Dave Grohl nous parle de Nevermind, In Utero et de ses expériences au côté de Steve Albini

Un bon crû de 1993



Laisser un commentaire Facebook