Révise tes classiques : la Music Man Cutlass Bass

Des basses de légende que tout bassiste devrait connaître


PRODUCTION : 1982 - 1987

ORIGINE : USA

TYPE : Solid body double pan coupé, 4-cordes active

CORPS : Aulne ou frêne

MANCHE : Graphite (fabriqué par Modulus pour Music Man), vissé, 20 frettes jumbo

DIAPASON : 864mm

TOUCHE : Palissandre avec incrustations de type 'bloc' en nacre

ACCASTILLAGE : Chromé

MICROS : Humbucker Music Man standard sur la Cutlass I ; deux humbuckers sous caches lisses sur la Cutlass II

CONTRÔLES : Volume, aigus et basses (égalisation active) - Cutlass I ; Volume, aigus et basses (égalisation active) et switch de sélection de micros - Cutlass II

CARACTÉRISTIQUES : Cutlass I : cordes traversantes ou passées par l'arrière du chevalet ; Cutlass II : installation par l'arrière du chevalet uniquement + plaque de protection, panneau de contrôles et chevalet de formes très différentes

FINITIONS : Noire, naturelle, blanche ou rouge

L'AVIS DE MUSICRADAR : À l'époque de l'apparition du manche en graphite dans les ateliers de lutherie, Music Man décida de tenter l'aventure en s'associant avec Modulus Graphite pour créer les modèles Cutlass I et II, témoins de courte durée de cette conception innovante.

Les premières versions étaient fabriquées à partir de formes de corps déjà existantes (certaines dataient de 1979) et de plaques de fixation de manche à trois vis, bien que ces plaques furent vite remplacées par des plaques rectangulaires à quatre vis. La version trois vis était équipée de cordes traversantes tandis que la version quatre vis permettait l'alimentation des cordes par le haut du chevalet.

La Cutlass I était essentiellement inspirée de la Musicman Stingray tandis que la Cutlass II était inspirée d'une Musicman Sabre, chacune empruntant le style de corps et l'accastillage distinctifs de leurs modèles. Toutefois, contrairement à la Sabre, la Cutlass II n'exposait pas les plots à pôle magnétique de ses deux micros et offrait un circuit électronique simplifié.

C'est sans doute à l'introduction du manche graphite dans la fabrication de guitares que l'on doit l'existence de la Cutlass, mais il semblerait que cette basse n'ait pas connu un grand succès au vu de sa production limitée. Ce sont cependant des instruments à part, comme nous l'explique Dave Swift (propriétaire des deux basses photographiées ci-dessus) :

"Durant les années 80, j'avais acheté une Cutlass I dans un magasin de Birmingham. D'après moi, cette basse est l'une des premières Cutlass à avoir touché le sol anglais, si ce n'est la toute première. La plupart d'entre elles étaient toutes noires mais la mienne possédait un corps en frêne de couleur naturelle. Je l'ai malheureusement vendue ! Je possède maintenant une Cutlass I et une Cutlass II de couleur noire toutes les deux, et même si ce sont aussi des objets de collection très rares, j'aurais préféré conserver ma Cutlass d'origine de couleur naturelle".

Nous tenons à remercier chaleureusement Dave Swift pour sa contribution à cet article et Lars Mullen pour les photos. Pour en savoir plus sur les basses de Révise tes classiques, rendez-vous sur l'article principal !


Laisser un commentaire Facebook