Line 6 James Tyler Variax JTV69

Il n'y a pas l'ombre d'un doute, tout comme sa grande soeur fabriquée aux Etats-Unis, la nouvelle JTV69 coréenne revendique son inspiration Stratocaster.

Le manche en érable de la Variax est vissé à un corps en aulne par son talon arrondi et effilé. Elle partage le même profil '59 généreux mais confortable que celui de la JTV59 avec le même radius et 22 frettes jumbo.

Nous avons toutefois une ou deux critiques en ce qui concerne le manche. La finition satin est un peu rugueuse ici et là et les fentes du sillet pourraient être un peu plus profondes. Il faut pousser les cordes plus fort que nous ne l'aurions souhaité au niveau de la première frette. Mais cela ne représente que deux petits défauts sur la qualité impéccable de fabrication.

Les micros de format H/S/S de la 69 sont contrôlés au moyen d'un potard de master volume et de tonalité ainsi que d'un switch 5 positions. Il y a donc cinq choix : humbucker chevalet; humbucker chevalet et micro simple intermédiaire; micro intermédiaire seul; intermédiaire et manche ensembles et enfin, micro manche (simple bobinage).

Pour continuer, la JTV69 est dotée d'un vibrato fluide sur deux pivots, offrant un petit pull back en prime ainsi que des mécaniques à blocages. Les différents contrôles de la Variax sont habilement répartis entre le potard de sélection de modèles (situé entre les potentiomètres de volume et de tonalité) et le sélecteur d'accordages qui se trouve à côté du micro manche.

Puisque c'est une Variax, vous aurez à bord un arsenal de guitares électriques vintage (une Tele Custom 1960, une Stratocaster 1959, une Gibson Les Paul Standard 1958, une Gretsch 6120 1959 et une Rickenbacker 360-12 1966), des grattes jazz (une Gibson ES-175 1957 et une Gibson Super 400 1953), des acoustiques emblématiques (une Martin D-28 1959, une Gibson J-200 1995 et un Dobro Alumilite 1935) ainsi qu'un ou deux trucs farfelus (le Sitar Coral/Dano Elektrische et un banjo Gibson Mastertone).

Différents accordages sont aussi à votre disposition, y compris standard, drop D, un demi ton en dessous, drop D bémol, un ton en dessous, un accordage Ré La Ré Sol La Ré, un open de Ré, un accordage blues en Sol, reso Sol, open de La et barytone.

Et ça sonne ?

Maitriser la Variax est une affaire d'intuition, voilà pourquoi la technologie a survécu ces dix dernières années durant: son utilisation est plus facile qu'avec ses rivales.

Et en plus, elle sonne bien. Nous avions déjà vanté les améliorations de la nouvelle génération de Variax lorsque nous avions essayé la JTV69 US et, puisque les modèles coréens sont de la même graine, nous sommes tout aussi impressionnés. D'une certaine manière, nous sommes encore plus époustouflés vu la différence de prix considérable entre la nouvelle JTV et la version américaine.

En ce qui concerne les sonorités de modélisation qu'offre Variax il faudra probablement les prendre pour argent comptant. Alors qu'il est facile de reconnaitre le son d'une Strat, d'une Les Paul et d'un banjo, d'aucun d'entre nous auront du mal à savoir quelle était la sonorité d'un micro manche sur une Fender Telecaster Thinline 1968 ou quel était le son d'une Gibson Firebird V 1976. Il en va de même pour les différences subtiles entre une Martin D-28 de 1959 et une Martin 0-18 de 1967. Enfin, si vous êtes à ce niveau, passez-nous un coup de fil !

Vous n'aurez qu'à goûter les sonorités pour ce qu'elles sont et apprécier leur son dans un mix. Si la Strat 1959 ne perce pas, essayez la Danelectro 3021 au son plus costaud, modélisée avec les deux micros enclenchés.

On pense que la sonorité de la 12 cordes et le réglage désaccordé sonnent un peu synthétique, mais ils s'améliorent considérablement dans un mix. On a aussi remarqué que les sonorités acoustiques étaient améliorées quand on utilisait un ampli acoustique ou une sono avec les gammes de fréquences appropriées.

La modélisation du banjo est nickel et le son de la sitar Coral est vraiment fou. Si votre connaissance de la sitar se limite à un buzz alors alors vous allez vous régaler à en jouer sur cette gratte.

La Variax est depuis toujours un outil indispensable pour un certain type de grateux. C'est-à-dire un guitariste de studio ou de club qui a besoin d'un accès instantané à de nombreuses tonalités et accordages.

Un lifting et quelques micros magnétiques ne changeront jamais les facteurs démographiques d'un instrument. Nous pensons que ceux qui sont déjà fans de Variax passeront au niveau supérieur des modèles coréens, mais les JTV prouvent que le concept Variax a non seulement fait ses preuves historiques mais continuera à être en tête durant la prochaine décennie.

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Modélisation de sonorités, bien entendu ; un excellent système de vibrato; le manche trapu.

On regrette

Quelques rugosités dans la finition du manche ; les fentes du sillet en haut du manche pourraient être mieux coupées.

Verdict

Le vibrato de la 69 ajoute à l'exactitude de certaines sonorités de modélisation, les meilleurs exemples étant la Fender Stratocaster et la Gretsch G6120.

No. of Frets

22

Country of Origin

Korea

Hardware

Chrome Tyler Custom vibrato, locking tuners

Neck Material

Maple

Top Material

Carved maple

Nut

42mm

Scale Length (mm)

648

Weight (kg)

3.8

Fingerboard Material

Rosewood

Nut Material

Graph Tech black Tusq XL

Pickup Type

2 x alnico humbuckers, LR Baggs Radiance Hex piezo

Guitar Body Material

Mahogany

Bolt-on Neck

Yes

Available Finish

Black (as reviewed), Candy Apple red, Lake Placid blue, three-tone sunburst

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook