Korg padKontrol

Marre d'enregistrer vos beats sur un clavier ? Avec ce nouveau-né intelligent de la gamme Kontrol, Korg vous fera aimer la programmation des percus !

Le padKontrol fait partie d’une gamme de contrôleurs comptant le Kontrol49 et le microKontrol, mais au lieu de proposer un clavier, des boutons et des poussoirs, il est équipé de 16 pads de percussion (type MPC series d’Akai).

La première chose que l’on remarque sur cet appareil, c’est son esthétique plaisante. Son design fin et attrayant, sa forme compacte et ses belles surfaces réfléchissantes en font l’un des contrôleurs les plus beaux jamais rencontrés.

L’esthétique magnifique de l’unité ne va pas rendre votre musique meilleure, c’est évident, mais il faut tout de même reconnaître que Korg a su réaliser un appareil agréable à l’œil.

Premiers pas

L’installation de l’appareil est très simple. Avec son alimentation USB, comme on s’y attendait, un seul câble suffit pour se lancer. Si vous préférez le connecter de manière plus traditionnelle, vous pouvez utiliser les ports d’entrées et de sortie MIDI ainsi que la prise d’adaptateur CC 9 volts.

Le padKontrol contient une sélection de modèles (appelés les « Scenes »), conçus pour une utilisation avec un certain nombre de logiciels musicaux. Certaines de ces scènes fonctionnent avec les programmes du Creative Kontrol Pack Vol 2 fourni.

Celui-ci intègre des versions lite de Reason, Live et SampleTank 2, la version complète de l’excellente suite d’effets MDE-X et un ROMpler de percus Korg intitulé UVI Korg Edition. Pour couronner le tout, on a aussi une édition lite du kit de batterie virtuel Superior de ToonTrack.

La pièce finale de ce grand puzzle de logiciels, c’est le padKontrol Editor Librarian. Il vous permet de créer vos propres scènes et de les envoyer dans la mémoire de l’unité à l’aide d’une interface point-and-click.

Ce système est très simple à utiliser, même si la facilité de changement des paramètres directement sur le padKontrol va rendre cette fonctionnalité inutile aux yeux de nombreux utilisateurs.

En pratique

Il ne faut pas longtemps pour commencer à jouer avec le padKontrol. Il faut d’abord choisir une scène. Il suffit de presser le bouton Scene et de taper sur l’un des 16 pads.

Si vous n’avez pas encore de scène pour l’instrument de votre choix, vous pouvez éditer l’un des paramètres existants en appuyant sur le bouton Setting et en tapant sur l’un des pads. Ensuite, le bouton Setting Section peut être utilisé pour modifier la note MIDI rendue par le pad sélectionné.

Ce système fonctionne extrêmement bien et vous permet de paramétrer très rapidement chaque pad sans avoir à charger l’Editor Librarian. Ces fonctionnalités simplissimes en font l’outil idéal pour le musicien en live.

Le padKontrol a plein de petits détails sympas. Chaque pad peut disposer de sa propre courbe de vélocité ou d’un niveau de vélocité fixe, il y a deux boutons assignables pour envoyer des données MIDI CC et surtout une configuration de pad XY donnant accès à quelques caractéristiques uniques.

À droite des pads, on trouve trois boutons : Hold, Flam et Roll. Ce trio semble certes particulièrement inefficace pour faire face à une attaque nucléaire, mais il est bien pratique quand vous tentez d’émuler ces techniques de batterie qui nécessiteraient une dextérité bien difficile à atteindre pour la plupart de nos indexes.

Une fois activés, les boutons Flam et Roll déclenchent automatiquement une double frappe ou un roulé sur le pad que vous frappez ou sur lequel vous appuyez, respectivement. Le pad XY peut être utilisé en même temps pour le contrôle dynamique de la vitesse et de l’intensité du Flam ou Roll, mais si vous finissez par manquer de doigts, vous pouvez toujours taper sur le bouton Hold pour le maintenir à un niveau donné.

Amusant et fonctionnel

Vous l’aurez compris, le padKontrol a plus d’un tour dans son sac, mais la meilleure nouvelle c’est qu’en plus il est très amusant. Les pads répondent merveilleusement à la frappe (et s’allument dans tous les sens). Le pad XY est une excellente idée bien exploitée.

Comparé au M-Audio Trigger Finger, le padKontrol est un peu faible sur certains points (pas de sensibilité à la pression, pas de poussoirs et moins de boutons par exemple), mais pour ce qui est de la performance, il l’égale ou même le surpasse. Le design et la construction sont excellents et le prix est raisonnable quand on voit la qualité de l’appareil.

Si vous êtes à la recherche d’une solution simple et amusante pour jouer des parties de batterie sur votre ordinateur, jetez un œil au padKontrol.

 

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Esthétique très classe. Qualité de fabrication. Pad XY fabuleux. Fonctions d'editing aisémment accessibles. Généreux pack de logiciels.

On regrette

Pas de sensibilité au toucher/pads non dynamiques. Moins de potards que ses concurrents.

Verdict

Bien qu'il ne soit pas le contrôleur batterie le plus complet sur le marché, le padKontrol a ce qu'il faut sous le capot pour honorer sa classe esthétique naturelle.

Description

In addition to accessing drum sounds and samples, the padKONTROL can also control soft synths and effects, trigger loops and video clips, and even act as transport controls for DAW software programs.

Bundled Software

Creative Kontrol Pack, lite versions of Reason, Live, Sampletank. MDE effects suite, UM Korg Edition and Toontracks dfh superior drum kit.

OS Requirements

Apple Mac OS X 10.2 or later Microsoft Windows XP

Platform

MacOS/Windows

Power Supply

USB

Unit Power Source

USB

Control/User Interface

MIDI Pads

LCD Screen

Yes

Software Editor

Yes

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook