Ableton Live 9

La mise à jour tant attendue du séquenceur d'Ableton arrive enfin et tire encore Live vers le haut

Quatre années se sont écoulées depuis la sortie d'Ableton Live 8. Vous y croyez ? Il faut moins de temps pour créer un empire et le voir chuter. Mais Ableton n'a pas chômé, la gamme de ses produits n'a cessé de s'élargir et Live est devenu plus populaire que jamais. On en oublierait presque les problèmes de la 8ème version de Live. Du moins, elles sont pardonnées.

Vous pourriez penser qu'après cette si longue pause, Ableton débarquerait avec une version de Live 9 truffée de nouveautés, des fonctionnalités dictées par le service marketing de la boîte pour faire bonne impression sur les opérations promos plutôt que d'outils qui vous permettront d'améliorer votre créativité. Ce n'est pas du tout le cas. La liste des nouveautés de Live 9 est en fait assez courte. Si nous devions être cyniques, cela ne valait pas vraiment quatre ans d'attente. Mais Ableton possède son propre agenda et un programme précis... et la poudre aux yeux ne compte pas pour les développeurs.

Malgré cela, dès l'ouverture de Live 9, on aperçoit les premiers changements. La barre de réglages a changé, il s'est passé quelque chose avec le bouton de retour vers la fenêtre Arrangement, et nous retrouvons aujourd'hui deux colonnes dans le navigateur. Nous avons ouvert un projet créé sous Live 8 sans problème de compatibilité et avons commencé notre exploration (au passage, nous avons testé ce logiciel sous Mac OS X Mountain Lion).

Commençons la navigation...

Le navigateur a grandement été amélioré avec le nouvel affichage à deux colonnes comme nous l'avons précédemment cité. On y trouve une liste nommée Sounds où sont référencés tous les types d'instrument (ex: piano) à la place de l'ancien onglet Devices. On peut ainsi plus facilement choisir un instrument dans cette liste sans se soucier de l'appareil qui l'a créé. Les presets des instruments déjà intégrés dans Live disposent désormais d'une preview qui permet d'effectuer une écoute avant de le charger.

Si le navigateur est fermé, il suffit de taper le raccourci Ctrl + F pour effectuer une recherche. À chaque lettre écrite, la liste s'affine pour mieux cibler votre recherche. Le procédé est rapide et il suffit de quelques secondes pour choisir un instrument et charger le plug-in associé. L'onglet Signet a disparu; il faut désormais déplacer les dossiers du disque dur pour qu'ils apparaissent dans la liste. Dans l'ensemble, ce navigateur semble être plus performant que les précédents.

Glue est le nouvel outil de Live 9 et Live 9 Suite. Ableton le décrit comme un compresseur que l'on pouvait retrouver sur les vieilles consoles analogiques des années 80. Il sonne vraiment bien, ajoutant un peu plus d'attaque et de chaleur à chaque piste ou à un mix entier. Cet outil est simple à utiliser et comble enfin la lacune des précédentes versions du logiciel qui n'offraient pas ce type de plug-in au grand désarroi des utilisateurs qui s'appuyaient alors sur les compresseurs d'autres développeurs. Le bouton dry/wet de Glue simplifie grandement l'utilisation du compresseur pour la configuration d'un traitement parallèle.

Par ailleurs, le limiteur Gate et l'égaliseur EQ Eight ont eux aussi subi quelques modifications. On peut désormais voir le bargraphe audio de la piste dans chacune de ces fenêtres pour mieux analyser l'action des plug-ins. L'"autre" compresseur (Compressor) de Live a lui aussi légèrement changé.

Au risque de compromettre la facilité d'utilisation de Live, plus d'options d'enregistrement apparaissent dans Live 9; Ableton a effectué ses modifications afin de permettre à son nouveau contrôleur Push d'être utilisé plus facilement. La barre de contrôles de la Session View accueille un nouveau bouton d'overdub MIDI, un bouton d'enregistrement d'Automation, un autre pour réactiver cette Automation, un autre pour l'enregistrement et enfin un bouton Create New Scene for Recording. Et oui, cela signifie que l'écriture d'automation des clips de la Session View est désormais possible. Depuis le temps que nous l'attendions!

Cette quantité de réglages peut paraître déroutante au début, mais l'on se familiarise rapidement avec l'interface. Tous ces réglages peuvent être directement gérés via MIDI, alors utilisez votre contrôleur habituel pour vous simplifier la tâche. Le bouton New est intéressant; il arrête la lecture des clips dans les pistes armées et se déplace vers un autre emplacement où se trouvent les clips vides sur lesquels il est possible d'effectuer un enregistrement. Si besoin, une nouvelle Scene sera créée.

Le bouton de retour à l'Arrangement se situe maintenant en bas de la piste Master du projet lorsque l'on est sur la Session View. En lançant les clips, il s'allume en orange mettant les réglages de l'arrangement en stand-by. On le retrouve en haut de l'écran dans la fenêtre Arrangement, mais il apparait que lorsque son utilisation s'avère nécessaire. On verra aussi d'autres boutons individuels par piste au même moment.

De l'audio au MIDI

Convertir l'audio en MIDI est vraiment marrant et inspirant. Pour réaliser cette opération, il suffit d'effectuer un click droit sur un clip audio et choisir l'option convertir comme Harmony, Melody, ou Drums. Live réussi ensuite à créer un échantillon MIDI basé sur ces données. Pour terminer, choisissez le preset de n'importe quel instrument. Vous allez passer du temps à en créer des centaines à partir d'enregistrements extérieurs (field recordings, ndj), des essais de chansons, des voix, des bruits d'ambiance; le résultat est bluffant à chaque fois. Cette fonction sort vraiment du lot parmi les nouveautés de Live 9.

L'édition MIDI possède plus de fonctions. Il est possible d'appliquer un effet Reverse à une note ou un clip entier, et l'on peut même inverser la hauteur de chaque note (les basses deviennent les aigus et vice-versa), diviser ou multiplier leur tempo par deux ou encore transposer grâce à un outil intelligent dans lequel on rentre la valeur désirée ou en s'aidant de la souris pour monter ou descendre dans la tonalité.

Le mode Legato permet d'allonger la durée des notes. Lorsqu'une note se termine, une autre est directement enchaînée. Lorsque l'on sélectionne un groupe de notes, des marqueurs apparaissent au-dessus d'elles permettant de jouer sur leur durée de la même manière que l'Audio Warping du logiciel !

Pour ajouter ou supprimer les points de repère d'une enveloppe d'automation, il suffit de cliquer sur celle-ci avec la souris. En pressant la touche B, on passe sur le mode crayon. Il est alors très simple de dessiner une courbe parfaite en tirant vers le bas, ce qui est plutôt cool.

Max For Live, qui s'achetait séparément auparavant, est désormais inclus dans la version Suite de Live 9. Son intégration dans Live reprend les codes du logiciel et son chargement est discret. Sa librairie comprend 24 nouveaux modules M4L comme une réverbe à convolution, quelques batteries virtuelles et des modules LFO. Les utilisateurs de Live auront alors le plaisir de découvrir tout le potentiel qui se cache derrière ces modules.

En résumé

Les développeurs qui tardent à sortir les nouvelles versions de leurs logiciels se doivent de combler les attentes de leurs clients. La mise à niveau de Live va dans ce sens et ancre définitivement sa position de choix sur ce marché de séquenceurs en offrant de nouvelles fonctionnalités très utiles.

Les améliorations apportées à l'édition MIDI sont un plus et la conversion de l'audio vers le MIDI est simplement géniale. Nous pouvons parier sans problème sur le fait que certains titres seront composés essentiellement grâce à ces outils. Le nouveau navigateur est rapide et fluide. Enfin, la fonction recherche permet de gagner du temps durant la création de projets.

Quels sont alors les défauts de Live 9 ? Certains utilisateurs auraient probablement préféré voir le logiciel se tourner davantage vers la vidéo. N'oublions pas le mixer de la fenêtre Arrangement qui reste toujours aussi nul. Ceci mis à part, Live 9 ne présente pas d'autre faille. Le temps nous dira si cette version ne cache pas de bug comme ce fut le cas avec Live 8.

La sortie de Live 9 est presque passée inaperçue, car toute l'industrie de la musique électronique porte désormais son attention sur le contrôleur Push. La conception de Live 9 a-t-elle pâti d'un manque d'attention de l'équipe d'Ableton qui privilégiait leur nouveau produit Push ? Qui sait. Et puis en y pensant, qui cela pourrait-il gêner ? Live 9 fonctionne déjà excellemment bien comme il est. L'équipe d'Ableton a repensé son logiciel pour donner à ses utilisateurs ce pour quoi il a forgé sa réputation : l'aspect créatif et le goût de la musique. 10 années déjà que Live est dans la place et il déchire toujours autant.

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

La conversion de l'Audio au MIDI est fantastique. Les outils d'édition MIDI améliorés. Les modules Max For Live directement inclus. Le navigateur plus performant.

On regrette

Le mixer de la fenêtre d'Arrangement mérite quelques améliorations.

Verdict

Une mise à jour très intéressante qui fait la part belle aux outils créatifs qui ont fait la réputation de Live.

Description

The latest version of Ableton's DAW.

Platform

PC/Mac

Features

Also available: Live Suite (inc. all devices - $749) Live Intro (entry-level version - $99.) See http://www.ableton.com for full details

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook