Vox Night Train NT50H & V212NT

Avec cet ampli, tout le monde a son mot à dire. "Chouette grille-pain !" nous as dit un collègue alors qu'on transportait le Night Train. "Magnifique râpe à fromage" nous as également lancé le designer d'un magazine voisin quand on est arrivé au bureau.

À présent, voyons le Night Train NTH50 de Vox en action...

Les blagues culinaires ne sont pas aussi hors-sujet qu'elles y paraissent, car il s'agit de la nouvelle évolution des amplis de type lunchbox (littéralement panier à pique nique); le frère plus gros et plus puissant du NT15 de Vox.

Alors, pourquoi un modèle plus gros ? "Nous voulions donner aux clients un ampli vraiment polyvalent et bon pour la scène", explique tout d'abord le directeur de développement matos de chez Vox, Dave Clark, "tout en ajoutant les fonctionnalités les plus demandées qui n'étaient pas inclues dans le Night Train d'origine, à savoir, un mode Thick (plus d'épaisseur) actionnablevia pédale, un canal de gain plus élevé et une boucle d'effets"

Alors, est-ce que Vox a atteint son objectif ? La façade du NT50 repose sur une conception de deux canaux et trois modes qui couvre une vaste palette de tonalités, des sons clairs aux sons très saturés.

Les contrôles de gain et d'égalisation sont indépendants, donc il n y a pas de compromis lorsque vous réglez le son clair et le son saturé, tandis que le bouton Thick actionnable via la pédale de fooswitch contourne la section d'égalisation pour un son heavy chargé en gain.

Avec le switch VFS2A, vous avez trois sons sous le pied. La section master comporte un volume maitre et un potard Tone Cut propre à Vox qui, comme l'explique Clark, 'fonctionne comme un atténuateur global des aigus (en jouant sur l'étage de puissance).

'Il s'agit d'un circuit simple qui utilise un potentiomètrede 250k et un condensateur de 4,7nf entre les sorties de l'onduleur de phase. Jetez un coup d'œil à n'importe quel schéma de l'AC30 et vous le verrez.'

Le dernier contrôle du panneau frontal est le switch de Tight, qui fonctionne sur les deux canaux pour réguler la réponse des basses, pour des graves plus réactifs et mieux contrôlés si vous le souhaitez.

L'unique fonctionnalité se trouvant à l'arrière est une boucle d'effet de série difficilement contournable qui fonctionne à -10dB. La boucle passe par un circuit plutôt que d'être alimentée par une lampe.

Le NT50 utilise une paire de lampes EL34, à la place des EL84 plus communes chez Vox. 'Les EL34 ne varient pas trop par rapport à une sonorité Vox classique : "après tout, les AC50 des années 1960 sont une référence du son Vox !" commente Clarke.

"L'une des principales raisons pour lesquelles j'ai choisi des EL34 et une version 50 watts, était que l'espace était trop limité pour quatre lampes de puissance...la conception a donc évoluée et on s'y est finalement retrouvé."

À la différence de l'AC30 à quatre EL84 de Vox, les lampes de puissance sont fixées en biais ici, mais à l'instar du vieux classique, il n'y a pas de retour négatif, ce qui devrait signifier une réponse plus directe, dynamique et viscérale à portée de mains.

En termes de conception générale et de fabrication, la première chose que nous constatons est que les potentiomètres et les switchs sont complètement exposées, il faudra donc faire attention à ne pas choquer les potards lors du transport de l'ampli.

Ils sont toutefois de bonne qualité, avec un axe en métal et fixés au châssis avec des écrous. À l'intérieur, ils sont connectés directement au circuit PCB qui accueille également toutes les bases de lampe céramique et les prises d'entrée, tandis que la boucle d'effet, les sorties haut-parleur et les prises jack pour la pédale ont leurs propres petites plaques respectives.

Le châssis est en acier plié robuste, et qui pourrait passer à côté de ce boitier perforé chromé sans l'apercevoir ?

La tête du NT50 est associée au cabinet d'extension V212NT au look rétro qui lui va bien; en partie dû à ses angles arrondis.

Bien qu'il soit presque entièrement ouvert à l'arrière et chargé d'une paire de pilotes Celestion G12H spécial 70e anniversaire, il est fait en contreplaqué de bouleau et conçu pour être suffisamment compact pour le trainer partout, avec cependant suffisamment d'espace pour le faire sonner bien plus fort qu'un ampli d'1x12 pouces équivalent.

Les haut-parleurs sont catégorisés à 30 watts chacun, avec une sensitivité de 100dB et un aimant céramique de 50 onces. Nous le voyons comme un produit attrayant à mi-chemin entre le Celestion Greenback classique et le Vintage 30 au son plus moderne.

Et ça sonne ?

Le canal clair sans le mode Thick activé procure une tonalité claire atteignant des sommets et finit par se rompre, même avec le gain au maximum et des micros puissants.

Il y a une grande quantité d'aigus étincelants dans la tradition de Vox ; cependant, dès que vous touchez le master, la sensation de l'attaque ahurissante que vous associez avec un Marshall 50 watts style 'Plexi' est palpable . Un peu de réverbe tomberait à point nommé ici, mais hélas vous ne pouvez pas en faire rentrer tant que ça dans ce châssis de petite taille.

L'activation du mode Thick revient à marcher sur un accélérateur, sur lequel vous pouvez engager un dynamisme classique, à la sonorité bluesy avec une Strat, plus viscérale et centrée sur du rock classique avec des micros doubles.

Vous pouvez passer à côté des contrôles d'égalisation, mais pas à côté du switch de Tone Cut qui remplit bien sa fonction en procurant la réactivité aiguisée que l'on aime.

Pendant un moment, on se demande si le NT50 ne manquerait pas de volume, mais la conception du master est telle qu'il y en a toujours un peu plus en réserve; là où la plupart des amplis ne font que saturer toujours plus après six, celui-là se contente d'augmenter le volume.

Il en va de même avec le canal Girth. Il y a suffisamment de gain ici pour satisfaire la plupart des styles ; un dynamisme épais et harmonique qui reste toujours du côté du rock classique plutôt que de celui du métal moderne et avec une utilisation judicieuse des potards d'égalisation et de Tone Cut, vous pouvez ajouter du chant, une voix principale qui passera au travers de n'importe quel mix !

Le bouton Tight est également un vrai bonheur. Un réglage au minimum permet de déchainer les graves pour procurer une résonance surprenante et un bruit sourd à faire vibrer les murs depuis le 2 X 12 qui n'a l'air de rien, mais qui se révèle être une star née.

Si vous préférez conserver plus de précision, pour jouer dans un mix surchargé par exemple, une action sur le bouton Tight enlève la plus grande partie de ces graves étranges pour une réponse plus pointue, plus précise et articulée.

C'est un ampli surprenant. La sensibilité du toucher, l'attaque rapide et les aiguës étincelantes sont des marques de fabrique de Vox, mais elles sont atténuées par la marge de pré-saturation supplémentaire et la puissance viscérale qui sort des tripes de cette étage de puissance.

Et n'ayez pas peur d'enflammer cette mèche : l'essentiel du caractère et de l'esprit de cet ampli est caché jusqu'à ce que vous le poussiez à fond : autant dire que ce n'est pas un ampli pour votre chambre.

En terme de style, il couvrira toutes sortes de terrains sans surprise peut-être, à mi-chemin entre un AC30 plus orienté rock et, osons le dire, un Marshall JCM800 au gain plus lourd.

50 watts confère une certaine limitation, mais il est suffisamment puissant pour un groupe de bar et de club, particulièrement avec les superbes G12H: sur le plan de la tonalité, c'est un succès.

Sur le plan pratique, il ne grillera pas vos tartines et ne râpera pas votre fromage, mais vous noterez la différence la prochaine fois que vous vous trimballerez votre matériel. Matière à réflexion...

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Éventail de tonalités. Beaucoup de puissance. Super look.

On regrette

Pas de housse pour concert inclus. Potards exposés au coups.

Verdict

Une tête brillamment conçue, exécutée de main de maître qui offre un équilibre surprenant entre portabilité et volume pour des concerts de rock classique et de blues.

Dimensions

458x235x175

Country of Origin

China

Device Type

Valve-powered head

Audio Output Power

50

Weight (kg)

12.2

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook