Vintage Viator

Une guitare de voyage revisitée

Vintage nous informe avant toute chose que le nom de sa nouvelle acoustique, Viator, vient du latin 'via' qui signifie 'route', suggérant ici l'idée de voyage. Voilà donc un mystère d'élucidé dans le cas où vous vous posiez la question. Mais passons ...

Le guitariste anglais Paul Brett, adepte de rock tendance folk, est également rédacteur pour le magazine anglais Acoustic et historien. Il s'est trouvé en cela être un collaborateur appréciable pour la marque Vintage qui s'est alloué ses services ces dernières années. Cette association de compétences a donné naissance en 2012 à des modèles signature 6 et 12 cordes qui ont été accueillis de manière très positive.

"Les guitares de voyage ont sérieusement gagné en crédibilité récemment : demandez donc à Ed Sheeran et à sa Martin pas plus grande qu'une pinte de bière..."

S'éloignant du concept américain de la guitare 'moderne' à 14 frettes, sur le plan sonore comme sur celui du style, les instruments signature Brett ont un caractère plus début du XXème inspiré des ancêtres de ces dreadnoughts 000 et jumbos qui dominent le marché aujourd'hui.

Le nouveau modèle perpétue cette idée générale sous la forme réduite d'une guitare de voyage, et le timing paraît de bon augure pour deux raisons : l'intérêt porté aux 12-cordes à corps réduits (sur lesquelles le manche rejoint le corps à la 12ème frette et non à la 14ème) s'est accru de manière régulière ces dernières années et les guitares de voyage ont sérieusement gagné en crédibilité récemment. Demandez donc à Ed Sheeran et à sa Martin pas plus grande qu'une pinte de bière...

Une guitare qui se fait toute petite

En ouvrant l'emballage en carton, nous nous sommes demandé si John Hornby Skewes & Co (les dignes fondateurs de la marque Vintage) n'avaient pas envoyé la mauvaise guitare. Placée côte à côte avec une dreadnought de taille standard, le haut de la tête de la Viator atteint à peine la première frette de la dreadnought.

"Placée côte à côte avec une dreadnought de taille standard, le haut de la tête de la Viator atteint à peine la première frette de la dreadnought"

Ce n'est pas un jouet pour autant ! La table en épicéa de Sitka massif (teinté) est adéquatement renforcée par un barrage en X, les entretoises principales ayant été partiellement affinées pour éviter que la table ne soit trop rigide au vu de la petite taille de l'instrument. La jointure du dos et des éclisses en sapele laminé a été effectuée avec des contre-éclisses en bonne et due forme et le bloc de jointure de manche est d'une qualité que l'on trouve généralement sur des guitares bien plus onéreuses que celle-ci.

C'est sûr que le soin apporté aux éléments internes de cet instrument n'est pas des plus minutieux, mais n'oublions pas que nous avons ici affaire à une guitare de voyage dont le prix ne devrait pas dépasser les 250 euros.

Quant à l'aspect extérieur, les petits plaisirs incluent un binding érable sur les pourtours de la table et du dos ainsi que le dessin de'corde' de la rosace, une décoration élégante qui confère à la guitare un caractère classique old school distinctif.

Le manche en nato de couleur sombre créera sans doute une certaine controverse avec son profil en V très prononcé qui s'intensifie en se rapprochant de la tête. Côté positif, cet aspect permet au manche de gagner en substance et d'éviter du coup de se trouver comparé à un manche à balai ; par contre, si vous êtes plutôt adepte des profils en C à tendance moderne arrondie, un temps d'adaptation sera requis avant de pouvoir l'apprécier à sa juste valeur.

Son profil en V rend ce manche imposant avec des dimensions s'élèvant de 23,2 mm à la première frette à 27,5 mm à la neuvième. Les guitaristes aux doigts courts auront sans doute du mal à le prendre en main et le jugeront importun. Cet aspect est bien évidemment personnel et vous jugerez bien sûr par vous-même de sa pertinence dans votre cas.

L'espacement des cordes au niveau du sillet (36,1 mm) et du chevalet (54,5 mm) est à peine plus large que sur la dreadnought Guild D-55 que nous utilisons en guise de comparaison. Ces dimensions représentent certes une surprise au vu du diapason court et du petit corps de cette guitare qui donnent à penser que cet instrument est plus compact qu'il n'y paraît.

Avons-nous des critiques à faire ? À ce prix, elles sont pratiquement de l'ordre du négligeable : nous avancerons juste (timidement) que le sillet de chevalet paraît un peu coupant sur les bords pour les amateurs de jeu aux doigts. Il suffira cependant de le lisser à l'aide d'un morceau de papier de verre waterproof, un job qui ne vous prendra pas plus de cinq minutes pour régler ce problème. De manière plus positive, notons que la Vintage Viator est munie d'un second bouton de sangle placé dans sa position privilégiée au niveau du talon : une addition pratique qui est toujours la bienvenue.

Côté Son et Sensation

Dès sa sortie du carton, la Viator offre un accordage impeccable Sol à Sol qui entraîne une sensation et des sonorités similaires à celles d'une acoustique standard avec un capo à la troisième frette. Vous penchez alors instantanément pour un jeu aux doigts d'accords ouverts et les notes qui les constituent : Crowded House, The Eagles, Ed Sheeran, toutes sortes de country music et tous ces musiciens dont le son provient d'une guitare avec capo ou avec des cordes bien tendues.

"La Viator se distingue par des médiums pleins de vie qui se projettent aisément"

La Viator est dépourvue de ces sons de basse profonds et résonants ; ses aigus sont tempérés : ce n'est pas une guitare capable de retentir ou de briller au même titre qu'un instrument à diapason long. Il est également important d'ajouter que cette guitare sonne très différemment d'une acoustique de taille classique. La Viator se distingue toutefois par des médiums pleins de vie qui se projettent aisément et procurent un accompagnement de qualité pour les autres guitares ainsi que pour les autres instruments à cordes. Elle se trouve là à sa place idéale. Notons également que le jeu au médiator lui confèrera un petit côté jazz Django/Hot Club.

Descendue en accordage Mi-Mi, nous trouvons que la tonalité est un peu trop élastique à notre goût et que la tension des cordes n'est pas suffisante ; l'accordage manque de stabilité si vous ne faites pas preuve de précision et les sonorités dégagent un caractère de type cordes nylon. Tout ça pourrait bien sûr s'avérer intéressant utilisé en layering sur un enregistrement.

Avec les sonorités graves, les basses s'ouvrent cependant un peu plus, ce qui nous a permis de trouver le son idéal avec la guitare accordée en Fa dièse à intervalles réguliers, mais avec la corde du bas descendue en Mi. Les chansons en La seront maintenant grosso modo accordée en Sol ; celles en Mi seront accordées en Ré ; celles en Ré accordées en Do ; celles en Si accordées en La... Vous aurez compris qu'il est plus facile (selon nous en tout cas) de transposer l'accordage au sein des groupes d'accords ouverts habituels plutôt qu'en une configuration d'accordage de Sol.

Les guitares de 'voyage' sont nombreuses sur le marché et plus encore depuis qu'Ed Sheeran a joué en leur faveur en s'affichant avec sa petite Martin, promouvant de ce fait la modernité de ce modèle de guitare dont la sérieuse crédibilité n'est dorénavant plus à mettre en doute. La Viator est une guitare unique dans ce domaine, joignant le charme et l'esthétique d'antan à un instrument qui ne serait sinon qu'un modèle réduit qui ne relèverait que du simple plaisir de rétrécir pour rétrécir.

À cet égard, nous sommes d'avis que Paul Brett et Vintage ne se sont pas trompés en concentrant leurs efforts sur la crédibilité de cette guitare et le fun qu'elle a à offrir plutôt que sur sa capacité à entrer ou non dans une valise. C'est vraiment le fun qui est la priorité ici, et si vous pouvez vous le permettre, elle est parfaite pour les 1,99 enfants par foyer (chiffres INSEE). Ça vaut le coup, non ?

MusicRadar Note

3,5 / 5 Etoiles
On aime

Fun fun fun. Les petites dimensions favorisent le transport. La qualité de fabrication est décente. Le prix est excellent.

On regrette

Le bord du sillet de chevalet est un peu coupant.

Verdict

Une guitare de voyage attachante à la vibe totalement différente de celle des grands noms made in USA de la marque.

No. of Frets

18

Scale Length (Inches)

21.5

Country of Origin

China

Hardware

Grover open-geared tuners

Bridge

Rosewood with Tusq saddle

Weight (lb)

2.64

Back Material

Laminated sapele

Neck Material

Nato

Top Material

Solid Sitka spruce

Nut

Tusq

Sides Material

Laminated sapele

Scale Length (mm)

546

Weight (kg)

1.2

Fingerboard Material

Rosewood

Available Finish

Natural matt

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.