Kit DW Série Design

Une qualité professionelle pour un kit DW accessible

Avant l'introduction de la série Performance, DW s'occupait de fabriquer des batteries sur commande. Ainsi, lorsque qu'une batterie portait l'inscription DW, vous saviez à quoi vous en tenir: une qualité excellente mais avec un prix exhorbitant sur l'étiquette. En créant une série de type 'boutique', la marque offre dorénavant la possibilité à tous les batteurs d'acquérir des instruments qui conservent l'excellente qualité des modèles supérieurs mais à un prix plus abordable (environ la moitié du coût des modèles de la série Collector). C'est le cas du modèle Design que nous testons aujourd'hui.

FABRICATION

Dans un souci de conserver des prix compétitifs, il fallait trouver des solutions. La première: une main d'œuvre bon marché. Les batteries de la série ont toutes été fabriquées dans les usines taïwanaises de DW. Mais, comme l'affirme la marque, la qualité des produits n'en a pas souffert puisque les techniques de fabrication sont les mêmes que celles utilisées dans les usines californiennes. En revanche, quelques restrictions ont dû s'imposer toujours dans le souci de conserver des prix concurrentiels. Pour le moment, DW n'offre qu'un choix limité de tailles de fûts et de finitions dans cette série.

"Le bois utilisé est l'érable nord-américain qui est le matériau de prédilection de la firme"

Les modèles de la série Design diffèrent de ceux que l'on trouve dans les autres gammes de produit DW, notamment au niveau sonore. Une différence qui s'explique, selon la marque, par des fûts plus épais, l'orientation du grain et la forme des coquilles. Les fûts de cette série ont été fabriqués à partir de plis plus épais de 1/32 (0,8mm) par rapport à la finition 1/36'' que l'on trouve sur les modèles des autres gammes. La paroi du fût est donc plus épaisse, éliminant le recours aux cercles de renforcement que l'on trouve habituellement sur les fûts DW.

Le bois utilisé est l'érable nord-américain qui est le matériau de prédilection de la firme. C'est un bois également très apprécié par de nombreux fabricants. Nous le retrouvons même sur les modèles de luxe de la série Collector.

Le fût des toms et de la grosse caisse est constitué de plis dont l'agencement suit un processus appelé HVTL. Il s'agit d'une superposition des plis de la façon suivante: le grain intérieur est vertical, celui de l'extérieur est horizontal. Des couches en contre-plaqué viennent également s'ajouter entre les deux couches extérieures. Cette technique de fabrication est unique à la nouvelle série et à DW. Selon John Good, vice président et co-fondateur de DW, le pli extérieur horizontal expliquerait le caractère unique de l'attaque initiale et de l'articulation particulière de cette série. Le pli vertical intérieur renforce quant à lui la chaleur naturelle de l'érable tout en conservant sa puissance.

La caisse claire est fabriquée à partir d'une configuration HVX (similaire à celle de la série Performance). Le grain est dabord disposé horizontalement puis verticalement jusqu'aux 2 derniers plis intérieurs qui sont en contre-plaqués.

Pour ce test, nous avons reçu la seule configuration de fûts disponible, à savoir une grosse caisse 22''x18'', une caisse claire 14''x5,5'', des toms suspendus 10''x8'' et un tom basse 16''x14''.

Le kit possède un accastillage chromé, des supports de toms suspendus STM et des mini coquilles plutôt sympas. Elles sont légèrement plus petites que les coquilles Quarter Turrets (en forme de quart de tourelles) que l'on a pu observé sur la gamme Performance. Le système de fixation sur les nouveaux modèles a été complètement repensé. Il consiste en des fixations doubles. La caisse claire possède un ensemble de mini coquilles positionnées à mi-hauteur sur le fût avec 2 parties prolongées pour accueillir les tirants. Cette forme leur donne un look qui rappelle un peu la forme d'une hélice. Les tourelles miniatures ont été utilisées sur certains des modèles de batteries 'édition spéciale' mais DW semble avoir abandonné le design et n'a donc pas l'intention de les réutiliser sur les séries à venir.

Jusque là, DW nous avait habitués à un grand choix de fûts, arrivant dans une palette très étendue de finitions et de couleurs. Pour cette série, cependant (et c'est là que le bât blesse), la marque n'offre que 3 fûts susceptibles de s'ajouter au kit : un tom suspendu de 8''x7'' et des toms basses de 14''x12'' et de 18''x16''. Le choix des finitions est extrêmement limité mais il ne déçoit pas: le magnifique Perlescent White Matte (voir photo), Cherry Stain Lacquer et Tobacco Burst Gloss (tous ont subi un vernissage aux UV). Mais à en juger par les commentaires du vice-président marketing de DW, nous devrions voir débarquer des modèles supplémentaires très prochainement.

Le kit, dans son ensemble, à l'intérieur comme à l'extérieur, est superbement fabriqué. D'une qualité égale aux séries fabriquées aux États-Unis.

Le kit, dans son ensemble, à l'intérieur comme à l'extérieur, est superbement fabriqué. D'une qualité égale aux séries fabriquées aux États-Unis. A l'intérieur des fûts, on peut voir un large label Design Series. Ce dernier délivre diverses informations concernant les spécifications de la série ainsi qu'une liste des composants brevetés nécessaires à sa fabrication.

Les peaux possèdent un pli unique. Le pourtour des toms et de la caisse claire possèdent 2 tailles s'adaptant sur plusieurs largeurs de fûts. Un système qui permet de maintenir une belle ouverture ainsi qu'une bonne projection sonore. Les toms possèdent des peaux de frappe et de résonance transparentes. La peau de la caisse claire est une Remo 'Controlled Sound' avec un cercle collé sur le fond qui joue un rôle d'atténuateur de sons. La grosse caisse est dotée d'une peau frontale blanche en daim agrémentée d'un logo DW noir distinctif mais discret. Six petits ports, typiques chez DW, sont situés sur le périmètre de la peau. Cette dernière est une Mylar fine et n'intègre pas de sourdine mais la peau de résonance en possède une sous la forme d'une bande qui s'étire vers l'intérieur sur 3/4 cm.

À L'ESSAI

À l'exception de la grosse caisse, toutes les peaux étaient en place à l'arrivée du kit. L'accordage était acceptable bien que nous ayons trouvé la peau du tom légèrement trop tendue. Les préparatifs ont consisté d'abord à l'installation des deux coussins atténuateurs de sons. Puis, le placement des deux peaux sur la grosse caisse. Et pour finir, il nous a fallu tendre un peu les deux peaux. La forme des coussins nous a surpris car, en général, les atténuateurs de sons consistent en un coussin en forme d'os. DW a opté pour deux coussins séparés.

La première frappe se révèle prometteuse. La réponse est impressionnante avec des sonorités claquantes et pleines de puissance suivies d'une note sèche, (causée par la sourdine) profonde et riche. La grosse caisse offre une note basse qui, d'après le bassiste du groupe (nous avons emmené le modèle en répét'), s'est fait sentir autant qu'entendre. Il s'est plaint d'avoir senti son pantalon flotter autour de lui. C'est un compliment, vous êtes d'accord!

Les toms n'ont demandé que très peu d'accordage et ont reçu tout de suite l'approbation générale. Les peaux à pli unique non entravées permettent aux fûts de résonner librement, donnant ainsi davantage d'espace pour une projection puissante.

L'attaque est nette, les frappes sont clairement discernables les unes des autres, révélant ainsi une belle articulation. Le tom 16'' produit (après l'attaque initiale) un boom profond et puissant, suivi par des harmoniques rassurantes qui disparaissent très progressivement.

Lorsque l'on relâche la tension du tom 12'' et que l'on tend le tom 16'', on rapproche le timbre des deux batteries. C'est une manière de compenser un intervalle tonal potentiellement important entre les deux toms. L'introduction d'un tom 14'' serait une solution efficace pour remplir le vide. C'est en tout cas ce qui semble le plus perspicace d'après nous.

Enfin, la caisse claire en bois, assortie au kit, constitue une belle addition à l'ensemble. Elle possède des sons costauds avec un accordage lâche. Le cercle, appliqué sur le fond, contribue à rendre un son qui a du corps. Un resserrage des tirants de plusieurs tours contribue à renforcer l'attaque tout en conservant une puissante rugosité remplie d'autorité.

Verdict

Les standards de fabrication sont à la cime de ce que l'on peut attendre en termes de qualité. Il n'y a absolument rien à redire sur celle de ce kit. Le son est impressionnant, les spécifications le sont aussi. Les restrictions en matière de finitions et de modèles pour compléter l'ensemble est regrettable mais il n'y aura pas longtemps à attendre avant de voir débarquer d'autres modèles dans la gamme. Quoiqu'il en soit, on ne serait pas étonné de voir ces kits partir comme des petits pains !

MusicRadar Note

5 / 5 Etoiles
On aime

Superbe qualité de fabrication. D'une jouabilité excellente. Rapport qualité/prix exceptionnel.

On regrette

Rien.

Verdict

La qualité de fabrication est absolûment superbe et impossible à prendre en faute. Le son est impressionant et toutes les caractéristiques sont du même acabi.

Colour

White Matte (as review kit), Cherry Stain Lacquer, Tobacco Burst Gloss Lacquer

Drum Shell Material

North American Maple

Tom Shell Ply

8

Kick Shell Ply

8

Bearing Edges

45 degrees

Heads

USA manufactured single-ply Remos (DW badged) - Bass drum: clear batter with in-built dampening, white 'suede' front head; Toms: clear batter and resonant heads; Snare: white-coated reverse dot batter, clear snare head.

Snare Shell Ply

10

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook