Fender '70s Precision Bass

Vraiment attirante, l'intérêt de cette basse sur les autres modèles Precision tient à son look et à son excellente prise en main

Quand, en 1951, Leo Fender a lancé la Precision Bass auprès de bassistes qui ne se doutaient de rien, elle a été accueillie avec un mélange de dégoût et de méfiance.

Mais il n'a guère fallu plus qu'un rapide essai sur l'une de ces bêtes pour gagner tous les cœurs, hormis ceux des traditionnalistes purs et durs. Un instrument bien plus compact qu'une contrebasse, pouvant être amplifié, voilà qui était trop beau.

Cette basse frôlait la perfection dès le début, mais en 1957, après quelques modifications du corps, de la tête et des micros, la Precision que nous connaissons aujourd'hui était née. Mais l'histoire ne s'arrête pas là car au fil des ans, Fender a continué à proposer la P-Bass en styles divers et prix variés.

"Les finitions sunburst trois tons et blanc Olympic sont une perspective très intéressante."

Donc il y a certainement déjà une P-Bass adaptée à chacun. Visiblement non puisque voilà la '70s P-Bass made in Japan, et c'est un ajout bienvenu à cette gamme déjà étendue.

Les finitions sunburst trois tons et blanc Olympic sont une perspective très intéressante. Les incrustations en bloc et le filetage noirs du manche en érable, utilisés au départ sur la Jazz Bass, attirent terriblement le regard. Ajoutez à cela la plaque de protection noire à trois plis et le retour bienvenu du repose-pouce (positionné au-dessus des cordes), et tout l'esprit des années 70 est brillamment rendu.

Ce modèle comprend également une plaque de manche en F, un truss rod de style vintage, des potards chrome crantés et le logo Fender type années 70 sur la tête. Le manche en érable présente une jolie teinte lui donnant un look un peu vieilli. Et avec son profil fin et sa large touche, on prend vraiment plaisir à jouer sur cette basse.

Et ça sonne ?

Les électroniques passives habituelles étant installées, elle a bien évidemment le son d'une bonne Precision. Ainsi, la raison poussant à choisir cette version-ci n'est qu'une question d'esthétique et de goût.

Le son reste bien sûr plein et solide, quelle que soit la position de la commande de tonalité. Les aigus sont suffisants pour faire hurler vos enceintes, mais ce sont la chaleur et la profondeur des graves qui jettent les bases de belles sonorités consistantes.

La plupart des musiciens positionnent la commande de tonalité légèrement décentrée, se servant des aigus pour les morceaux funky ou hard-rock et des graves pour les sons old-school tradis, mais avec des notes bien définies.

Cette époque des basses Fender est tombée dans les oubliettes –c'était une époque où les instruments étaient produits avec des pièces mal fixées, et elle est bien révolue. Toutefois, certains bons designs qui sont nés durant cette période méritent d'être ressortis des cartons.

Les problèmes de fabrication appartiennent désormais au passé, et ce modèle combine habilement les éléments des années 1970. C'est une nouvelle recrue justifiée et bienvenue dans les pages du large catalogue de P-Bass actuel.

Étonnamment, seuls trois modèles actuels de P-Bass sont fabriqués au Japon. Les deux autres sont le modèle Steve Harris Signature et la Sting. En bref, si vous aimez son esthétique, le son et la jouabilité ne vous décevront pas.

...

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Ce manche : incrustations en bloc, fileterie et ce profil fantastique.

On regrette

Avec tant de P-Bass à votre disposition, comment être sûr d’avoir choisi la bonne ?

Verdict

Vraiment attirante, l’intérêt de cette basse sur les autres modèles Precision tient à son look et à son excellente prise en main

Scale Length (mm)

864

No. of Frets

20

Neck Material

Maple

Guitar Body Material

Alder

Country of Origin

Japan

Neck Profile

C Shape

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook