À vos baguettes : développer ses phrasés de base

L'étoffement des phrasés de base

Nous savons tous en quoi consiste un phrasé basique, mais pour ceux qui n'en sont plus trop sûrs, nous proposons, ici un ensemble de courts phrasés à partir desquels structurer l'entraînement technique. Ils constitueront aussi une base à partir de laquelle formuler des idées musicales.

Travailler des phrasés de base n'est en aucun cas une fin en soi. Leur forme initiale devrait plutôt être considérée comme un rudiment permettant d'aller plus loin. Il y a une multitude de directions à explorer pour réussir à en extraire le plus de choses possibles.

Ce mois-ci, nous nous pencherons sur les méthodes d'étoffement de phrasés de base et de la manière de les embellir. La façon dont je m'y prends est simple : j'ajoute simplement un coup de grosse caisse quelque part dans le phrasé.

Le phrasé change, mais il reste tout de même très proche de sa forme initiale et ouvre de nombreuses possibilités musicales. Tout en vous entraînant sur ces idées, vous pouvez aussi essayer d'ajouter la grosse caisse à différents endroits à l'intérieur du phrasé ou le décaler par rapport à la mesure.

Toutes ses méthodes vous serviront à accroître votre vocabulaire musical et ce que les Anglais appellent "bandwidth". Ce terme décrit en fait l'efficacité et l'ampleur de votre arsenal technique. Plus votre technique de jeu s'améliore (en s'entraînant sur les phrasés de base), plus vous pourrez accéder à vos idées musicales et les mettre en oeuvre efficacement.

Avant de commencer : les indications R (right) et L (left) en dessous des notes signifient respectivement droite et gauche.

Exemple 1 : Un roll à 6 coups

Exemple 1a : Le roll avec la note de grosse caisse à la fin

Exemple 2 : Un roll à 6 coups avec une alternance droite/gauche/gauche à la fin (R - L - L)

Exemple 2a : L'exemple 2 sur 32 notes avec un coup de kick en plus entre chaque groupe de 6 et 3 notes

Exemple 3 : Un schéma paradiddle-diddle avec 2 accents

Exemple 3a : Même schéma avec l'ajout d'un kick à la fin de chaque sextolet


Laisser un commentaire Facebook