D'Angelico EX-SS

Une demi-caisse polyvalente pour les amoureux du jazz et pour les autres guitaristes aussi

La nouvelle firme D'Angelico propose des guitares entièrement laminées fabriquées en Corée. Nous nous penchons aujourd'hui sur l'EX-SS, une demi-caisse thinline doté d'un pan coupé.

Reconnu comme le luthier le plus respecté de l'ère jazz dans le domaine de la guitare archtop, John d'Angelico a fabriqué 1164 guitares archtop en compagnie de ses deux fidèles assistants (dont James D'Aquisto les derniers temps) entre 1932 et 1964, année de sa mort précoce à l'âge de 59 ans.

"Le modèle EX-SS illustre bien cette parfaite alchimie entre le style traditionnel et cette tendance plus moderne qui excède les limites du jazz"

Le modèle EX-SS de la nouvelle marque D'Angelico illustre bien cette parfaite alchimie entre le style traditionnel et cette tendance plus moderne qui excède les limites du jazz. Pour commencer, les bords de cette guitare mesurent à peine 43 mm et elle ne fait que 380 mm de largeur à la base de ses pans coupés, sensiblement moins qu'une 15 pouces, plus fine encore qu'une Gibson ES-335 classique dont la largeur au même niveau ne dépasse pas les 406 mm/16 pouces.

Cette guitare à un seul pan coupé n'est pas pourvue d'un bloc de bois central. Elle est cependant équipée d'un bloc de bois d'érable taillé en 'U', de taille conséquente, destiné à servir de soutien au bloc d'acajou placé au-dessous du chevalet de type Tune-O-Matic qui fait le lien entre la table et le dos de l'instrument. Le diapason de type PRS de l'EX-SS mesure 635 mm (25 pouces) de longueur.

En érable flammé, sa construction est cette fois-ci entièrement laminée. Tout comme la EXL-1, elle possède des contre-éclisses de type acoustique traditionnelles, mais bien que ces contre-éclisses soient généralement renforcées de doubles entretoises parallèles, ce n'est pas le cas ici : ce sont la table et le dos bombés généreusement renflés qui reproduisent la structure originale D'Angelico au même titre que le bloc chevalet.

La subtilité des striures de l'érable flammé est délicatement rehaussée d'une jolie finition jaunie de type vintage. Appliquée sur le binding également, cette finition apporte sa touche vieillie jusque sur les bords de l'instrument. Tous ces éléments font de la EX-SS une semihollow poids plume aux côtés de laquelle une Gibson ES-335 made in USA ferait plutôt figure de solidbody bien plantée.

À l'instar de l'EXL-1, la EX-SS ne manque pas non plus de décorations ni de brillance et affiche le même accastillage doré. La tête et le cordier Stairstep sont cependant de moindres dimensions. Côté micros, nous avons ici deux humbuckers Kent Armstrong Alnico V originaux de style PAF. Le circuit électronique ne livre aucune surprise, mais les trois traits fins de couleur blanche qui ornent les potentiomètres en ébène lui donnent une certaine allure.

Le son et les sensations

Acoustique de par sa nature, cette archtop n'engendre pas un niveau de volume important mais n'en est pas moins vibrante. Elle produit notamment un sustain durable dont la présence sonore est notoire : elle livre des sons à la fois plus solides que ceux d'une hollowbody et plus creux que ceux d'une ES-335. Les humbuckers ont un caractère plutôt chaud (avec une résistance similaire d'environ 8,5 kΩ) et rappellent le son d'une électrique.

Le humbucker manche est assurément jazzy ; avec tous les contrôles poussés au maximum, cette guitare représente le point de départ idéal pour tous les musiciens décidés à se lancer dans les styles et les harmonies du jazz.

"C'est sûr qu'avec ses quatre potentiomètres et son humbucker chevalet, cette guitare n'est pas juste une 'guitare jazz'"

C'est sûr qu'avec ses quatre potentiomètres et son humbucker chevalet, cette guitare n'est pas juste une 'guitare jazz'. La position intermédiaire ajoute une tendance funk sympa et offre évidemment un registre sonore étendu avec l'utilisation des contrôles. Par comparaison, le micro chevalet à lui seul semble du coup un petit peu trop piquant, mais les médiums délicatement nasillards sont parfaits pour un crunch léger.

Elle conserve toutefois le caractère sombre d'une hollowbody qui lui permet d'étayer ses sonorités. De fait, elle se sent aussi à l'aise avec le rock des années 50 qu'avec la soul, le blues et la pop des années 60 ou toute autre variation musicale de votre choix.

Une incursion dans le passé, c'est clair, mais qui semblera remarquablement contemporaine pour le musicien rétro d'aujourd'hui. L'EX-SS possède un son affirmé bien à elle, mais n'en garde pas moins un caractère hollowbody d'époque, un côté sombre et une ouverture qui conviennent aux styles classiques. À bas volumes et avec une bonne dose de gain, elle sonne merveilleusement trashy, se positionnant comme le choix du roi pour des slides roots rock bluesy ou du rockabilly bien campé et les plans country hyper rapides.

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Fabrication impressionnante. Sonorités polyvalentes. Confort de jeu plus aisé que sur une guitare jazz traditionnelle.

On regrette

Pas grand chose.

Verdict

Plus compacte qu'une ES-335 avec des sonorités plus creuses : une électrique superbe pour des styles jazz, blues et bien plus encore.

No. of Frets

22

Scale Length (Inches)

25

Country of Origin

Korea

Hardware

Tune-o-matic-style bridge with D'Angelico Stairstep tailpiece, Grover Super Rotomatic tuners, gold-plated

Weight (lb)

6.8

Neck Material

Quartersawn maple with walnut centre strip, glued-in

Nut

Bone/43.6mm

Circuitry Type

3-way toggle pickup selector switch, individual pickup volume and tone controls

Scale Length (mm)

635

Weight (kg)

3.1

Fingerboard Material

Rosewood

Pickup Type

Kent Armstrong '6 Shooter' (HPAG-1) neck and bridge humbuckers with gold-plated covers

Guitar Body Material

Flame Maple

Available Finish

Natural Gloss (as reviewed), Vintage Sunburst

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook