Ray Lamontagne et le besoin de tracer sa propre voie

L'insaisissable songwriter parle d'acoustique et d'indépendance

Célèbre pour le style unique de son folk rock (sans même parler de sa présence insaisissable dans la presse), la réputation irréfutable de chanteur-compositeur très respecté que Ray Lamontagne s'est forgée compte parmi les meilleures de ces dix dernières années.

Je veux juste gagner ma vie en écrivant les chansons que j'ai envie d'écrire

Le guitariste/chanteur américain nous parle ici de ses débuts, du passage à l'électrique, de l'importance de ne pas faire de compromis pour rester fidèle à ses chansons, et de pourquoi, si vous voulez être musicien, il faut vous lancer, tout simplement.

Quand as-tu réalisé que tu portais la musique dans tes gênes ?

"J'ai toujours été attiré par la musique et les instruments. Si je me trouvais chez quelqu'un, par exemple, et que ces gens avaient une batterie, une guitare ou un piano, ça m'attirait tout de suite. Mais c'est quand j'ai atteint l'âge de vingt et quelques années que c'est vraiment devenu une passion."

Et pour les guitares plus particulièrement ?

"J'adore la guitare acoustique et j'en joue de manière très particulière. J'ai un style où la main droite prédomine. Je ne saurais pas dire comment cela s'est produit, mais de nombreux guitaristes m'ont souvent dit que j'ai un style unique."

Comment en es-tu venu à écrire des chansons ?

"C'est en écoutant des disques que ça a commencé. J'écoutais beaucoup The Band, Bob Dylan, Neil Young et Joni Mitchell. Tu peux commencer en essayant de jouer les accords de Bob Dylan. Il suffit de quelques accords et c'est bon, tu peux démarrer. En écoutant ces disques, tu te rends compte que l'écriture de chansons n'obéit à aucunes règles. Ça peut n'être que des couplets et pas de refrain. C'est ce qui te stimule, surtout au tout départ. C'est un peu du style 'Man, tu peux créer ta chanson de toutes pièces, comme ça te chante'."

Le dernier album de Ray Lamontagne, Supernova, marque un tournant psychédélique dans sa carrière. Regardez la vidéo ci-dessous :

Qu'est-ce que tu recherches dans une guitare acoustique ?

"Un instrument qui a des tripes quand tu baisses l'accordage d'un bon cran. Je joue beaucoup les formes d'accords classiques, je joue des accords barrés et je joue avec mon pouce. J'aime bien obtenir un son pêchu même quand je baisse l'accordage d'un ton complet."

"Si c'est musicien que vous voulez être, alors lancez-vous, tout simplement. Mais si c'est la célébrité que vous recherchez, alors, au bout du compte, selon moi, c'est qu'il y a quelque chose qui vous fait peur"

Est-ce que tu as jamais envisagé de jouer de la guitare électrique ?

"Si, je commence vraiment à m'y intéresser. C'est un genre d'animal totalement différent, et je n'ai pas non plus la prétention de vouloir devenir le prochain Jimmy Page, c'est sûr. Mais comme instrument rythmique, c'est vrai que je m'y intéresse de plus en plus."

Est-ce qu'il existe un truc pour aider à faire la transition entre l'acoustique et l'électrique ?

"Le son de la guitare électrique peut me paraître super comme il peut me paraître horrible. C'est en fait un son bien spécifique que j'aime, très simple, un peu comme le son d'un novice de l'électrique ! Pour moi, ce son-là est bien meilleur que celui d'un véritable magicien de la guitare électrique. Une ou deux notes bien placées feront tout à fait l'affaire. J'aime bien garder un côté simple, et c'est ce que je conseille aux autres aussi."

Quel conseil donnerais-tu aux autres songwriters ?

"Si c'est musicien que vous voulez être, alors lancez-vous, tout simplement. Mais si c'est la célébrité que vous recherchez, alors, au bout du compte, selon moi, c'est qu'il y a quelque chose qui vous fait peur. Ça incitera les gens autour de vous à vous dire ce que vous devez faire. Ce genre de chose ne m'a jamais intéressé. Je veux juste gagner ma vie en écrivant les chansons que j'ai envie d'écrire."

Vous Aimerez Aussi:


Laisser un commentaire Facebook