Le UVI Darklight IIx

Un ROMpler d'inspiration Fairlight CMI IIx

Rejoignez le côté obscur

Inspiré par la workstation Fairlight CMI IIx, l'UVI Darklight IIx ne prétend pas pour autant être un clone de celui-ci. Le logiciel s'importe dans la workstation ROMpler d'UVI (gratuit) ou dans le sampler MachFive de MOTU (payant), tous les deux fonctionnant de façon autonome ou en tant que plugins VST / AU / RTAS.

Un Fairlight réel a été largement samplé pour créer les 2 Go de contenu du Darklight IIx, dont les résultats sont utilisés pour alimenter trois instruments (appelées « Pages » en clin d'œil à l'interface utilisateur du Fairlight).

La page P est un lecteur de samples joués au clavier. La page B est une boîte à rythmes numérique à huit canaux, et la page U est un step-séquenceur trois canaux qui peut être activé depuis les parties inférieures et supérieures du clavier. Une énorme liste de sons est disponible pour les trois pages comprenant tous les classiques des années 80 dont vous (ou votre père) vous souviendrez ! Sans oublier quelques nouveautés.

UVI a merveilleusement réussi à capter l'âme digitale des sons originaux –le Darklight IIx n'a peut-être pas l'apparence du Fairlight, mais il sonne assurément comme lui en terme de naturel des formes d'ondes.

Les trois interfaces graphiques utilisateur (qui ne répliquent pas le Fairlight mais sont clairement influencées par lui) sont simples et intuitives. Elles peuvent se vanter d'intégrer des filtres LP / HP / BP, des amplis et des enveloppes de filtres ainsi qu'une poignée d'effets (bien que ces derniers soient en fait directement issus de la plus large gamme d'effets standards de la Workstation d'UVI, également accessible). Heureusement, la workstation d'UVI est multitimbrale, permettant aux quatre instances de Darklight d'être chargées sur des canaux MIDI séparés.

Bref, nostalgie mise à part, le Darklight IIx en vaut-il vraiment la peine ? Eh bien, oui et non. Un grand nombre de sons du Fairlight se sont révélés être intemporels, et naviguer à travers les univers du Darklight IIx s'avère plus fructueux que ce à quoi on s'attend, en particulier pour les batteries et percussions. Par ailleurs, il y a encore un petit quelque-chose de magique dans ce caractère sonore qui vous accroche l'oreille.

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Largement samplé d’un Fairlight actuel. La prise de son a capturé l’âme de l’original. Super sons de batteries.

On regrette

Cher

Verdict

Les 111 euros sont un prix conséquent pour un logiciel aussi particulier niveau sonore, votre investissement dépendra donc de la pertinence de ces sons extrêmement rétros pour votre musique !

Platform

PC, Mac

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook