Les 5 conseils de Brian Downey pour jouer un shuffle en batterie

Masterclass du batteur de Thin Lizzy pour s'attaquer à ce beat classique

Le morceau le plus connu des Thin Lizzy, The Boys Are Back In Town, s'est échaffaudé autour des shuffles énergiques de Downey. Voici comment, tout vous est révélé par le batteur en personne.

1. Les bases

"D'habitude, je joue un shuffle sur la grosse caisse en simultané avec la ride. Puis, je joue les 2ème et 4ème sur la caisse claire. Mais bon, tout cela ne m'a pas empêché de jouer un double shuffle avec Gary Moore sur la ride et sur la caisse claire en jouant le 4ème temps sur la grosse caisse... Comme quoi, il y a toutes sortes de combinaisons pour un shuffle."

2. Contrôle du volume

"Un double shuffle, c'est très bien mais il faut un peu d'espace. Le groupe n'est pas supposé jouer trop fort pour qu'un double shuffle marche bien.

Gary Moore était un guitariste incroyable mais, il lui arrivait de jouer un peu trop fort. Du coup, il me fallait me battre pour réussir à faire passer le son de la caisse claire à travers les enceintes et puis, pour faire ressortir les 2ème et 4ème temps."

3. Monte le son !

"Parfois, je ne frappe que la peau mais, ça ne m'empêche pas de frapper aussi le bord, ça dépend du feeling. Si tu frappes le bord, il faudra vraiment y aller entre les shuffles sur la caisse claire et le 2 et 4 en rimshots.

Il y a un super son quand c'est bien fait, c'est un motif rythmique fabuleux."

4. Jouez-le sur la ride

"En général, je joue le shuffle sur la partie principale de la cymbale même s'il m'arrive quelquefois de le jouer sur la cloche. Dans ce cas, il faut toujours utiliser l'olive de la baguette jamais le col.

Si vous jouez sur la cloche avec le col de la baguette, ça vous donne un son mal défini mais, avec l'olive, vous obtiendrez quelque chose de bien."

5. N'oubliez pas les anciens...

"J'ai grandi en écoutant tous les mecs du vieux Blues américain : Sonny Freeman qui jouait avec BBKing, les types qui jouaient avec Muddy Waters, etc.

J'ai vu Aynsley Dunbar jouer un shuffle dans les années 1960 quand il était dans un groupe qui s'appelait The Retaliation. J'ai été très influencé par ce style de musique. J'étais vraiment dans le Blues à cette époque, je le suis toujours d'ailleurs."



Laisser un commentaire Facebook