Pédales Tama Iron Cobra

Cette pédale Chrome Cobra au style outrageux mais abordable divise l’opinion mais joue superbement bien

Un chouette équipement doit avoir un nom cool. Il est impardonnable de créer un matos avec un son et une esthétique superbes et de le nommer par une suite de chiffres et de lettres faciles à oublier. Quel est le plus évocateur ? 'caisse claire SN1455BLK' ou 'Black Beauty' ?

Il faut bien dire qu’actuellement la plupart des fabricants sont plutôt doués pour donner de chouettes noms à leurs produits. C’est nécessaire s’ils veulent que leur marketing soit percutant. Mais quelques-uns sortent vraiment du lot. Même dans le monde moins glamour des pédales pour grosses caisses, on a les Eliminators et les Avengers et, peut-être la très appréciée Iron Cobra.

Est-ce que la pédale de Tama si populaire pourrait avoir un nom plus cool ? Pas sûr…

Pleins feux

Mais l’entreprise s’est toutefois dit que la Cobra pourrait se parer de plus beaux atours, au moins pendant un moment. Et voilà qu’arrive la brillante Chrome Cobra, ultra-bling-bling, limitée à 2 000 exemplaires pour la version simple et à 4 000 pour la version double (Tama semble estimer que les métalleux nantis sont davantage susceptibles de se bousculer au portillon pour acheter la Cobra en édition limitée).

Les principaux composants de la Cobra ont tous bénéficié de la finition super-brillante, mis à part quelques unités comme les ressorts ou les chaînes.

Mais sous le brillant, tout fonctionne comme d’habitude. Et comme il s’agit d’une Cobra, c’est plutôt bon signe. La Chrome Cobra est très similaire à la Power Glide Cobra (Tama propose la pédale Iron Cobra standard en Power Glide, Rolling Glide et Flexi Glide, ces deux dernières ayant une came de forme ronde et une transmission à courroie), ce qui signifie que la pédale est dotée d’une came excentrée à double chaîne.

C’est la plus « agressive » des trois versions de la gamme Cobra et bien entendu, la plus appréciée des adaptes du jeu en pointe.

La sensation standard de la Cobra est donc rapide, réactive et puissante. C’est une pédale qui va convenir à de nombreux musiciens dans divers styles de rock'n'roll et qui offre bien sûr de nombreux réglages. La nouvelle finition est peut-être très glamour, mais la Chrome Cobra reste solide comme un roc, une sorte de Henry Rollins en jupe.

etc., etc.

Les pédales Iron Cobra ont accompagné des centaines de batteurs chevronnés au fil des ans. L’un de leurs principaux avantages, c’est leur incroyable robustesse. Elles sont super-fiables et c’est une caractéristique qui ne semble pas avoir changé concernant les Chrome Cobra. Les plaques et semelles, tout comme l’ossature, sont massives et une fois accrochée à un cercle de grosse caisse, la solidité de la Cobra inspire confiance et donne l’impression d’être à sa place.

Les repose-pieds chromés nous ont conduis à nous demander s’ils allaient être assez robustes. Certainement parce qu’ils ont l’air un peu moins virils que la version noire matte de l’Iron Cobra. Mais finalement, ils sont tout aussi costauds qu’espéré. Ils sont en plus moins glissants que ce que l’on pourrait penser. L’accroche de la Cobra noire à surface rugueuse manque, mais le logo Iron Cobra du repose-pied permet d’éviter que la pédale n’en fasse qu’à sa tête.

Les habits neufs de l’Empereur ?

Tous les autres plus associés à une pédale Iron Cobra sont bien là. La mâchoire Para-Clamp évite d’avoir à tripoter les clés de la batterie ou à se glisser en dessous pour fixer la Cobra. Et l’accessoire Quick Hook accélère le montage et le démontage.

Pour faire court, le design et la qualité d’assemblage sont excellents et parfaitement conformes aux exigences des pros. Mais on parle d’une Iron Cobra, là…

Voilà. C’est « juste » une Iron Cobra. La version chrome n’apporte pas plus de performances, la version standard fonctionne tout aussi bien (en plus il n’est pas nécessaire de la polir tout le temps pour qu’elle ait fière allure). Alors quoi ?

Mais est-ce qu’il faut vraiment tout justifier ? C’est vrai qu’elle va être installée derrière vos fûts, là où personne d’autre que vous ne peut la voir, qu’elle va briller juste pour dire et que c’est un achat complètement injustifiable si on y réfléchit. Mais bon... C’est aussi un bel objet, elle est formidable à jouer et surtout, c’est un hommage unique à l’une des pédales les plus appréciées jamais produites.

C’est peut-être plus un collector qu’une pédale de concert. Mais comme vous pouvez l’utiliser dans tous vos concerts si vous en avez envie, c’est déjà bien plus qu’une simple pièce de musée.

MusicRadar Note

3,5 / 5 Etoiles
On aime

Elle est superbe et ne coûte pas un bras.

On regrette

Personne ne va la voir. Vous n’allez pas vouloir la salir.

Verdict

Un équipement au style aussi outrageux que la Chrome Cobra va toujours diviser l’opinion, mais jugez-la d’après ses mérites et il vous sera difficile de ne pas être impressionné. Elle fonctionne tout aussi bien que sa cousine non chromée et la finition glamour est superbe. En plus, elle est plus abordable que son apparence ne le laisse supposer.

Description

Shiny celebration of one of the best-loved pedals ever produced

Footboard

No

Pedal Chain

2

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook