Révise tes classiques : la Vaccaro X-Ray Bass

Des basses de légende que tout bassiste devrait connaître

PRODUCTION : 1998 - 2002

ORIGINE : USA

TYPE : Solid body, double pan coupé, 4-cordes

CORPS : Aulne

MANCHE : Aluminium/Érable, vissé, 20 frettes médium plus frette zéro

DIAPASON : 864mm

TOUCHE : Ébonol, incrustations forme de diamant en nacre

ACCASTILLAGE : Chrome, Chevalet basse Vaccaro V200 entièrement ajustable

MICROS : Vaccaro V2 P et J Style Set (Basslines)

CONTRÔLES : Volume, Tone & Balance

CARACTÉRISTIQUES : Intérieur du manche en aluminium, Tête Tuning Fork

L'AVIS DE MUSICRADAR : La Vaccaro X-Ray Bass porte le nom de l'un des fondateurs de la marque Kramer Music Products, Henry Vaccaro Senior. Cette marque s'était spécialisée dans la construction de manches mêlant aluminium et bois, qu'elle introduisit en 1976.

Henry Vaccaro Senior fut président de la marque de 1982 à 1988, mais il prononça la dissolution de la compagnie à l'époque où celle-ci commença à effectuer ses tests sur les nouveaux manches Tuning Fork en aluminium. Il créa alors la marque Vaccaro. Contrairement aux manches 'T' de Kramer qui souffraient des changements de température, étaient froids au toucher et très lourds, les manches Tuning Fork étaient fabriqués autour d'un noyau en aluminium recouvert de bois. Le résultat en était considérablement plus léger et effectivement résistant aux changements de température. Ce manche était également équipé d'un truss rod.

Gage d'un excellent sustain, la construction inédite de la X-Ray engendre un son très caractéristique qui la dispense d'avoir recours à une configuration de micros P/J, comme c'est souvent le cas de beaucoup d'autres basses. Cette tête au look superbe et ce son de qualité distinctive firent de la Vaccaro X-Ray Bass un numéro gagnant. Cela ne suffit pourtant pas à empêcher la fermeture de la boîte en 2002. La finition Orange Sparkle était alors la signature de cette basse, mais d'autres finitiions pailletées étaient également disponibles, de même qu'une finition noire.


Laisser un commentaire Facebook