Contrôleur Numark 4Trak DJ

Les roues d'acier du Traktor

Ces dernières années, le marché des contrôleurs DJ n'a cessé de croître à un rythme ininterrompu. De plus en plus de DJ cherchent à exploiter la puissance de logiciels toujours plus sophistiqués, tels que le Traktor de Native Instruments ou le Serato Itch pour citer les mastodontes du genre, de manière à faire profiter leurs mix d'un petit plus. Evidemment, une marque de référence pour Dj telle que Numark n'a pas manqué ces développements. Son dernier bébé promet d'être l'un des contrôleurs les plus puissants et les plus riches en fonctionnalités.

Comme son orthographe bizarre le suggère, le 4Trak de Numark a été conçu avec une compatibilité Traktor à l'esprit. Et côté réalisation, on a sous la main une table de mixage 4 voies anti-austérité, entouré d'une abondance de potards et de faders utilisés pour le contrôle MIDI.

"Le dernier bébé de Numark promet d'être l'un des contrôleurs les plus puissants et les plus riches en fonctionnalités"

Le boîtier est en métal et semble très robuste, mais avec un poids de 7,17 kg et plus de 60 cm de large, le bestiau n'est pas vraiment le modèle le plus portable qui soit. C'est sûr qu'on peut éluder ce problème si on se rend à un concert en voiture, mais on n'aimerait pas être la personne qui se le trimbale en bagage à main ! Cela dit, cela signifie que la qualité de fabrication est bonne, et il y a beaucoup d'espace pour tous les potards.

Si vous avez fait des emplettes en équipement DJ ces derniers temps, vous aurez sans doute un sentiment de déjà vu en observant ce contrôleur 4Trak. C'est tout simplement parce que l'unité principale est exactement la même que la Numark NS6, excepté la finition argentée qui était noire. La description des boutons a été mise à jour pour mieux coller aux termes utilisés par Traktor, mais la disposition reste la même. En tant que tel, il n'est pas aussi naturel à utiliser que le Native Instruments S4 qui a été conçu pour refléter le logiciel plus consciencieusement.

On notera la présence de cet angle inhabituel qui prolonge l'unité principale et qui constitue en fait l'interface d'effets détachable du contrôleur. On peut trouver que ça fait un peu 'réflexion de dernière minute' des créateurs, mais une fois le contrôleur bien en place, il n'y a pas de doute sur le fait que cette partie bien stable fait partie intégrante de l'unité principale. Ceci étant dit, c'est un court câble USB qui se charge de relier la section d'effets à l'unité principale et c'est un point qui nous chiffonne un peu. D'abord parce que c'est peu ergonomique. Ensuite parce que c'est préoccupant sur le plan de la fiabilité à long terme dans le sens ou les câbles USB sont fixés dans la section d'effets, ce qui rend difficile un remplacement éventuel. Les potards de filtre pour chaque voie (avec des boutons de dérivation) sont également situés sur cette section, et fonctionnent très bien. Mais, au risque de paraître conservatistes, cela semble un peu moins logique que de les avoir à côté de la section égalisation.

Pour pouvoir travailler avec le logiciel de DJing, l'unité intègre une carte son à quatre canaux. Ça sonne bien, mais ne supporte qu'un taux d'échantillonnage de 44,1 kHz. Les pilotes du Mac OS X ont cependant bien fonctionné pour nous, et une version de Traktor spécifique est incluse.

Des roues d'acier

Les deux decks sont plus que fournis en contrôles et s'articulent autour de deux grands plateaux de 6 pouces, avec une réponse douce et légèrement lestée. Ils transmettent une haute résolution MIDI et fonctionnent à merveille pour le scratch et le cueing-up.

Un signal rétro-éclairé sur le bord du plateau indique sa position et indique également lesquels des 4 decks sont actuellement sélectionnés. Enfin, le fader de tempo possède une course assez longue et procure une sensation de résistance très agréable qui n'est pas sans rappeler celle du Technics 1210s.

