Le Combo Marshall classe 5

Un mini-Bluesbreaker au son féroce fabriqué en Angleterre

Vous connaissez le vieil adage: vous cherchez un ampli à lampes de faible puissance avec un bon rapport qualité prix et 58 atterrissent finalement d'un coup dans votre salon. C'est en tout cas ce qui se dit dans les rues encombrées de Rockville, adage volontairement alimenté par notre désir irrépressible de meilleurs sons à bas volume, bref !

Bienvenue donc au Marshall Classe 5, un combo cinq watts, classe A, tout lampe, qui brandit la simplicité, le son et la portabilité comme les trois couleurs d'un étendard. Il est alimenté par une paire de ECC83s dans l'étage de préampli et une unique EL84 en lampe de puissance, ce qui, selon Marshall, en fait un bon ampli – tant pour la pratique que pour les répétitions et les petits concerts ou les bœufs enregistrés. Pas de chichis – branchez le, montez le son, et ça sonne exactement comme ça doit sonner !

Visuellement, le Combo Marshall classe 5 est un hommage au légendaire Marshall « Bluesbreaker » du milieu des années 60 et aux combos 18 watts, avec son banc de réglage en finition vinyle noir type plexi situé, tout comme l'entrée jack ,sur le dessus de l'ampli. Les plaques ici sont couleur or plutôt que blanches et nous avons une grille en tissu poivre et sel au lieu de la célèbre grille rayée du Bluesbreaker.

Nous pensons qu'il a vraiment le look ; il fait suffisamment sérieux pour que les gens ne se moquent pas de vous. Il est petit mais costaud.

Le Marshall classe 5 est « made in England », et alors qu'il n'est pas vraiment dans les mœurs de Guitariste de se politiser sur ces sujets, les avantages d'un nombre très important d'amplis potentiellement fabriqués à Bletchey sont évidents au vue des conditions économiques actuelles. Même si le prix à payer pour maintenir les emplois au Royaume-Uni est bien sûr le prix d'achat ! Mais avec une grande qualité de bois pour le coffrage (du bouleau) et en général de hauts standards de fabrication tout au long de la chaîne de production, Marshall a tout de même réussi à proposer ce Combo classe 5 à un prix accessible.

330 livres pour cinq watts, pourriez vous rétorquer ? Mais n'assimilons pas cet ampli à un combo transistor d'entrée de gamme, le son de ce combo est réellement aussi bon et puissant que de nombreux amplis faisant cinq fois sa puissance, et son prix.

Le châssis du Marshall Classe 5 est d'une épaisseur honorable et façonné en aluminium. Pas d'inquiétudes cependant, il est vissé aux façades arrière et supérieure, ce qui empêche que quoi que ce soit ne se torde ou ne se déplace. Il y a un seul circuit imprimé sans fioriture auquel sont fixés la majorité des composants de l'ampli, y compris les bases des lampes, tandis que les transformateurs, l'alimentation secteur, les prises casque et les haut-parleurs sont montés sur châssis. Tout est vissé très solidement et la carte principale est montée sur des entretoises métalliques, le tout donnant vraiment une impression d'ampli robuste et solide.

Notons que le cabinet est légèrement penché vers l'arrière, ce qui sert à maintenir le bas de l'ampli bien serré et compact. Le combo libère cependant assez d'air pour que le son produit ne soit ni trop directionnel ni trop diffus, ce qui peut-être un problème avec les petits amplis.

Pour changer les lampes, il vous faudra retirer toute la façade arrière, ce qui prend quelques minutes. Et pendant que nous y sommes, soulignons que, de ce côté de l'ampli, vous trouverez la prise casque qui permet de muter le son pour une pratique silencieuse. On découvre également la sortie d'extension 16 ohms qui permet de raccorder à un 4 x 12 si vous voulez la jouer Woodstock !

Bon, et ça sonne ?

Écoutez sonner le Marshall classe 5 avec une Strat et une Les Paul dans l'enregistrement suivant :

Le Marshall classe 5 ne possède qu'une prise jack et un potard de volume, vous n'aurez donc pas à passer trop de temps à vous préoccuper de la meilleure façon de le régler. L'approche qui fait gagner le plus de temps est de tout pousser à fond et d'utiliser le potentiomètre de volume de la guitare pour baisser un peu le tout.

Armé d'une Stratocaster vintage et avec tous les potards de l'ampli fixé à trois heures, on peut se mettre au travail. Attention, le classe 5 est rudement puissant – suffisamment pour pousser certains voisins à intenter des actions en justice !

Ce qui signifie que la bête en a suffisamment dans le ventre pour des répétitions raisonnables, à condition que votre batteur ne soit pas un bœuf. Le Marshall Combo classe 5 pourra même faire l'affaire pour des petits concerts sans être repiqué, du moins tant que vous n'aurez pas besoin de sons clairs puissants.

La tonalité générale est très "Plexi" / Bluesbreaker, avec un punch très présent dans tout le spectre médium. Ce dernier possède cependant plus de douceur et de rondeur en raison de la faible puissance et, sans aucun doute, de l'EL84. Avec le volume de la Strat poussé à fond, l'overdrive à un côté très sixties –imaginez un son entre Jimmy Hendrix et Beck dans les 60'.

Passez sur des humbuckers avec une guitare type Gibson, et le son sature évidemment beaucoup plus tôt ! En poussant le potard de volume au max, le Combo classe 5 sera parfait pour des solos dotés de bonnes harmoniques. C'est un son tout droit sorti de l'ère Bluesbreakers de Clapton, bien fat et compressé – qui pourra évoluer en crunch à la AC/DC.

Au risque de nous répéter, rappelons que c'est un petit ampli très bruyant. Les réglages d'EQ n'ont donc pas la puissance extraordinaire des Marshall classiques, ce qui ne les empêche pas d'être aisément paramétrables. Les meilleurs résultats s'obtiennent en réglant les aigus et les basses à un niveau élevé puis en ajustant la couleur du reste du spectre en jouant avec le potard de médium.

Avec le volume réglé à moins de la moitié, vous aurez plus de marge avant que l'ampli ne sature trop, vous pourrez donc ajouter les pédales que vous voulez pour des sons disto un peu crades. Avec diverses combinaisons de pédales comme la Tube Screamer modifiée par Keeley, une Fulltone Full Drive II ou une Crowther Hot Cake, vous serez en mesure de couvrir toute la gamme des sons rock sudiste, du blues de Billy Gibbons à David Grissom et bien d'autres.

La sortie casque est utile pour la pratique silencieuse, bien que nous vous conseillons de ne pas balancer du trop lourd dans votre casque si vous voulez éviter de vous déchirer les tympans à cause du volume. En effet, dès qu'on arrive à des niveaux sonores assez élevés, le son casque devient rapidement très rauque et de fait dur à supporter.

La sortie d'extension haut-parleur est quant à elle beaucoup plus gratifiante - reliée à un 4 x 12, vous bénéficierez d'une grande masse d'air supplémentaire en mouvement, ce qui donne au Marshall classe 5 un son énorme.

Il y a vingt ans, le Classe 5 aurait sans doute été la risée d'un magasin de musique –il faut dire qu'à l'époque, un ampli de cinq watts était incapable d'offrir un son correct. Mais depuis, les temps ont radicalement changé et de nombreux gratteux sont prêts à ravaler leur fierté et à admettre qu'un petit ampli bien poussé est souvent beaucoup plus satisfaisant qu'un grand aux capacités sous exploitées.

Le compromis pour ces sonorités chantantes à bas volume est, bien sûr, le sacrifice du son clean dès qu'on sort de faibles niveaux sonores. Autant dire que tous ceux qui cherchent un son clean qui puisse le rester à fort volume doivent aller voir ailleurs.

Si par contre vous êtes à la recherche d'un monstre du crunch et des sons overdrive traditionnels à lampe, vous devez absolument essayer cet ampli. Sa combinaison de sons de qualité, sa marge de volume utilisable, sa portabilité et, bien sûr, son prix en font sans conteste un numéro gagnant. Il est destiné à être extrêmement populaire, et à juste titre.

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Design. Sonorité. Son.Prix.

On regrette

Regrettable pour vos relations de voisinage – Aurait-il mérité un master de volume ?

Verdict

Son typique de qualité Marshall, 5 watts tout lampe. Très dur de ne pas tomber sous le charme

Country of Origin

UK

Additional Features

Valves: 2 x ECC83 + 1 x EL84 power amp | Headphone out, 16-ohm speaker out

Audio Output Power

5

Available Controls

Bass Middle Treble Volume

Cabinet Material

Birch Ply

Device Type

All-valve, single-channel, class A combo with solid-state rectification

Dimensions

495 x 415 x 230

Weight

12

Weight (kg)

15

Weight (lb)

33

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook