La Fender Stratocaster American Deluxe

La nouvelle Série American Deluxe de Fender tire à blanc sur les imitateurs.

La nouvelle Série American Deluxe de Fender tire à blanc sur les imitateurs.

Chaque Coca a son Pepsi : l'éternelle référence en termes d'imitation. Et l'imitation, dit-on, est la meilleure forme de flatterie. C'est ainsi que les « Quatre Grands » modèles intemporels de Fender sont devenus les instruments de musique électriques les plus imités au monde, que ce soient des répliques vintage ou des interprétations modernes.

Beaucoup de ces marques inspirées par Fender se sont établies durant la période qui a succédé à la crise CBS qui a touché Fender, et tout au long de l'explosion rock des années 80. Un quart de siècle plus tard, les meilleurs de ces imitateurs sont toujours là, mais Fender est maintenant une compagnie radicalement différente : géante, dominante, et qui sans aucun doute conçoit parmi les meilleures guitares.

Du coup, quand Fender sort une nouvelle gamme, on en prend note. Dans le cas présent, le remaniement de la Série American Deluxe comprend des améliorations notoires en termes de fabrication, de spécifications et de confort de jeu par rapport aux modèles précédents.

C'est un corps en aulne qui se cache sous la finition sunset métallique en uréthane vernis à vous couper le souffle (couleur pomme d'amour sur orange / doré, en gros) de cette Strat American Deluxe « de base » (corps en frêne et configurations micro HSS sont également disponibles).

C'est un corps superbe, aux courbes bien placées, avec un contour renflé profond et des bords au radius superbement cambré qu'on découvre ici. Le look est d'ailleurs plus haut de gamme et la sensation plus soyeuse que beaucoup de Strats de bas ou de milieu de gamme que nous avons testée ces deux derniers mois.

Le manche vissé en érable (avec sa finition « satinée » en fait d'avantage semi-brillante très soyeuse) a un profil en « C » peu profond, au feeling moderne, qui maintient cette profondeur de manière assez uniforme, jusqu'au talon.

La touche en palissandre de type edge rolled (bords arrondis), d'une belle couleur sombre, bien huilée, possède 22 frettes medium jumbo qui facilitent aisément les bends, offrant également une sensation plus moderne. Ca va même plus loin avec le radius conique de la touche : 241 mm (9,5 pouces) à la première frette, et 356 mm (14 pouces) côté haut du manche.

Ce qui signifie que les accords sont plus aisés vers le bas du manche, qu'il n'y a pas trop de frottement quand vous faites vos bends en haut de manche, et qu'il y a même moins d'action en général. Si vous n'avez jamais fait l'expérience d'un radius de touche creusé ou conique, essayez-en un, en supposant que vous n'avez pas l'esprit trop vintage bien sûr, pour passer outre les marqueurs à pois en pearloid… !

Et, traitez-nous de vieux jeu, mais, franchement, avouez que la touche 22 frettes de la Strat ressort bien mieux quand elle est arrondie avec goût plutôt que quand elle est de style plus carré comme sur la touche d'une Telecaster !

Le chevalet moderne à pivot (deux points), de style American, est bien évidement flottant, avec une tige de vibrato auto-bloquante qui fait fi de toutes les corvées de serrage (et de desserrage) de vis qu'on peut avoir avec un vibrato six vis.

C'est un chevalet confortable et très maniable, avec une stabilité sonore impressionnante pour tout type de jeu, à l'exclusion des abus de whammy les plus sauvages. Par ailleurs il vous faut être conscient d'un espacement de cordes légèrement plus serré comparé au chevalet de style vintage. Si vous êtes habitué à la relative inertie d'un vibrato de Strat style vintage, il risque de vous paraître inconstant, surtout avec les palm mute. Vous pouvez toujours ajouter un autre ressort et régler les vis de tension en conséquence pour une sensation plus tendue.

Fender a aussi retouché ses micros silencieux et a décidé d'utiliser de nouvelles variantes pour les N3. On retrouve encore ces micros à bobinage empilés, les aimants samarium cobalt des versions SCN précédentes ayant été remplacés par des micros Alnico, V dans le cas du micro chevalet légèrement plus chaud, II dans le cas du micro intermédiaire, et III pour le micro manche. Fascinant…

La Série American Deluxe a été dotée de son premier dispositif S-1 switching de Fender en 2004. Il a été re-modifié depuis afin de produire une gamme de sons qui nous paraît plus logique. Il fonctionne donc comme tout switch normal de micro Strat 5 positions.

Poussez sur le dispositif switch S-1 –situé en haut du potard de volume- et la position un (position chevalet) vous livre les trois micros en série : le plus fort et le plus plein des sons à disposition. La position deux correspond au micro chevalet et intermédiaire en série ; position trois, intermédiaire et manche.

La position quatre correspond aux micros chevalet et manche hors phase, en parallèle –le son le plus faible et le plus clair à disposition.

Jeu

Avec la Strat branchée à un ampli à lampe Fender en canal clean, on se retrouve avec une sélection de sonorités de Strat classiques de qualité : des sons intermédiaires, un micro manche équilibré au son très rond et un réglage de chevalet qui peut s'ajuster en baissant le potard de gain d'un cran.

Comparé à une bonne American Vintage, il y a moins de profondeur et moins le sentiment que cet instrument dans son intégralité fonctionne comme un seul homme, peut-être à cause du chevalet deux pivots, peut-être parce que les micros à bobinage empilé annulent –par définition- en partie cette image d'ensemble que l'on obtient avec un très bon set de vrais single coils.

Ce n'est ni mieux, ni pire ; c'est différent, flagrant dans le contexte d'un test A/B direct, mais c'est moins le cas dans un mixage de groupe. C'est lorsque vous ajoutez gain et volume que la différence commence à se faire sacrément ressentir.

Alors que les single coils vintage craignent les lumières, les écrans d'ordinateur et les autres sources externes, les N3 fonctionnent bien, bien mieux, ce qui est une bonne nouvelle pour ceux d'entre vous qui n'aiment pas trafiquer le réglage de volume ou se déplacer pour éviter les passages bruyants. Home studio ? Cochez cette case !

Enclencher le switch S-1 change la personnalité de la guitare de manière spectaculaire. En position un, vous obtenez un saut de niveau significatif, et avec les trois micros en action, vous obtenez le mordant du chevalet et le pulpeux du manche, mais soyez prudent avec les réglages de l'ampli de basse ! Dans tous les cas, c'est un excellent choix pour des solos aux sons énormes !

Les autres positions S-1 sont également énergiques ; chevalet et manche sont particulièrement appréciable pour des sons plus pêchus, de même pour les micros intermédiaire et manche, alors qu'une position de micro chevalet plus micro manche provoquent la réaction fréquentielle la plus importante.

La position cinq fait un sacré boucan, vous allez peut-être penser qu'elle n'a aucune utilité, mais ne la négligez pas –testez-la avec vote groupe sur un morceau un peu encombré pour obtenir un son rythmique focalisé qui trouvera sa place dans le mix, ou comme un outil d'épaississement du son lors d'un enregistrement !

Une fois de plus, cette Strat American Deluxe est typique de ce que Fender sait faire de mieux et ce pour quoi on leur fait confiance. De très bonne fabrication, et particulièrement addictive, elle trouve l'équilibre délicat entre un son chaud nostalgique et fuzzy et des sonorités plus modernes à l'image de son confort de jeu.

Les options du switch de ce modèle S-1 ont encore été bien améliorées par rapport aux anciens modèles de Strat American Deluxe, tandis que les derniers micros N3 noiseless sont aussi bons que tous les micros Strat à bobinage empilé qu'on ait testé jusqu'à présent. Cependant, si on devait organiser un battle sonore de son, on parierait encore sur de vrais micros simple bobinage vintage, et oui, parfois les bonnes choses ne changent pas !

Un instrument extrêmement crédible et de niveau professionnel. On vous conseille de lui donner une chance.

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Sensation très agréable, efficace en tous points, belle palette sonore.

On regrette

On tient toujours au chevalet Strat à l’ancienne.

Verdict

Un mélange vintage / moderne de qualité.

Pickup

Three Fender Noiseless N3 Strat stacked-coil pickups, five-way lever pickup selector switch, master volume with Fender S-1 switch, tone (neck), No-Load tone control (bridge and middle)

No. of Frets

22

Country of Origin

USA

Hardware

Fender Deluxe two-point Synchronized Tremolo with pop-in arm, Fender Deluxe staggered-post tuners - all chrome plated

Neck Material

Maple, bolt-on, modern 'C' shape

Body Style

Offset double-cutaway solidbody electric. Select alder

Available Finish

Sunset metallic, amber (brown shell pickguard), olympic pearl (brown shell pickguard), tungsten (black pickguard) and three colour sunburst (mint green pickguard, £1444). All gloss urethane bodies with satin urethane necks

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.