Roland Aira TR-8

Une 808 et une 909 dans le même boîtier. Est-ce vraiment trop beau pour être vrai ?

Il est fascinant d'observer les débats épiques entre analogique et numérique se développer sur le web depuis que Roland a commencé à semer ses teasings de la nouvelle TR-8 et des produits Aira il y a un mois.

Nous avons tous récolté les moindres mots, images et vidéo que Roland nous a servi en espérant que cette rumeur au sujet de la Roland TR-808 et 909 était vraie. Mais que sont donc finalement la gamme Aira et la TR-8 ? Tout d'abord, Aira est un acronyme décrit comme "une gamme de produits destinée aux DJ/producteurs qui composent leur propre musique en studio le jour et la joue la nuit."

Ne doutez pas du numérique

Venons en maintenant à la question qui nous brûle les lèvres. En un seul mot ? Sûrement pas ! La TR-8 est une boîte à rythmes numérique qui utilise le nouveau circuit de modélisation ACB (Analogue Circuit Behaviour) de Roland qui a pour but de recréer fidèlement les circuits analogiques et la manière dont ils réagissent (l'ACB n'a rien à voir avec la technologie SuperNatural de Roland, c'est une technologie complètement nouvelle chez la marque).

Nous espérons aussi que la TR-8 aidera à enterrer l'idée que le numérique ne peut faire aussi bien que l'analogique.

Maintenant, et avant que les fans teigneux de la boîte à rythmes originale ne zappe le reste de ce test, car la TR-8 n'est pas analogique, il faut dire que cette machine met à très rude épreuve l'idée que l'analogique virtuel ne peut sonner aussi bien que l'analogique réel. Et rien que pour cette raison, cette nouveauté mérite votre attention.

Nous étions plus qu'excités de découvrir la TR-8 en chair et en os, et après avoir ouvert la boîte comme si nous étions possédés, nous nous sommes retrouvés en face d'un boîtier lisse et futuriste avec une façade en aluminium noir brossé. Sur ce dernier, des potentiomètres verts fluo en plastique, pléthore de potentiomètres, de boutons, de curseurs rétro-éclairés et de pads multicolores ressemblant à ceux des Jupiter 50/80 se sont offerts à nous.

Tous les boutons et curseurs de fonction sont rétro-éclairés en vert, ce qui en plus de leur donner un sacré style s'avèrera très pratique dans l'obscurité. La qualité de fabrication semble très bonne de tout point de vue, et même si le boîtier en plastique est léger, il ne donne pas le moins du monde l'impression d'être fragile. Les curseurs/potentiomètres ont une course d'une fermeté impressionante et semblent solides. Ils sont sans aucun doute de bien meilleure facture que ceux de nombreux produits que nous avons testés à ce prix.

Tous les contrôles sont recouverts d'un caoutchouc fait pour accrocher les doigts empêchant qu'ils ne s'échappent. Nous n'aurions aucun remord à fourrer la TR-8 dans un sac à dos pour partir en tournée et la jouer comme des fous soir après soir.

La TR-8 sert à créer des rythmes en standalone dans la lignée des classiques TR-808/909. Bien qu'elle soit limitée aux sons des modèles 808 et 909 (aucun sample à bord) il est fort probable que Roland mette à disposition davantage de sons/modèles de ses boîtes à rythmes de référence dans le futur. Cela n'aurait tout simplement pas été possible si la TR-8 avait été analogique.

Comme la TR-8 a été conçue pour la scène, concentrons-nous d'abord sur ce point. La façade a été conçue dans un esprit "un potentiomètre par fonction" ce qui rendra son maniement aisément compréhensible aux débutants. Elle est cependant assez complète pour attirer les beatmaker chevronnés.

Certaines fonctions sont cachées, mais il s'agit en général de ce qui touche aux réglages de base sur lesquels il n'ai pas besoin de revenir régulièrement. Parmi eux se trouvent les réglages MIDI/ assignation par canal, la synchronisation de l'horloge, la mise en marche ou l'arrêt du MIDI Thru pour la sortie MIDI, les options de routage du son vers les deux sorties assignables (la TR-8 offre un total de 4 sorties physiques) et un boost de sortie.

De plus, et bien qu'il n'y ait que 4 sorties physiques, la TR-8 peut faire transiter séparément tous les sons en sortie via USB. Il suffit d'installer le driver, de sélectionner la TR-8 comme périphérique audio/MIDI et ses sorties s'affichent instantanément dans votre séquenceur. Il est donc possible d'assigner chaque instrument à sa propre sortie et de les répartir sur leurs propres canaux. On a de fait 14 sorties disponibles via USB (7 en stéréo)

Pas à pas

Sur la gauche du panneau de la boîte à rythmes se trouvent les modes permettant de sélectionner l'enregistrement en temps réel ou pas à pas ainsi qu'un sélecteur de kits (16 kits sont disponibles pour mixer 16 sons de la 808/909 ensemble) et un bouton de sélection d'instrument.

Le mode Rec (enregistrement) de la TR-8 est le mode permettant d'enregistrer pas à pas et que l'on trouve sur les TR-808/909, vous pouvez y faire des séquences de 16 notes par instrument. Pour enregistrer en mode "step", il vous suffit de presser l'un des 16 drum pad à vélocité fixe (rétro-éclairés en rouge lorsqu'ils sont actifs) et de presser Start pour écouter. il est aussi possible d'utiliser le mode "Inst Rec mode" (enregistrement de beats instantané) pour enregistrer des beats en temps réel en utilisant les pads pour jouer les séquences comme dans un séquenceur.

Dans le mode Pattern Select (sélection de motifs rythmiques) vous pouvez choisir l'un des 16 motifs utilisateurs enregistrable en pressant n'importe quel pad. Chacun de ces 16 motifs rythmiques possède deux parties (A et B) de 16 pas chacun. Et si vous sélectionnez les boutons A et B en même temps, la TR-8 les chaine automatiquement pour former une boucle de 32 notes.

La fonction Scale des TR-808/909 est également incluse ici et vous permet de sélectionner différents types de longueur de note ou de tempos (double time, half-time, etc.) Les changements apportés aux motifs rythmiques, aux sons et aux effets sont continuellement enregistrés si bien que vous ne perdez rien en éteignant la TR-8.

Enfin, il y a un mode Live Inst, qui permet de déclencher des beats pendant que d'autres sont joués en playback et un mode Last Step (également sur la TR-909) qui permet d'ajuster la longueur d'un motif rythmique en activant ou en désactivant les pas. Cela ressemble un peu à la fonction 'active step' de la gamme Korg Volca et cela s'avère excellent pour créer des signatures et des fills rythmiques assymétriques. Il vous suffit de maintenir enfoncée la touche Last Step et de presser le dernier pas que vous souhaitez. Pressez le pas 16 pour que tout se réaligne sur la longueur du premier pas.

Alors quel est le verdict ? Eh bien, on pense que Roland a fait un boulot superbe. La qualité de fabrication va bien au-delà de ce à quoi on s'attend à ce prix, et la technologie ABC a capturé l'essence des TR-808/909 originales d'une manière bluffante. En fait, ce sont les émulations numériques les plus authentiques qu'ils nous aient été donné d'entendre. Notamment parce que les sons ne sont pas statiques et offrent des changements subtils à chaque pas.

Bien sûr, il y a de petites différences de sons en comparaison des originaux (le plus évident étant l'absence de sifflement et un son peut-être un peu moins crade). Mais globalement, la TR-8 possède très peu des défauts généralement associés aux émulations numériques et aux samples (comme le manque de chaleur, le repliement/bruit à des niveaux extrêmes, le son plat, les aigus faiblards, etc.)

Comme boîtier conçu pour le live, la TR-8 est totalement addictive et le traitement est extrêmement rapide. Chaque contrôle/fonction est instantanément accessible, et on n'a pas à compter sur la présence d'un écran/menu ce qui est vraiment appréciable.

Bien sûr, et même si la TR-8 est très complète, certaines fonctionnalités manquantes amélioreraient le workflow, et nous espérons que Roland en tiendra compte dans ses futures mises à jour OS.

Dans un monde idéal, on aimerait voir une fonction 'instrument solo' (dans le cas présent il vous faut muter tous les pas manuellement ou abaisser 10 curseurs pour n'entendre qu'un seul des instruments.) On aimerait aussi trouver une fonction annuler/rétablir, des motifs rythmiques en plus via séquenceur et un moyen de paramétrer le nombre de beats/mesures que l'on veut entendre avant que le motif rythmique ne change (pour le moment, il faut attendre qu'un motif rythmique soit totalement terminé pour pouvoir switcher.)

Nous aimerions également voir l'addition de mouvements de potentiomètres pouvant être effectués dans un séquenceur puis enregistrés et rappelés via USB. Pour le moment, il n'est pas possible de programmer des changements de sons et des mouvements de potentiomètres à la volée et de les intégrer dans vos motifs rythmiques lorsque la TR-8 est utilisée en standalone. Vous ne pouvez pas encore ajuster et enregistrer, à titre d'exemple, la hauteur de la caisse claire et lancer sa lecture en playback.

De plus, bien que tous les potentiomètres et curseurs aient des sorties USB/MIDI et qu'il soit possible d'enregistrer leurs changements de valeurs/réglages à la volée dans votre séquenceur, la TR-8 en elle même ne répond pas encore aux informations de changements de contrôles enregistrés via MIDI. En d'autres mots, même si les changements effectués au niveau des contrôles sont enregistrés, la TR-8 ne reçoit pas ces données mises à jour en retour. Nous pensons que Roland fixera ce problème via une mise à jour future.

Enfin, lorsque vous copiez des beats, vous ne pouvez pas encore copier les motifs rythmiques entre les parties A et B. Il n'y a pas non plus de mode 'Song" mais vous pouvez créer des arrangements en switchant les motifs rythmiques manuellement.

Résumé

Le plus important : tout fonctionne de façon très stable et sans plantage, et la TR-8 est unique à ce prix. C'est le seul émulateur dédié des TR-808/909 qui offre des sons modélisés et une interface aussi pratique.

N'oublions pas non plus l'interface audio/MIDI haute résolution avec une sortie pour chaque son via USB. Il y a également quelque chose d'assez rassurant dans le concept de produit unique de Roland permettant d'obtenir à la fois les sons de la 808 mais aussi ceux de la 909.

Nous espérons aussi que la TR-8 aidera à enterrer l'idée que le numérique ne peut faire aussi bien que l'analogique même quand le matériel est bien conçu. À titre d'exemple, nous avons essayé la TR-8 en la comparant au Tempest de DSI et en utilisant les samples intégrés de la 808/909. Résultat ? Les sons modélisés de la TR-8 étaient plus naturels et ouverts - une vraie réussite pour la qualité du moteur de modélisation et du circuit ACB.

Bien sûr, certains renieront sans attendre la TR-8 car elle n'est pas analogique, mais nous les mettons au défi de faire une comparaison avant qu'il ne se fasse un jugement définitif. Voilà une création numérique qui mérite d'être entendu en personne et sur un système de haute qualité pour être appréciée.

Il n'y a aucun doute, la TR-8 semble être un nouveau classique dans sa conception et Roland prouve qu'elle a désormais le savoir technologique pour imiter fidèlement ses sons de batterie icôniques. Le succès est assuré !

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Capture le son et le feeling des TR-808 et TR-909 originales de façon authentiques. Solidité de fabrication avec une interface intuitive orientée pour la scène, le tout pour environ 440 euros. Moteur de modélisation analogique 32-bit et de 96KHz avec circuit ACB offrant un sortie par instrument via USB.

On regrette

Pas de possibilités d'enregistrer les changements de paramètres. Les fonctions 'annuler' et 'piste solo manquent

Verdict

La TR-8 capture le son et la fibre essentiels les TR-808 et 909 originales mais les projettent loin dans le futur. Un instrument à se procurer de tout urgence.

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.