DDMF Egaliseur directionnel

Plugins de Panoramique et d'Egaliseur combinés

DDMF nous avait déjà impressionné auparavant avec son égaliseur 6144 extrêmement précis et inspiré du New portico, mais ses autres créations (y compris deux excellents Egaliseurs graphiques) indiquent un développement des plus avant-gardistes. Son dernier plugin, intitulé DirectionalEQ (VST / AU / RTAS), en est un parfait exemple.

Comme son nom l'indique, DirectionalEQ combine un égaliseur et une panoramique, l'objectif étant de modifier les fréquences de certaines parties de l'image stéréo. Il dispose de cinq bandes paramétriques, chacune possédant le même ensemble de commandes. De haut en bas: Gain de l'égaliseur, Fréquence, Filtre Q, Degrée, Type de filtre et gain directionnel, plus Mute et Solo.

Les types de filtres proposés comprennent un filtre passe bande (deux types), un filtre coupe bande, un filtre passe-Bas/Haut, deux filtres en plateau pour les aigus et graves et des filtres de crête. Le Gain de l'égaliseur (+ /-20dB) et le filtre Q s'appliquent aux filtres en plateau et au filtre de crête, et les fréquences de toutes les bandes sont entièrement balayables de 16Hz à 22kHz.

Les réglages directionnels sont fabriqués en utilisant la commande de Degré (-45 à +45 degrés). En plus du bouton de gain d'EQ traditionnel, il ya aussi un bouton de gain directionnel qui contrôle le gain global dans la direction indiquée par la commande de degré, et une fois encore, il donne jusqu'à + /-20dB de boost / atténuation.

Un jeu de deux moitiés

La première chose à prendre en main lors de l'utilisation de cet égaliseur directionnel est le potard rouge de gain directionnel. Même avec des réglages EQ à plat, cela peut avoir un effet assez dramatique sur la balance stéréo. En effet, il est combiné avec les réglages de degré de manière à former une commande de panoramique très flexible.

Évidemment, avec cinq bandes à portée de main, il est important de garder la tête froide. Car autre facteur à prendre en compte : les formes de filtres influencent la façon dont vous travaillez. Avec toutes les options disponibles à travers toutes ces bandes - et la frustration engendrée par l'absence d'interface de feedback graphique - il est impératif que vous pensiez vraiment à ce que vous voulez faire avant de le faire ! Sans surprise, on a beaucoup utilisé les boutons solos et mute attribués à chaque bande pour s'y retrouver.

Nous avons commencé par tester l'égaliseur directionnel sur une gamme de sources stéréo diverses - tels que des samples de cordes - en utilisant les filtres basiques pour booster ou couper certaines fréquences à des points spécifiques dans l'image stéréo. Les résultats ont été très impressionnants - on pourrait augmenter la brillance jusqu'à un très haut point sans que quoi que ce soit d'autre soit affecté, et la qualité ultime de cet égaliseur est que votre son une fois passé par lui demeure très naturel.

Pour rester avec du matériel stéréo, on a choisi à modifier des mixages inaboutis et d'autres mixages achevés. Avec du son multicanal comme celui là, il y a plusieurs choses très intéressantes qu'il est possible de faire via le DDFM DirectionalEQ, tel que régler la largeur totale de l'image en modifiant le niveau central, ou de déplacer l'image en utilisant le gain de degré de décalage. Par ailleurs, en égalisant une bande au centre du panoramique (en fait un signal mono), vous pouvez booster ou supprimer la voix et d'autres matériaux «centrés».

Enfin, nous avons tenté d'utiliser l'égaliseur sur des signaux mono. En travaillant sur une partie de guitare acoustique, nous avons été en mesure d'améliorer les différentes parties de l'image stéréo de façon très précise, créant une largeur artificielle en diffusant des basses fréquences d'un côté et des hautes fréquences de l'autre.

Cet égaliseur directionnel porte ses deux chapeaux, et les porte bien. C'est un égaliseur qui corrige tout en étant créatif - et, bien que les graphismes soient plutôt banals, il est assez facile à comprendre et à utiliser malgré les précautions à prendre. Bien sûr, il ya d'autres façons de faire les choses qu'il fait, mais pas avec une telle simplicité et surtout pas à ce prix.

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Une bonne idée très bien mise en oeuvre. Des options de filtre flexibles. Très abordable. Peut être utilisé comme une panoramique. Capable de séparer des sons monos.

On regrette

Des graphiques peu inspirés. Aurait besoin d’un réglage de mix pour un usage créatif confortable.

Verdict

Le DirectionalEQ fait ce qu’il dit et fonctionne vraiment très bien à la fois comme outils de correction qu’en tant qu’effet creatif.

Description

EQ/panning plugin

Platform

PC/Mac (VST/AU/RTAS)

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook