Le kit vintage du mois : le Ludwig Vistalite

Un double kit qui met l'eau à la bouche : des fûts rouges et jaunes dans un design en spirales

Ludwig a véritablement secoué le monde de la batterie avec sa collection de fûts en acrylique Plexiglas Vistalite, à l'époque de sa sortie. La marque avait commencé par produire des fûts en 6 couleurs jusqu'à la fin 1972, et s'est décidée par la suite à diversifier sa collection avec des designs multicolores Rainbow allant toujours plus loin dans le délire créatif : bigarrures, spirales, bandes et tourbillons.

Les modèles se déclinaient en 6 designs et étaient désignés par des lettres allant de A à F. Celui qui nous concerne, ce mois-ci, est le Pattern C Spiral jaune et rouge. Son heureux propriétaire, Steve Vye, le batteur d'un groupe de cornemuses, originaire du comté d'Hampshire, nous apprend que les fûts Vistalite étaient fabriqués par Cadillac Motor Company, puis, expédiés à Chicago dans les usines de Ludwig pour l'assemblage des pièces métalliques. Il explique aussi que : " le Pattern C Spiral était le design le plus difficile à fabriquer. Ce kit est, en fait, un mélange de deux kits, le Big Beat avec des toms basses 22'', 12'',13'' et 16'', et le Pro Beat avec des toms basses 24'', 13'', 14'' et 16'' et 18''.

Le Pattern C Spiral (ci-dessus) était le design le plus difficile à fabriquer et exigeait davantage d'acrylique.

Bien que les premiers kits Vistalite s'accompagnent d'une caisse claire, Vistalite, (en acrylique également) de nombreux batteurs (comme John Bonham) optèrent pour un fût en métal, le Supra-Phonic. Pour Steve, en revanche, être en possession du modèle en acrylique 403 de caisse claire était une véritable aubaine. 'J'ai réussi à trouver un modèle très rare de caisse claire 14''x 6,5'' assorti au reste du kit dont j'ai fait l'acquisition par l'intermédiaire d'un américain. Elle est en parfaite condition.'

La caisse claire de 14''x 6,5'' assortie au reste du kit

Le modèle 403 est l'équivalent en acrylique du modèle 402 en métal. Il possède, cependant, dix coquilles à double embouts Classic remplaçant les coquilles Imperial du modèle 402. Les coquilles Imperial possèdent une entaille permettant à cette dernière de passer au-dessus de l'anneau de renfort. Le modèle 403, ne possédant pas d'anneau de renfort, est équipé de coquilles Classic assorties à celles du reste du kit.

Steve nous explique : 'J'ai acheté le Pro Beat au batteur de Showaddywaddy, Malcom Allured. Il vendait des kits de sa collection personnelle. Mon fils et moi avons passé l'après midi avec lui, il est très sympa ! Puis, un an et demi plus tard, je regardais les pages d'une vente aux enchères en ligne, je suis tombé sur le kit avec l'exacte configuration du Big Beat. Ces Spirals sont si rares qu'il me les fallait à tout prix. J'ai réussi aussi à trouver des pochettes de protection bleues pour ce kit dans une autre vente aux enchères qui vont parfaitement bien ensemble."

"J'ai ensuite cherché à compléter mon kit avec des charlestons originales Ludwig Hercules et des pieds pour caisses claires provenant aussi des Etats-Unis. Et plus récemment, j'ai trouvé trois pieds droits de cymbales Hercules d'origine chez Graham Russell Drums, à Fareham, dans le Hampshire. Ils sont en parfaite condition, sans rouille ni défauts ce qui est très rare pour des pieds de plus de 35 ans !"

Le cercle de la grosse caisse est incrustée de paillettes scintillantes, rouge à l'arrière et couleur or à l'avant.

"Je ne me sers pas du kit pour les concerts mais je l'installe de temps en temps pour lui donner un bon coup de baguettes. Le son qu'il produit est assourdissant. Le genre de sons que tu te prends en pleine face ! Les toms basses 18'' et la grosse caisse envoient sévère. Ils sont équipés des peaux de frappe, de résonance et des sourdines d'origine. Ils sont énormes, puissants et capables de produire un 'boom' explosif"

Vous Aimerez Aussi:

Autour du web:


Laisser un commentaire Facebook