Pédales Tama Iron Cobra

Cette pédale Chrome Cobra au style outrageux divise toujours l'opinion mais quel jeu !

Les instruments de musique de qualité méritent des noms cools. Comment peut-on, par exemple, créer des caisses claires de première qualité pour les envoyer sur les lignes de production affublées de noms encodés, formés essentiellement d'une suite de chiffres et de lettres faciles à oublier. 'Caisse claire SN1455BLK' ou 'Black Beauty'? On est d'accord !

La plupart des fabricants sont plutôt doués pour donner à leurs produits des noms évocateurs. Tout le monde a depuis longtemps compris qu'ils étaient vitaux à un marketing efficace. Quand même, certaines appelations semblent dépasser toutes les autres et parlent particulièrement bien à l'imaginaire collectif. Même dans le monde moins glamour des pédales pour grosses caisses, on a des Eliminators et des Avengers et, la plus appréciée de toutes : la pédale Iron Cobra.

Aurait-on pu trouvé un nom plus cool pour cette pédale Tama si adulée ? Impossible !

Pleins feux

Le nom reste mais la compagnie s'est toutefois décidée à parer sa Cobra de plus beaux atours, au moins pendant un temps. Voici donc la brillante Chrome Cobra, ultra-bling-bling et limitée à 2000 exemplaires pour la version simple, 4000 pour la version double (la différence entre les chiffres s'explique mal, on peut seulement supposer que Tama imaginait des queux plus longues de métalleux nantis se bousculant au portillon pour s'arracher la Cobra double).

Les principaux composants de la Cobra ont tous bénéficié de la finition super-brillante à l'exception de quelques unités comme les ressorts ou les chaînes.

Mais sous le brillant argenté, tout fonctionne comme d'habitude. Et quand il s'agit d'une Cobra, c'est plutôt bon signe. Sous son revêtement ultra brillant, la Chrome Cobra est essentiellememt une Power Glide Cobra (Tama propose la pédale Iron Cobra standard en Power Glide, Rolling Glide et Flexi Glide, ces deux dernières ayant une came de forme ronde et une transmission à courroie). Au coeur de sa structure, comme le modèle Power Glide, se trouve une came excentrée à double chaîne.

C'est la plus «agressive» des trois versions de la gamme Cobra et bien entendu, la plus appréciée des adeptes du jeu en pointe.

La Cobra est donc rapide, réactive et puissante. C'est une pédale qui conviendra à de nombreux musiciens dans divers styles de rock'n'roll et qui offre comme les précédents modèles de nombreuses options de réglage. La nouvelle finition est peut-être très glamour, mais la Chrome Cobra reste solide comme un roc, une sorte de Henry Rollins en jupons.

etc., etc.

Les pédales Iron Cobra ont accompagné des centaines de batteurs chevronnés en tournée au fil des ans. L'un de leurs principaux avantages, c'est leur incroyable robustesse. Elles sont ultra fiables et c'est une caractéristique qui se retrouve avec le modèle chromé. Les plaques et semelles, tout comme l'ossature, sont massives. Une fois accrochée à un cercle de grosse caisse, la Cobra inspire confiance et donne l'impression d'être à sa place.

À première vue, les repose-pieds chromés ne nous ont pas semblés aussi robustes que ceux des autres modèles Cobra. Peut-être parce qu'ils avaient l'air un peu moins virils que la version noire matte de l'Iron Cobra. Mais, mis à l'épreuve, ils se sont montrés tout aussi costauds. Ils sont moins glissants que ce que l'on pourrait penser. L'accroche de la Cobra noire à surface rugueuse manque, mais le logo Iron Cobra du repose-pied permet d'éviter que la pédale n'en fasse qu'à sa tête.

Les habits neufs de l'Empereur?

Tous les autres plus, associés à la série Iron Cobra, sont bien là. La mâchoire Para-Clamp évite d'avoir à tripoter les clés de la batterie ou devoir se tordre dans des positions inconfortables pour acrocher la pédale à la grosse caisse. Le Quick Hook permet d'accélèrer le processus de montage et démontage.

Pour faire court, le design et la qualité d'assemblage sont excellents et parfaitement conformes aux exigences des pros. Mais on en attend pas moins d'Iron Cobra.

Mais c'est là même que le bât blesse ! La version chromée n'apporte rien de plus à la performance. Les versions précédentes fonctionnent tout aussi bien (en puis, on a pas besoin de la polir tout le temps pour lui donner fière allure). Comment justifier un pareil modèle destiné à se cacher derrière vos fûts?

C'est un achat complètement injustifié si on y réfléchit. Mais... c'est aussi un bel objet, elle est formidable à jouer et surtout, c'est un hommage unique à l'une des pédales les plus appréciées.

C'est peut-être plus un objet pour collectionneur qu'une pédale de concert. Mais vous pouvez l'utiliser pour vos concerts si l'envie vous en prend, c'est déjà bien plus qu'une simple pièce de musée.

MusicRadar Rating

3.5 / 5 stars
Pros

Elle est superbe et ne coûte pas un bras.

Cons

Personne ne va la voir. Vous n’allez pas vouloir la salir.

Verdict

Un équipement au style aussi outrageux que la Chrome Cobra va toujours diviser l’opinion, mais jugez-la d’après ses mérites et il vous sera difficile de ne pas être impressionné. Elle fonctionne tout aussi bien que sa cousine non chromée et la finition glamour est superbe. En plus, elle est plus abordable que son apparence ne le laisse supposer.

Description

Shiny celebration of one of the best-loved pedals ever produced

Footboard

No

Pedal Chain

2

Review Policy
All MusicRadar's reviews are by independent product specialists, who are not aligned to any gear manufacturer or retailer. Our experts also write for renowned magazines such as Guitarist, Total Guitar, Computer Music, Future Music and Rhythm. All are part of Future PLC, the biggest publisher of music making magazines in the world.

Comment on Facebook