Pioneer DDJ-T1

Le premier contrôleur Traktor de Pioneer est excellent

Bien que le CDJ-2000 propose un contrôle Traktor complet sur HID et que Traktor Scratch vous permette de mettre la main sur la fierté de Native en cabine DJ standard, il était presque inévitable que Pioneer souhaite participer à la fête des contrôleurs dédiés.

L'année passée, nous avons bénéficié d'un changement dans l'approche des contrôleurs DJ. De plus en plus de marques optent pour de grosses unités sur mesure dédiés à un programme et qui reproduisent ce qui se passe à l'écran ou se contentent de reproduire l'interface standard.

L'excellent Glanzmann Digital DJ Solutions 4midiloop est bien implanté dans cette dernière catégorie alors que le Kontrol S4, produit phare de NI, vous offre un contrôle clair sur une version logicielle faite sur mesure. Le DDJ-T1 de Pioneer se situe quelque part entre les deux, avec une configuration classique et des composants habituels combinés à des caractéristiques Traktor spécifiques.

Interfaces familières

La familiarité est en effet un point sur lequel Pioneer a insisté avec le DDJ-T1. Les jogs, les touches cue et play ainsi que la conception générale sont la réplique de leur matos standard pour cabine DJ.

Même s'il peut sembler étrange que Pioneer présente ce contrôleur comme une unité domestique ou pour une fête à la maison, cela a une certaine logique car ce que vous avez découvert dans votre salon vous sera familier le jour ou vous passerez sur CDs ou clés USB en club.

Ainsi, toute personne passant de CDJ au contrôleur ou vice-versa se sent immédiatement à l'aise. Pour tout dire, on a mis le grappin sur des potes qui n'avaient jamais utilisé Traktor auparavant, mais étaient des vétérans de CDJ, et ils se sont approprié le contrôleur en quelques minutes. Ce type de maîtrise est absolument essentiel en matière de contrôleurs et c'est clairement le principal atout du T1 par rapport au S4 de NI.

D'ailleurs en parlant du S4, il nous semble juste de préciser un point : bien que Pioneer affirme que le T1 soit réservé à une utilisation domestique, un grand nombre d'acheteurs devraient comparer le T1 et le contrôleur phare de Native.

Pour faire bref, ce contrôleur fait bien son boulot. Sans commande de Sample Deck ou de Loop Recorder, désormais disponibles pour tous les utilisateurs de Traktor par l'intermédiaire de Pro 2, le T1 vous limite à l'utilisation de points Cue (nous y reviendrons plus tard).

D'un autre côté, la fonction Needle Search du CDJ-2000 à fait son chemin sur le T1. La recherche rapide et le cueing sont possibles via le contrôleur ruban, une fonctionnalité qui manque au S4, mais c'est loin d'être rédhibitoire.

Ce qui est malin, par contre, c'est qu'une pression sur le bouton Function active cinq hotspots sur le contrôleur ruban. Ces derniers ne sont pas assignés par défaut mais peuvent l'être pour devenir vos commandes de Sample Deck ou de tout ce à quoi vous pouvez penser.

Traktor Pioneer Edition

Une édition spéciale de Traktor Pro, développée par et pour Pioneer, est livrée avec le DDJ-T1. Elle est quasiment identique à Traktor Pro LE mis à part qu'elle comprend une fonction Record – alors que la fonction Broadcast a encore été oubliée.

La section des effets est différente car il n'est pas possible de passer en mode avancé et certains effets manquent. L'option chained est la seule disponible, mais si vous avez déjà la version complète de Traktor Pro, vous avez la possibilité de passer en mode avancé sur le contrôleur.

Cela permet aussi de contrôler quatre platines, contrairement à Traktor Pro LE. Il propose un lien de mise à niveau vers Pro pour 120 euros. En plus, si vous avez déjà Pro, l'installation de Traktor Pioneer Edition ajoutera simplement votre DDJ-T1 à la liste des contrôleurs Pioneer dans l'assistant de paramétrage des contrôleurs.

Configuration

Comme nous l'avons déjà signalé, le T1 est une sorte d'hybride entre les CDJ-350 de Pioneer, la gamme de mixeur DJM et les fonctionnalités Traktor telles que les hot cues, les effets et la synchronisation. En fait, les jogs sont directement tirés des 350 et ont une texture un peu plastique. Plus gros, ils n'ont toutefois pas la sensibilité de leurs équivalents S4. Pas moyen de faire du scratch avec eux.

Le contrôleur est doté de deux sorties master, phono et TRS, même si elles fonctionnent sur un seul canal. Comme sur le S4, il n'y a pas de sortie Cabine dédiée. Vous pouvez toutefois vous servir de la deuxième sortie si vous avez un contrôleur de volume passif.

L'absence de niveaux LED est une autre omission. Traktor propose certes un auto gain, mais vous perdez ces indicateurs et la partie table de mixage ne ressemble plus vraiment à une table de mixage. Or, nul besoin de vous dire que moins vous regardez l'écran, mieux c'est.

Les habituels boutons In Out jaunes, les contrôles de loops et l'excellent Auto Loop sont également présents sur le T1. Un autre truc qu'on adore vraiment est super simple et réside dans le potard de filtre avec bouton on/off. Ce bouton là manque cruellement au S4.

