Pioneer CDJ-350 & DJM-350

L'entrée de gamme Pioneer dotée de nombreuses fonctionnalités pros

Peu de temps après que Pioneer ait lancé ses mastodontes phares que sont le CDJ-2000, le CDJ-900 et le DJM-2000, un nouveau set-up a fait son apparition dans l'entrée de gamme de la marque. Ce dernier offre un set aux fonctionnalités impressionnantes au vu de son prix

Nous passons ici à la loupe les nouveaux CDJ-350 et DJM-350 comme s'il s'agissait d'un ensemble, mais évidement ils ont chacun leur prix et sont tous deux disponibles à l'achat séparément

Auparavant, le matos d'entrée de gamme pour DJ n'avait pas grand-chose à offrir sur le plan des caractéristiques et des fonctionnalités. Il a fallu attendre que Pioneer sorte ce nouveau produit orienté amateur pour que les nouveaux DJs aient enfin la chance d'accéder à des fonctionnalités avancées comme l'USB intégré, les effets et le MIDI.

Type de configuration

À la manière d'un matos de DJ pro, la bête est compacte, intuitive, flexible et demeure l'option la moins chère à utiliser avec le logiciel de gestion musicale RekordBox également conçu par Pioneer.

Évidemment, quelques compromis semblent avoir été opérés par Pioneer sur la qualité de construction pour pouvoir offrir des caractéristiques aussi impressionnantes à ce prix-là. Les platines ne sont lestées en aucune façon et semblent assez fragiles. Cependant, elles font un très bon boulot une fois qu'on s'est habitué à leur sensibilité.

Une entrée USB est accessible depuis la surface de la Pioneer CDJ, et, à l'arrière, on trouvera une entrée USB MIDI prévue pour un raccordement à un logiciel numérique de DJ type Traktor.

On notera que le verrouillage BPM est également inclus dans les caractéristiques de cette nouvelle CDJ, mais repose en fait sur les capacités de la console à analyser les BPM avec une extrême précision. En verrouillant les BPM, il devient possible de sélectionner un tempo de référence pour le mix, de manière à ce que chaque morceau/sample chargé (depuis n'importe quelle machine) se cale sur ce tempo, ce qui fait du mix un jeu d'enfant (à ne pas confondre avec la synchronisation de beat offerte par Ableton ou Traktor.)

On apprécie également l'autre ajout astucieux que constitue l'indicateur de beat à l'écran qui offre une vue simplifiée de la barre se déplaçant à travers chaque battement. Ce qui simplifie l'utilisation de la barre de mix ou l'usage du scratching sur un beat.

La partie table de mixage

Le passage à la table de mixage compacte à deux canaux permet d'accéder à des atouts et réglages de taille comme un contrôle de départ de fader, un réglage de la courbe du crossfader, et des faders et boutons rotatifs qui paraissent vraiment solides.

Un autre gros avantage réside dans l'existence d'une section d'effets master où un unique bouton de level / depth rotary contrôle les effets du Pioneer DJM-350S. En outre, quatre gros boutons on/off permettent de passer du Gate (fantastique) aux Jet (flanger / phaser), Crush et Filter..

Les effets ne peuvent être utilisés qu'un à la fois, donc pas de stratification possible. En plus, ce ne sont que des effets de master et ils ne peuvent donc pas être attribués aux canaux individuels ou aux entrées micro et aux inputs.

On en vient à ce qui constitue probablement la meilleure caractéristique du Pioneer DJM-350 : la possibilité d'enregistrer directement vos mix depuis la console en branchant une clé USB et en appuyant sur record. Une fois que l'enregistrement est arrêté, branchez la clé USB dans votre ordinateur et un dossier appelé «Pioneer DJ » aura été créé ! A l'intérieur, vous trouverez un joli petit enregistrement WAV de votre mix, et le tour est joué !

Mieux encore, cliquez sur le bouton repère de piste et le Pioneer DJM-350 enverra directement le fichier prêt à être gravé, sans blancs, tout en conservant la capacité de saut de piste. Elle est pas belle, la vie ?

Une autre caractéristique de pro sur cette console d'un tel rapport qualité-prix est la section d'égalisation. Cette dernière à trois bandes s'occupe des basses fréquences, des médiums et des aigus.

À l'épreuve du futur

Individuellement, les Pioneer CDJ-350 et DJM-350 sont de bons outils, mais combinez-les, et ils vous offriront un set up parfait et compact pour DJ en home studio. Et si vous y avez ajouté un flight case décent, ce set up fera parfaitement son boulot dans les bars et les clubs, tout en restant à la pointe avec la connectivité USB et le logiciel Pioneer Rekordbox. Beau boulot.

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Enregistrement des mix par USB intégré à la console. Quatre grands effets de master. Clé USB, MIDI, et compatible avec Rekordbox.

On regrette

Platines non lestées. Pas de superposition d’effets possible.

Verdict

Un ensemble de “prêt à mixer” fabuleux, à la pointe de la technologie, avec l’USB et le logiciel Rekordbox

Description

Multi format CDJs and a two channel mixer with USB recording. Price listed is for whole set-up, also available seperately priced at CDJ-350s £520 each, DJM-350 £439

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook