % d'inspiration et 95 % de transpiration. Si vous êtes tenu(e) de travailler à des heures indues, assurez-vous toutefois de ne travailler que sur les aspects simples et les tâches laborieuses qui ne réclament que peu de ressources créatives. Si vous tentez de composer une nouvelle chanson avec pour seul apport d'énergie la caféine plutôt que l'inspiration, il y a quelque chose qui cloche. Allez donc plutôt vous coucher, et remettez-vous y demain matin !

7. Copier le travail de quelqu'un d'autre

Copier le travail de quelqu'un d'autre et essayer de dissimuler votre plagiat pour ne pas vous faire choper peut vous faire perdre beaucoup de temps (et d'argent par ailleurs). N'auriez-vous pas pu réaliser quelque chose dont vous pouvez être fier/fière par vous-même avec tout ce temps passé ? Vous connaissez la réponse.

8. Travailler avec quelqu'un qui vous tape sur les ners

Être constamment ennuyé lorsque l'on doit se concentrer sur la musique est problématique. Si vous devez bosser avec un(e) chanteur/se ou musicien/ne que vous ne supportez pas, faites au moins en sorte qu'il ou elle ne soit pas avec vous tout au long d'une session de mixage. Il faudra bien sûr les inclure a posteriori, mais ne les laissez pas constamment vous distraire.

9. Acheter un nouveau synthé/plug-in pour combler le manque d'inspiration.

Attention, on ne dit pas ici que de nouveaux sons ne peuvent pas inspirer, bien au contraire. Cependant, la créativité, comme l'ennui, est un état d'esprit. Ok, cette phrase peut paraître cliché, mais personne n'a jamais réussi à se sortir d'un blocage sur un morceau ou du syndrome du "programmeur lassé par sa piste" en achetant un nouvel instrument /plug-in. Au lieu d'acheter tout un tas de trucs, pourquoi ne pas essayer plutôt de vous limiter à n'en utiliser que trois, les bons ?!

10. Travailler en dilettante

Le monde de la musique professionnelle est lié à une compétitivité ridicule. Si vous êtes paresseux en travaillant, vous ne pouvez donc pas vous attendre à être pris au sérieux. Travaillez dur, efficacement et tentez de garder du recul sur vos projets. Il n'y a pas de voie facile et toute tracée dans le monde de la musique, chaque note que vous jouez et parole que vous écrivez vous feront transpirer un peu !


Laisser un commentaire Facebook