Le T1 gère les Hot Cues de Traktor de manière assez raffinée. Passez en mode Hot Cue et les boutons d'ajustement de la taille de la boucle ainsi que les boutons de recherche se transforment en boutons cue un à quatre. Appuyez sur Shift et vous utiliserez aussi les boutons cinq à huit.

C'est simple et ça marche bien. C'est un peu le mot d'ordre de tout le contrôleur. Il a dompté quelques unes des fonctions complexes de Traktor, les présente sous un format familier et en profite pour vous éviter un nouvel apprentissage. De fait, tout DJ découvrant Traktor après CDJ ferait bien de considérer sérieusement le T1.

Revenons donc à cette affaire d'une utilisation du T1 réservé à la maison d'après Pioneer. Étant donné que peu de DJ débutants ou amateurs achèteront des CDJ-2000, sans parler de la somme d'argent nécessaire pour passer à Traktor Scratch Pro, il est assez logique de considérer que le T1 avec Traktor Pioneer Edition est un bon choix si vous tenez absolument à acquérir un Pioneer.

La guerre des prix

Et le prix dans tout ça ? Autour de 650 € environ, ce qui est cher pour un débutant, surtout s'il faut encore acheter un ordinateur portable. Et puis, il y a la question de la taille. On a critiqué le S4 pour sa grande taille et celui-ci est encore plus gros. 18 cm de plus pour être exact.

Pioneer a cependant pensé à gagner de la place en intégrant un emplacement pour glisser le clavier de votre portable sous le contrôleur, ce qui est une idée sympa. Alors qu'un simple port USB pour souris sur le contrôleur aurait conclu l'affaire, nous nous sommes parfois retrouvés à devoir soulever le contrôleur pour accéder au pavé tactile. Enfin, si vous y êtes préparé, ce n'est pas vraiment un problème.

Time Code secret

Une annonce récente de NI a rendu notre choix encore plus difficile. Les entrées du S4 pourront bientôt lire les signaux timecode. Ainsi, vous allez pouvoir brancher deux platines ou CDJ sur les entrées du S4, charger un CD ou vinyle timecodé et contrôler les consoles trois et quatre (ou toute autre combinaison) de Traktor.

Cela coûte 129 euros et c'est vendu avec un jeu de CD et vinyles timecodés, cela met en plus à niveau votre Traktor Pro 2 en Traktor Scratch Pro 2. Pour le même prix que le T1, vous avez donc le S4 et Traktor Scratch Pro et pourrez donc continuer à utiliser votre CDJ en club, comme contrôleur.

L'argument d'un contrôleur réservé au salon est donc de moins en moins perspicace et votre investissement est encore un peu plus paré pour l'avenir avec cette option. Un point à prendre en compte.

Fête T1

Oublions le prix un moment et tentons d'appréhender objectivement les avantages et inconvénients du T1. L'interface utilisateur familière est très utile pour présenter aux débutants le matos habituel dans le secteur et aider les vétérans de CDJ à découvrir le Djing numérique.

Dans le même temps, ce respect des standards a entraîné la perte de certaines des fonctions de Traktor les plus particulières. Parfois le T1 semble dépassé et pourd'autres il semble atemporel.

On en revient là encore à ce que vous souhaitez faire. Si vous rêvez de sampler à la volée, de brancher d'autres sources audio, de faire des boucles, du scratch et de mixer en club, alors vous vous sentirez nécessairement limités par le T1. Si vous passez de la house et de la techno courante, sans avoir besoin de faire des samples, des boucles complexes ou de déclencher des effets, la simplicité et la qualité du T1 vous raviront.

La seule question reste est la suivante : êtes-vous prêts à dépenser plus pour moins de fonctionnalités ? Allez-vous sacrifier les options supplémentaires du S4 pour les avantages de l'immédiateté et de la familiarité en allégeant d'avantage votre portefeuille ?

Ceci étant dit, si l'on avait à choisir l'un de ces contrôleurs gratuitement, on prendrait le Pioneer. Il est plus immédiat, il est simple et il est cool. Mais avec 1000 € en poche pour un contrôleur, on prendrait le S4. C'est un bien meilleur investissement car on est sûr que NI va continuer à le prendre en charge, qu'il n'y a pas de risques de redondances car le logiciel ne va pas changer et le lien de mise à niveau vers Traktor Scratch Pro vous permet de conserver les CDJ en club avec le S4 comme carte son.

Pionner a mis au point un excellent contrôleur professionnel et le prix est en conséquence. Les vrais aficionados de Pioneer et les DJ pour qui 200 € ou 300 € ne font pas grande différence adoreront le T1. Les autres devront réfléchir sérieusement à l'alternative moins chère du S4 avant de s'engager.

MusicRadar Note

4 / 5 Etoiles
On aime

Interface familière. Configuration simple. Contrôleur de bande Needle Search.

On regrette

Pas aussi bon en rapport qualité prix que le S4 de NI. Pas nécessairement à l’épreuve du temps.

Verdict

Un contrôleur performant et puissant, manquant juste des fonctionnalités à l’épreuve du temps pouvant justifier le prix.

Description

Pioneer controller for Traktor with two jog wheels and four faders

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook