Caisses claires Yamaha signature Dave Welck 30ème anniversaire

De superbes modèle signature à l'effigie du maitre

L'année 2013 a marqué le trentième anniversaire de l'association entre Yamaha et Dave Welck. Le batteur dont la carrière a commencé avec le groupe Chick Corea Elektric Band, possède un son inimitable qui l'a placé parmi les batteurs les plus respectés du monde de la musique. Ses premiers fûts signature Yamaha en érable et aluminium sont apparus dans les années 1990. Pour fêter l'événement, la marque sort de nouveaux modèles en série limitée en érable et en laiton. Le Directeur Produit chez Yamaha, Gavin Thomas, a annoncé qu'il n'existait que 250 modèles. Des instruments chers, donc, réservés aux collectionneurs.

Fabrication

La caisse la plus petite possède un fût en érable 13''x 5'' de 6 plis dans une finition laquée noire et brillante d'une finesse laissant voir le grain du bois. Le chanfrein à 45° est parfaitement découpé et conserve un bel aspect soyeux. Les emplacements de fixation du timbre sont d'une bonne profondeur (2,5cm).

La caisse claire plus large possède un fût de 14''x 5,5'' en laiton, d'une épaisseur de 1,2mm et dont la finition est en nickel noir. On distingue une bague de renforcement au centre du fût. Les emplacements de fixation de timbre sont moins profonds que sur le modèle en érable (1,8mm). Le modèle d'origine en métal était en aluminium et moins profond de deux centimètres.

Un badge commémoratif a été appliqué sur les deux fûts 'Yamaha Dave Welck Signature 30th Anniversary, Limited Edition, Hand Made in Japan'. Les deux caisses claires sont pourvues de cercles moulés et chromés dans une couche épaisse d'aluminium.

Le fût en érable compte 12 coquilles chromées de forme cubique. L'autre modèle en possède 16. Mais ce qui fait toute la particularité de ces caisses claires, c'est le double timbre 'dual snare'. Chaque caisse claire possède ainsi deux timbres placés parallèlement de 14 brins chacun, l'un fabriqué en acier inoxydable et l'autre en acier au carbone.

Le système de fixation des timbres P-Type (ajustables et parfaitement identiques) aux extrémités G-Type augmente considérablement le poids des caisses. Les déclencheurs, en revanche, sont lisses mais solides et ajoutent encore des options de réglage.

À l'essai

Pour la plupart des batteurs, une seule caisse claire ne suffit plus. Nous sommes maintenant complètement accoutumés au son des caisses claires multiples sur les enregistrements. Les kits munis d'une seconde caisse claire en sur scène sont courants mais quand les caisses claires sont équipées de doubles timbres, les possibilités sonores sont innombrables.

Dave Welck lui-même s'est souvent plaint du manque de souplesse et des restrictions sonores d'un timbre simple, toujours trop serré ou trop lâche. D'où la présence d'un double timbre qu'il règle différemment du premier : le timbre en acier inoxydable est réglé souplement pour le 'buzz' tandis que celui en acier au carbone bénéficie d'un accordage serré pour la précision. C'est exactement ce que nous avons fait pour le test.

Ensuite, nous nous sommes posés la question de savoir si la position décentrée des deux timbres allait diminuer la réponse. Et bien, non ! Les deux caisses claires prises individuellement offraient une réponse d'une qualité irréprochable.

D'abord, sur le fût en laiton avec des timbres desserrés, vous obtenez un son puissant, chaud et peu profond qui provient du laiton. Le resserrement des timbres a permis de conférer aux rimshots (frappés sur les cercles en aluminium épais) une puissance à faire trembler les fenêtres.

Nous avons demandé à Dave les raisons du passage au laiton. Il nous a répondu: "Le laiton possède les mêmes qualités que l'aluminium mais c'est un matériau chaud qui possède un beau claqué, c'était le facteur décisif. C'est un fût au son bien gras, génial à jouer ! Et, je ne sais franchement pas pourquoi mais, le double timbre répond mieux sur ce modèle."

Dave invite les lecteurs de musicradar à visionner la vidéo de l'une de ses performances 'live' sur sa caisse claire aux côtés du guitariste Oz Noy. Le fût sonne admirablement bien et pourtant reste d'une précision parfaite.

La caisse claire en érable d'un diamètre de piccolo 13'' fournit un son vif, une tendance accentuée lorsqu'il est monté à côté du fût en laiton. Ce fût possède aussi une tonalité riche et boisée surtout lorsqu'il est atténué un minimum au niveau des harmoniques et pourrait bien prendre le rôle de la caisse claire principale. En résumé, quand le laiton est sombre et chaud, l'érable est clair et chaud.

Lorsque nous avons fixé les timbres simultanément, le son des fûts est resté plein, nous n'avons pas noté d'étouffement, mais la réponse est devenue plus serrée et la fréquence plus haute. J'aime particulièrement cet effet sur les deux caisses claires. On n'y gagne énormément sur le plan sonore lorsque l'on peut entendre les deux caisses claires distinctement. L'une donne un son serré tandis que l'autre élargit la réponse vers un son plus craquant.

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Superbe qualité de fabrication, un système de double timbre permettant une grande polyvalence sonore avec deux réponses bien distinctes et bluffantes

On regrette

Le prix

Verdict

Ces caisses claires Yamaha signature Dave Weckle édition limitée en métal/érable sont à la hauteur de la renommée et du talent du batteur à qui elles rendent honneur

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.