Le kit vintage du mois : Pemier Super Olympic Kit

Un kit qui reflète la transition de Premier à la fin des années 70

À l'occasion de l'ouverture National Drum Fair tenu annuellement en Grande Bretagne, nous avons suivi la trace d'un kit Premier Super Olympic, entièrement fabriqué au Royaume-Uni. Ce dernier a été présenté par Jeremy Peake qui a dû le restaurer presto, prêt pour l'exposition.

"Je l'ai repéré sur Gumtree, une semaine avant le NDF", nous explique-t-il, "il manquait le cercle frontal et la peau de la grosse caisse mais j'ai tout-de-suite reconnu les badges. Le timbre de la caisse claire avait été remplacé par un modèle bon marché et importé mais j'ai été vite rassuré en constatant que le vendeur possédait encore l'original dans le fatras de son atelier ! Et après l'avoir regardée de près, j'étais très heureux de voir qu'il n'y avait eu pas de perçages intempestifs… je savais que je pourrais la remettre en état.

J'ai commencé par démonter le kit complètement avant de le nettoyer. J'ai poli tous les fûts ainsi que la totalité des composants. Puis, je l'ai entièrement remonté. Par chance, j'avais un cercle de grosse caisse avec une bande de couleur noire. Je l'ai poncé et repeint exactement comme l'original. Je me suis d'abord procuré un scan du logo d'origine de haute qualité pour la grosse caisse chez Tam Rankin (www.vintprem.moonfruit.com).

Glen Gray s'en est ensuite servi pour produire un transfert en vinyl. Enfin, j'ai choisi de revêtir la grosse caisse d'une peau de résonance toute neuve Smooth Ambassador que j'ai reçue par la poste. Il s'en est fallu de peu mais à dix heures du soir, j'avais fini la restauration complète du kit Premier ; à temps pour le salon National Drum Fair dont l'ouverture se faisait le lendemain. J'étais très content du résultat. La caisse claire était particulièrement belle au milieu du kit flambant neuf ! Tout ce qui me restait à faire après cela, c'était de le caser soigneusement dans la voiture, prêt pour le départ direction Birmingham à 5 heures 30 du matin !"

Premier lance le kit Super Olympic entre 1976 et 1978. La série Olympic faisait partie de ces séries peu onéreuses mais le modèle Super Olympic avait quelque chose de particulier. Il présentait l'avantage de compter 10 coquilles sur la grosse caisse et la caisse claire ; une caractéristique qui le plaçait en position favorable parmi les séries plus coûteuses.

Le kit de Jeremy est un modèle B1030 constitué des éléments suivants : une grosse caisse de 22''x14'' et des toms de 13''x9'', 14''x10'' et 16''x16'' dans une finition Black Duroplastic sans oublier la caisse claire 1035 de 14''x5,5''.

"La caisse claire possède un fût en acier. Les éléments restants sont en hêtre", précise Jeremy. "La caisse claire date de 1976 comme nous le révèlent les poinçons à l'encre se trouvant à l'intérieur des fûts. Les autres éléments sont datés de 1977. Le pied de la caisse claire 7313 est d'origine ainsi que le pied d'une des cymbales. Les autres pieds : celui de la charleston, de l'autre cymbale ainsi que la pédale ne faisaient pas partie du kit lors de mon acquisition. C'est dommage ! Ils auraient affiché le logo Super Olympic que j'aurai sans doute beaucoup de mal à me procurer.

Le modèle Super Olympic a ouvert la marche à la série des kits Mark 1 Premier Soundwave, fabriqués en 1978, ces derniers ayant perdu la finition noire de l'accastillage.

Vous Aimerez Aussi:


Laisser un commentaire Facebook