Pédale Gibraltar G-Class

Gibraltar révèle un modèle de pédale nouvelle génération d'une fiabilité époustouflante

Il aura fallu deux ans à la marque Gibraltar pour mettre au point leur pédale G-Class. Bonne nouvelle : le résultat est époustouflant ! La marque ne s'est pas seulement contentée de consulter l'équipe de professionnels qui ont prêté leur nom à la marque mais a aussi tenu à faire participer tous les batteurs.

Nick Moulin, distributeur de la marque Fender en Grande-Bretagne, explique la démarche de la firme en ces termes: "Nous cherchons toujours à résoudre les problèmes des batteurs et répondre le mieux possible à leurs attentes. Nous savons que nous en sommes capables. Nous essayons toujours de chercher à savoir ce qui compte vraiment pour les batteurs : fonction, simplicité, esthétique, sensation, poids. Tous ces paramètres ont été pris en considération et ont influencé d'une manière ou d'une autre la conception de cette pédale."

Fabrication

"Le support est fixé sur une base en alliage d'acier et d'aluminium, comportant aussi le système d'assemblage de pédale Helix. Une solution innovante, remplaçant le système de bague et de vis papillon."

Le produit fini est tout simplement superbe. Ce n'est pas la première fois que l'équipe tombe sur une pédale à support unique mais ce type de pédales étant rare, il reste tout de même un objet de curiosité.

Le support unique de la pédale G-Glass possède un attrait tout particulier du fait de sa conception. Il s'arque dans une direction avant de se recourber dans l'autre juste au dessus du système d'assemblage du support. Nous sommes loin de l'esthétique conventionnelle que l'on trouve trop souvent chez les fabricants, consistant en des lignes anguleuses, accompagnées de noms machistes souvent assez grotesques (que Gibraltar n'a pas manqué de faire non plus par le passé).

Le ressort est logé à l'intérieur du support, un détail esthétique qui donne une impression générale de simplicité à cette pédale de style épuré. Une molette crantée de réglage apparaît discrètement sur le côté du support. On trouve aussi, au même endroit, une seconde fente où se situe la jauge.

Le support est fixé sur une base en alliage d'acier et d'aluminium, comportant aussi le système d'assemblage de pédale Helix. Une solution innovante, remplaçant le système de bague et de vis papillon. Le système Helix s'articule autour d'un système de cliquet pour un resserrage efficace, en un seul petit mouvement. Les réglages demandant plus de précision peuvent se faire à partir du serre joint qui se trouve sur l'avant de la pédale (si le besoin s'en fait ressentir). Une fois terminé, la pédale se fixe à la grosse caisse tout simplement en tournant le levier Helix de trois heures à cinq heures.

La simplicité du processus qui se fait en une fraction de seconde nous a laissé un peu perplexes, on s'est tous dit : "Quoi, c'est tout ?". Cela dit, après avoir utilisé la pédale G-Class en concert, nous n'avons plus aucune crainte quant à sa fiabilité. Elle n'a pas bougé d'un millimètre.

Détacher la pédale de la grosse caisse est tout aussi aisé. Il suffit d'appuyer sur le bouton, situé sur le levier. Il libère la pédale instantanément. Pour ce faire, il faut en fait inverser le mouvement du levier de cinq heures à trois heures.

La mailloche et l'angle de la semelle se règlent indépendamment l'une de l'autre. La mailloche en acrylique rouge à double surface dissimule habilement les emplacements conçus pour accueillir trois poids. Les poids sont cylindriques et s'insèrent sous la tête de la mailloche. Magnétisés, ils ne nécessitent donc pas de verrouillage. Et une fois en place, ils ne bougent plus ! Nous avons essayé les 4 options de poids (aucun/1/2/3/) et trouvé l'expérience entièrement satisfaisante et avons été surpris par la diversité de feeling que cela engendre.

A l'essai

"Nous avons essayé de nombreux réglages. L'impression de solidité et de fiabilité ne nous a pas quittés."

Certains réglages peuvent aussi se faire au niveau de la G-Drive. Il s'agit d'une came à double position. Pour remplacer les cames interchangeables, Gibraltar a imaginé une came unique, mobile et qui, selon sa position, modifie l'action de la frappe. La came est fixée sur un bloc central qui, lui-même, est relié au mécanisme du support.

Le réglage de la position de la came s'opère par le desserrage de la vis de tension, permettant le déplacement de la came le long du bloc. Une attention particulière est nécessaire au processus pour s'assurer que la double chaîne s'aligne parfaitement au moment de resserrer la vis. La came, placée à l'arrière du bloc central, garantit une action fluide, stable et qui conviendra à de très nombreux styles de jeux.

Lorsque la came est placée à l'avant du bloc, une impression d'agressivité se fait ressentir. Cette position accélère les frappes et en accentue la puissance. Aucun doute sur le type de batteurs à qui cette installation pourrait convenir…

Nous avons essayé de nombreux réglages. L'impression de solidité et de fiabilité ne nous a pas quittés. Fournir une grande variété de réglages tout en gardant une bonne accessibilité de la pédale n'est pas une mince affaire mais Gibraltar a gagné le pari.

Une pédale présentant de telles qualités ne fera que consolider la confiance du batteur dans son matériel et, du même coup, améliorer son jeu. Mais ce n'est pas fini ! Au moment où nous rédigeons ce test, une version double de la pédale G-Class sera disponible à l'achat ! Une idée pour un test ?

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Une esthétique sophistiquée. Grande facilité d'utilisation. Les réglages se font avec aisance (une caractéristique qui n'est pas forcément donnée à toutes les pédales haut de gamme). Performance bluffante. Un bon rapport qualité-prix.

On regrette

Rien à redire

Verdict

La G-Class de Gibraltar et une addition ambitieuse au marché de la pédale de grosse caisse.

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.