PRS présente ses premières basses

Voici la SE Kigfisher et la SE Kestrel

Un jour ou l'autre, il fallait que ça arrive et PRS l'a fait. Les premières basses de la marque débarquent dans la série SE lancée en 2001. Après avoir imposé son nom dans le domaine de la guitare électrique, dans celui de l'acoustique il y a quelques années, il faut désormais que la marque se fasse un nom du côté des 4-cordistes.

La SE Kestrel possède un corps en aulne, un manche 22 cases en érable et noyer. Les sonorités pourront être adapté au jeu du bassistes grâce au chevalet où l'on pourra y installer les cordes directement ou les faire passer au travers le corps (pour un son plus chaud).

La basse est équipée de deux micros simple bobinage, clairement rock dans l'âme. Plusieurs finitions sont disponibles : Black, Metallic Red, et Tri-Color Sunburst.

L'autre modèle nommé SE Kingfisher est différent. Il s'adaptera plus aux bassistes qui désirent une basse plus polyvalente, capable d'être à l'aise en jazz comme en funk ou en rock. Pour ce faire, PRS a choisi un corps en frêne des marais, 24 cases sur un manche qui partage érable et noyer.

En y regardant de plus près, on apperçoit deux humbuckers (4B 'H') qui ont un son plus ample et profond. En jouant sur la tonalité, il sera possible de laisser éclater les haut-médium pour un jeu plus fusion ou au contraire, opter pour un son feutré et jazzy celle-ci coupée. Pour les finitions, nous avons également plusieurs choix comme le Natural, le Scarlet Red, ou le Tortoise Shell.


Laisser un commentaire Facebook