Nous avons également apprécié la fonction 'Strip Search', et pas que pour son nom. Cette bande tactile vous permet de passer directement à n'importe quelle partie d'une piste, semblable à celle qu'on trouve sur le CDJ-2000. Une rangée de LED permet de savoir où vous en êtes visuellement et Numark a fait en sorte que cela ne fonctionne que si la touche Shift est enfoncée, afin d'éviter tout accident embarrassant en atteignant les contrôles à proximité : Bien pensé…

L'un des points forts de la 4Trak réside dans sa table de mixage intégrée qui fonctionne de façon autonome, sans ordinateur. Elle possède à peu près tout ce que vous pourriez demander, notamment deux entrées phono pour répondre aux besoins des amateurs de vinyles.

L'égaliseur à trois bandes est efficace, avec des capacités qui permettent de tuer intégralement une fréquence. On trouvera aussi une sortie cabine avec contrôle de volume, une fonctionnalité qui manque cruellement à ses concurrents comme le Pioneer DDJ-T1 et le NI S4.

Les faders donnent tous une impression de grande qualité et le crossfader possède une courbe réglable. Enfin, les 12 segments de LED jaugeant le niveau de sortie sont sympas et clairs, mais c'est vraiment dommage qu'ils ne montrent que le niveau de master et ne puissent pas être activés pour afficher le niveau de cue de la même manière.

Bien qu'elle ne soit pas tout à fait à la hauteur des tables de mixage haut de gamme, la qualité sonore est bonne, et il est utile de savoir que le 4Trak peut être la pièce maîtresse d'une configuration DJ plus importante intégrant CDJ et vinyle.

Une machine de rêve en argent ?

L'une des critiques mineures que l'on peut adresser à la conception de ce 4Trak est qu'il possède beaucoup de boutons aux couleurs et aux formes similaires. Cela peut rendre difficile la recherche d'un contrôle spécifique dans l'obscurité, ou dans le stress d'un mix. Le problème est aggravé par l'interface qui est un peu surchargée à certains endroits. Ce n'est certainement pas aussi embêtant que ça ne l'est sur de nombreux modèles compacts, mais cela signifie qu'il vous arrivera forcément, parfois, d'atteindre le mauvais contrôle.

Il y a une concurrence forte sur le marché des contrôleurs 4 decks pour Traktor, et pas seulement de la part du S4 de NI qui a l'avantage d'être livré avec la version complète de Traktor Pro, ainsi que la possibilité de mettre à niveau la capacité de timecode.

Là où le 4Trak est fort, cependant, c'est dans l'aspect très complet de son interface dont la solidité semble digne d'un char soviétique. Sans oublier ses redoutables fonctions de table de mixage autonome. Si tout ça est important pour vous - et ça a intérêt à l'être à cette taille et à ce poids - alors c'est une bonne option. Quiconque serait à la recherche de quelque chose de plus compact devra aller chercher ailleurs.

MusicRadar Note

4,5 / 5 Etoiles
On aime

Logiciel Traktor inclu (version spécifique). Table de mixage DJ 4 voies autonomes. Boîtier métallique solide.

On regrette

Disposition/ esthétique des contrôles peut être déroutante. Câbles USB fixés.

Verdict

Un contrôleur de grande taille, avec une très bonne qualité de construction et une table de mixage autonome très pratique.

Description

Four-deck Traktor controller with built-in mixer and sound card

Weight (kg)

7.17

Height (mm)

89

Available Outputs

1/4 Inch Jack 3.5mm mini headphone jack 6.4mm Stereo Headphone Jack RCA Phono L/R USB 2.0 XLR

Available Inputs

phono inputs 1/4 Inch Jack RCA Phono L/R

Width (mm)

605

Features

Includes Native Instruments Traktor (Numark 4Trak Edition 2)

Depth (mm)

381

Politique En Matière De Test
Tous les tests produits par MusicRadar sont réalisés par des musiciens spécialistes de leur domaine qui ne sont en aucun cas liés à une quelconque marque ou à un revendeur. Nos experts écrivent également pour des magazines célèbres comme Guitarists, Total Guitar, Computer Music, Future Music et Rythm. Tous font partie du groupe Future PLC, plus grosse maison d'édition et de magazines musicaux au monde.

Laisser un commentaire Facebook