Faith Neptune Trembesi

Faith vise les étoiles avec un nouveau style de corps

Avec le lancement de la Neptune Trembesi, Faith accomplit une double première.

Le style de corps mini-jumbo de la Neptune, inspiré de la Saluda de Patrick James Eggle, figurait déjà au catalogue Faith avec l'une des deux guitares haut de gamme, de fabrication PJE, des séries Carolina. Mais il est désormais fabriqué au choix avec ou sans pan coupé, dans les gammes Natural, HiGloss et Eclipse fabriquées en Indonésie de la marque.

Trembesi est une nouvelle gamme à elle seule, englobant la Neptune mais aussi d'autres styles de corps de Faith.

Fabrication

Parfois vaguement appelé « bois ressemblant à l'acajou », le Samanea saman est un arbre d'Asie du Sud-est (et de certaines régions d'Amérique centrale et latine) et c'est un genre à lui tout seul : celui des Samanea.

Utilisé pour les meubles, les sculptures décoratives et les instruments de musique, il possède de nombreuses appellations communes, notamment arbre à pluie ou bois noir d'Haïti.

Pour la guitare qui nous concerne, ce bois a effectivement une vague ressemblance avec l'acajou, mais l'apparence générale, la couleur et le veinage sont bien plus proches de ceux de l'ovangkol ou même d'un palissandre très clair avec une touche de noisetier.

Ce bois semble être assez dense, car notre Neptune à pan coupé pèse à peine plus de 2 kilos, ce qui est assez léger si l'on prend en compte les 406 mm de largeur de la guitare, son corps profond (117 mm) et le fait qu'elle est équipée d'un système de préamplification monté latéralement.

Avec des éléments internes renforçant les éclisses allant dans le sens d'un assemblage 100 % bois massif, la guitare est dotée d'une table en épicéa Engelmann et le corps, avec son pan coupé vénitien, est élégamment fileté en palissandre, avec des incrustations en bois clair.

Comme sur les Faith de la gamme Natural, la finition est brillante sur la table et satinée sur le dos et les éclisses. Le bois est très lisse au toucher, ce qui laisse penser qu'un bouche-pore a été appliqué avant la peinture.

Le lancement a offert à Faith l'occasion d'apporter quelques modifications esthétiques mineures à sa gamme. Les extrémités des ailes du chevalet en ébène sont désormais légèrement arrondies et non plus angulaires. Les chevilles, en ébène avec décoration ronde en perle, sont légèrement incurvées afin de limiter le stress le long du veinage.

L'incrustation en nacre de la rosace est plus large qu'avant.

L'ébène de Macassar est une sacrée caractéristique de l'instrument. En plus du chevalet, la touche collée, la tête et le couvercle du talon sont tous faits dans ce bois. Les boutons des mécaniques des Grover Rotomatic plaquées or sont eux aussi en ébène, même s'il ne s'agit probablement pas d'ébène de Macassar.

La laque brillante sur le couvercle du talon et la tête, alors qu'ils auraient tout aussi bien pu les laisser en finition satinée comme le reste du manche, est une belle réussite esthétique.

La présentation est très intelligente et le travail externe du bois, les détails et les finitions sont absolument parfaits.

À l'intérieur, quelques gouttes de colle sont visibles entre les contre-éclisses, mais les éclisses en elles-mêmes et le barrage annexe sont coupés et finis avec beaucoup de précision.

Doté d'une deuxième fixation de courroie bien pratique sur le talon, le manche en acajou est fixé, comme sur les autres Faith, par un système de tenon et mortaise conçu par Patrick Eggle similaire à l'approche de Collings.

L'objectif était clairement de limiter les pertes de bois, car le manche est assemblé en sifflet et le talon en proue de bateau ajoute quatre morceaux de bois supplémentaires.

Avec un diapason de 650 mm, le manche est standard, commençant à 42,5 mm sur le sillet en Tusq et avec un profil confortable à dos aplati, pour un jeu rapide et précis.

La légère cambrure renforce cette sensation et la guitare testée a parfaitement su jouer dans les médiums avec une action plus basse.

Dans le plus pur style Faith, la touche n'a pas de marqueurs, à l'exception d'un motif prenant la forme d'un F à l'octave et des points de repères sur le côté du manche. Un espacement des cordes de 55 mm sur le chevalet permet un travail confortable des traits.

Comme toutes les Eclipses de Faith, la Neptune Trembesi est équipée d'un système Shadow SH863, allié à un micro Nanoflex sous le pontet avec un préampli simple offrant des boutons rotatifs escamotables pour le volume et l'égaliseur à deux bandes, ainsi que des boutons EQ-S, qui prennent légèrement le contrôle des médiums et augmentent modestement les graves et les aigus.

Et ça sonne?

Sur le plan acoustique, les sonorités sont bien articulées et soutenues, avec une attaque rapide ainsi qu'une définition et une clarté tirant vers le folk.

S'ajoutent à cela un soutien et une projection fermes et chauds, grâce à une généreuse caisse de résonnance.

Les aigus sont bien brillants, quoiqu'un peu trop pointus tant que les cordes Elixir installées en usine n'ont pas été jouées. Ce dernier point se remarque particulièrement avec un préampli Shadow, qui est un système brillant en soi.

Le grattage d'accords et le picking nécessitent un peu d'atténuation pour éviter des aigus trop cristallins, même si cela dépend aussi de la phase et des paramètres d'égaliseur. Là, il faut vraiment jongler pour trouver ce qui nous convient.

Une fois les cordes rodées, le système est bien équilibré : des graves très chauds, un bon gain et les barrés sont parfaits. Cette guitare a vraiment beaucoup à offrir.

Comme d'autres luthiers, Mariner avec le paulownia et Beden avec le kanzo notamment, qui ont découvert d'autres essences, Faith a su trouver un bois intéressant avec le Samanea saman.

En plus de son poids, sa caractéristique principale semble être une excellente ouverture en acoustique, ce qui convient particulièrement à cette mini jumbo.

Il s'agit d'une guitare agréable à jouer, à un prix raisonnable, de très bonne qualité. La Trembesi est un sérieux atout pour l'image de marque de qualité et haut de gamme de Faith.

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Belle construction. Facilité de jeu. Sonorités acoustiques brillantes et fortes.

On regrette

Il peut être nécessaire d’apprivoiser les aigus quand la guitare est branchée.

Verdict

Nouveau style de corps, nouvelle essence : cette association est particulièrement réussie.

Back Material

Solid trembesi

Guitar Body Material

Sitka Spruce

Country of Origin

Indonesia

Body Style

Cutaway small-jumbo electro-acoustic

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.