Révise tes classiques : la Rickenbacker 4003

Avec ce look-là, c'est forcément une Ricky...


PRODUCTION : 1979 à ce jour

ORIGINE : USA

TYPE : Solid body à double pan coupé, 4-cordes passive

CORPS : Érable, binding blanc

MANCHE : Érable, manche traversant, 20 frettes jumbo

DIAPASON : 844,6mm

TOUCHE : Palissandre laqué, incrustations perloïde en forme de triangle parfois appelées Sailfins

ACCASTILLAGE : Chromé, chevalet/cordier Rickenbacker, mécaniques Schaller 'shamrock' open gear, étouffeur de cordes

MICROS : 2 Singlecoils Rickenbacker

CONTRÔLES : Volume & Tone pour chaque micro avec sélecteur trois positions

CARACTÉRISTIQUES : Binding sur tout le pourtour du corps, sorties Mono et Rick-O-Sound Stéréo, plaque de protection blanche distinctive

FINITIONS : Fireglo, Jetglo, Mapleglo, Midnight Blue, Blanche

L'AVIS DE MUSICRADAR : À l'époque où Rickenbacker sortit la basse 4003 (en 1980), la 4001 était encore en production et l'est en fait restée jusqu'en 1985. On peut dès lors se demander ce qui a pu justifier l'introduction de la 4003 au vu du peu de différences existant entre ces deux basses, sur le plan visuel comme au niveau des caractéristiques sonores.

S'il faut dire toute la vérité, alors disons que la 4001 souffrait de quelques problèmes de conception, notamment concernant la cavité de réglage du truss rod au niveau de la tête. En effet, le manche étant fin, le pourtour de la cavité ne bénéficiait pas d'une quantité de bois suffisante. Du coup, la tête courait toujours le risque de se casser (nous parlons ici d'une expérience personnelle) et le manche tendait à se courber.

La 4003 a été conçue pour parer à ce déficit en proposant un manche plus consistant sur toute sa longueur. En conséquence, la prise en main s'avéra plus substantielle et légitima de ce fait sa nouvelle appelation. Rickenbacker améliora de plus le double système de truss rod et s'attaqua également à la l'électronique en remplaçant le condensateur du micro chevalet. Elle améliora encore les micros réputés pour leurs chaleur, qui seront plus équilibrés que sur la 4001. Les versions suivantes inclueront un potentiomètre push/pull permettant d'activer le nouveau condensateur.

Cette basse exsude le look et le son qui font la réputation des basses Rickenbacker. Le Rick-O-Sound, qui offrait une sortie jack stéréo permettant d'assigner chaque micro à un ampli dédié, n'y était pas pour rien. Mais que ce soit en mono ou en stéréo, cette basse livrait des sons de bête à nuls autres pareils, ce qui ne l'empêchait pas d'être aussi capable de sonorités d'une grande douceur comme a su le prouver Paul McCartney.

Disponible également en versions mono sans binding 4003S, fretless 4003FL, 5-cordes sans binding 4003S/5 et 8-cordes sans binding 4003S/8, toutes les versions S étant pourvues d'incrustations en forme de point.

Retrouvez toutes les basses de révise tes classiques dans l'article principal.

Vous Aimerez Aussi:


Laisser un commentaire Facebook