Pearl Eliminator Demon Chain Drive

La pédale Eliminator rejoint le clan des chaînes

Lors de sa sortie à la NAMM 2009, les caractéristiques révolutionnaires de la pédale de batterie d'origine Demon Drive, l'avaient consacrée 'Meilleure du Salon'.

Ce qui avait rendu cet objet incroyable et si radicalement différent n'était pas forcément lié à sa courroie d'entrainement directe, ni même à sa vitesse démoniaque (grâce à des roulements à billes de skateboards NiNjA) ou encore du fait qu'elle était aussi glissante qu'une anguille dans un seau de silicone mais c'était (et c'est toujours) un modèle de génie conceptuel qui donne aux pédales leur immense adaptabilité.

Construction

À la place de la courroie directe, ces nouveaux modèles comportent un système plus conventionnel de chaine de transmission qui consiste en une came à réponse linéaire de 'cercle parfait' (inspiré de la course automobile) et une double chaine, complétée avec des roulements NiNjA.

La construction modulaire commence avec une plaque de base en acier sur laquelle plusieurs composants en aluminium forgé sont attachés avec des boulons Allen. Les battes comportent un 'cœur élastique' interne qui agit comme une sorte d'absorbeur de chocs

Pearl a conservé toutes les caractéristiques qui rendaient la pédale si unique : la semelle 'Duo-Deck' lui permet d'être utilisée soit comme une pédale à semelle 'courte' standard, soit avec une extension, procurant plus de puissance mais moins de contrôle. Le coup de la batte peut également être positionné plus loin de la tête de la batte ou plus près : encore une fois un compromis de puissance sur le contrôlabilité

Les doubles pédales s'attachent l'une sur l'autre via la jointure sans latence 'Z-link' (inspirée également de la course automobile) avec ses joints gyroscopiques souples. La construction modulaire de la pédale permet à la double d'être convertie en une main droite distante, donnant également aux gauchers une chance d'apprécier la pédale !

Il est intéressant de constater que, si on commence par acheter une pédale simple (mais que l'on décide par la suite de passer à une double), la pédale peut facilement être transformée en une double avec les composants optionnels disponibles chez Pearl.

A l'essai

En seulement une ou deux secondes de jeu avec les pédales (double et simple), il est apparu clairement que, ne connaissant rien d'autre, nous nous étions habitués avant ça à jouer dans de la mélasse. Quel confort! Et pour vérifier que les sensations seraient les mêmes avec la double, nous avons décidé de prolonger le test et d'utiliser la pédale de gauche avec notre pied droit, les résultats se sont avérés tout aussi concluants.

Après avoir joué un petit moment (de retour dans la position assise habituelle), nous nous sommes sentis si à l'aise que nous fallait nous rappeler que nous jouions sur un nouveau modèle en nous demandant plusieurs fois « je viens de jouer ca moi ? ».

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Excellent confort de jeu. Très bonne qualité de construction.

On regrette

La qualité se paie.

Verdict

Ces pédales font preuve d'une vitesse démoniaque bien qu'avec beaucoup de douceur et de subtilité.

Description

Features: Duo-deck convertible footplate, modular design, beater stroke adjustment, NiNjA bearings, 'linear response' cam, ultra-light chain, Z-link drive shaft (Double only), click lock spring, removable toe stop, height adjustable footboard, adjustable traction plate

Beaters

Control core, compressed felt

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook