Révise tes classiques : la Hofner Senator

Le boum boum sourd du début des années 60


PRODUCTION : 1959 – Début des années 70

ORIGINE : Allemagne

TYPE : Archtop semi hollow à simple pan coupé, quatre-cordes

CORPS : Corps en érable avec binding et ouïes en 'f', table d'harmonie en épicéa d'Allemagne

MANCHE : 'Slenda-nek' 3 pièces en érable, collé, 22 frettes jumbo plus frette zéro

DIAPASON : 813mm

TOUCHE : Palissandre avec incrustations en nacre en forme de point

ACCASTILLAGE : Cordier trapèze chromé, mécaniques aux dimensions guitare

MICROS : Double plot Nova-Sonic, micro double

CONTRÔLES : Volume & Tone

CARACTÉRISTIQUES : Plaque de protection flottante, chevalet réglable en palissandre avec pontets à frettes métalliques, sillet Hofner distinctif à trois plis

FINITIONS : Brunette Sunburst, Cherryburst

Le coin histoire de MusicRadar :

Produite vers la fin des années 50, cette basse répondait à l'origine à l'appellation 500/3. C'est le distributeur de la marque Hofner, Selmer's alors situé sur Charing Cross Road à Londres, qui a donné un nom à ces modèles d'instrument et a en conséquence eu le privilège de baptiser cette beauté aux ouïes en 'f'.

Suite au remplacement de la petite plaque de contrôle classique par des potentiomètres directement placés sur la table d'harmonie et à une profondeur de corps réduite, la basse prit le nom de Senator, se rapprochant ce faisant de la guitare de même marque. De nombreux instruments Hofner ont fait l'objet de modifications diverses qui leur ont permis de s'aligner avec les perfectionnements requis au fil du temps.

Bien que le design de la basse Senator rappelle celui de la Club Bass, son corps est cependant plus volumineux. Le micro Nova-Sonic, avec ses vis et ses petits rectangles d'acier en parallèle, est sans doute, réflexion faite, l'un des meilleurs micros que la marque Hofner ait jamais produits.

Il livrait des sonorités riches et équilibrées et une bonne dose de ce son de basse sourd célèbre chez Hofner, un son qui pouvait vraiment faire trembler les murs. Si la basse était beaucoup utilisée, la plaque de protection finissait par avoir du jeu à cause de la force des vibrations, et de nombreux bassistes finissaient par la retirer.

Grâce à la clef de sol qui orne la tête de ce modèle, nous sommes en mesure d'affirmer qu'il date d'avant 1964 puisque, à partir de cette année-là, c'est une sorte de poignard qui prend la relève. Pour pouvoir se payer un étui avec intérieur peluche, il fallait débourser encore plus d'un tiers du prix de la basse.

Pour voir d'autres basses de notre série Révise Tes Classiques, rendez-vous sur l'article principal.


Laisser un commentaire Facebook