Beverley kit

Un très beau kit fabriqué par une compagnie britannique encore sous estimée

La compagnie d'origine se forme en 1905 à Beverley (du nom de la série, vous l'aurez remarqué) dans le conté du Yorkshire. Elle est, ensuite, rachetée en 1958 par Albert Della Porta, le fondateur de Premier. Et, c'est à cette époque que Della Porta décide de commencer la série Beverley. Il confie l'entreprise à John Kaywood, employé alors par Della Porta, qui aura l'ingéniosité d'intégrer plusieurs des caractéristiques du design American Drums jusque là exclusives à la compagnie Ludwig.

Et c'est ainsi qu'à la fin des années 1960, on arrive à la forme finale du kit: des coquilles à embouts simples, des cercles triple flange, des toms suspendus 12'' et 13'' dans une finition Black Oyster, proche du modèle arboré par Ringo Starr. Rappelons qu'à l'époque, Premier possède déjà une forte identité et refuse obstinément de céder au goût américain, une attitude qui explique certains de ses choix esthétiques.

Les coquilles à embout

Nous avons repéré ce kit au salon UK National Drum Fair 2013 où il était exposé par Drumshack. Il porte le badge bleu Beverley, qui se situe entre le badge script Beverley (souligné par des baguettes) adopté au début et celui, de forme octogonale, finalement retenu dans les années 1970.

«Le kit est en parfaite condition !», assure Mark Law chez Drumshak. «Premier a conçu les fûts Beverley qui sont de très bonne qualité. Ils consistent en 3 plis en bouleau, des bagues de renforcement en hêtre. Le chrome est aussi de bonne qualité. le kit est en parfaite condition, chose rare avec les modèles Beverley.

Le kit possède les mêmes qualités sonores que les kits Premier. Il rend les mêmes sons chauds. En fait, les fûts sont les mêmes que les meilleurs modèles fabriqués à l'époque par Premier. Un kit qui, s'il était reproduit aujourd'hui par des compagnies modernes, ne déparerait pas les designs rétros les plus chers.

Mais, comme tous les kits Premier vintage, les fûts sont supportés par des piques et des supports de toms Premier quelque peu obsolètes et qui ne sont malheureusement pas à la hauteur du reste. Le style européen des vis de tension paraît aussi daté. Les cercles sont à triple flange alors que les modèles Premier étaient, à l'époque, fabriqués à partir de cercles moulés dans un design unique.

Cette belle trouvaille de Drumshack a très probablement vu le jour sous la forme d'un Panorama 21 avec des fûts de 12''x8'', 13''x9'', 16''x16'', 22''x14'' plus une caisse claire (manquante) Beverley 21, 14''x5,5'' en métal. Cette série se situait à la cime des modèles Premier.

Les finitions, offertes à partir des années 1970, arrivent dans une gamme de couleurs qui font encore tourner les têtes aujourd'hui : Aquablue, Lavender, Gold et Red Sparkles; Vine, White, Black et Grey Oysters; Black Onyx Pearl; Plain Black, White et Plain Mahogany.

Les pieds, les pédales et un set de cymbales Krut sont inclus dans le kit. Le tout pour 100 livres. Une affaire!


Laisser un commentaire Facebook